Mercredi 5 août 2009

L’été est propice à tous les exploits
Pour Thomas Thizy22 ans, diplômé en journalisme, athlète et chargé de communication à l’AFA Feyzin-Vénissieux, le pari est un peu fou. Son  rêve est de rallier Berlin en partant de Metz, soit plus de 2 000 km, en vélo.
Son départ est prévu pour le 6 août, et son arrivée 13 jours plus tard.

Bien connu des médias mais aussi à des instances sportives de  Feyzin ou de  Vénissieux car s'il a été embauché par l'AFA pour s’occuper du secrétariat administratif et technique, il en charge le  développement du club.

Thomas , qui a passé une année Erasmus en Allemagne, compte  joindre l'utile à l'agréable revoir des amis et visiter quelques lieux touristiques comme la vallée du Rhin ou le site historique de la bataille de Iéna.
Pour préparer le raid, Thomas  a mis à profit ses loisirs pour sillonner la campagne lyonnaise.
Il s’élancera ce jeudi de Lorraine  via Francfort,Dresde et Brême pour atteindre Berlin en plein championnats du Monde. « La route ne sera cependant pas directe car mon but est d'aller voir des connaissances un peu partout en Allemagne (Francfort, Dresde, Brême). Un des autres objectifs est d'assister aux Championnats du Monde d'Athlétisme qui se déroulent à à Berlin. Une compétition internationale en Allemagne, cela me rappelle étrangement une année 2006 (ndlr : j'avais été à Cologne et Dortmund lors de la coupe du monde de football) et je ne pouvais là non plus pas louper ça. Enfin, c'est bien entendu un défi personnel, l'ensemble du parcours devrait représenter un peu plus de 2000km à la force des mollets. » souligne-t-il.
A ne pas douter les championnats du monde d'athlétisme de Berlin (15 au 23 août) seront un beau trophée pour cet athlète amateur

Vous pourrez également le suivre  également sur son blog :  http://tomaberlin.20minutes-blogs.fr ou sur son compte twitter tomaberlin.

Par Sports Vénissians - Publié dans : cyclisme - Communauté : Sport citoyen
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Mardi 4 août 2009
La fréquentation d'une piscine ouverte au public dépend du temps. En ce mois de juillet constrastée, le bilan de la piscine municipale Auguste Delaune s'affiche en beau. « La fréquentation de ce mois a été bonne. La saison estivale, courte pour l'infrastructure demarre sous de bons auspices. » affirme Christian Beslin, le directeur pendant ce mois de juillet.
Avec 6500 entrées, environ 230 personnes par jour et une pointe de 479 le premier jour d'ouverture, les statistiques sont celles d'un bon mois.
Outre les chiffres de la fréquentation, les maîtres nageurs ont fait passer une centaine de tests de natation à des enfants. Pour rappel, ce certificat est demandé dans les centres de loisirs ou de vacances.
Le terrain de beach-soccer attenant au bassin, a aussi attiré du monde avec environ 60 enfants par jour. La proximité du dispositif municipal « Vivre un été sport » draine une population assez jeune.
Le 16 juillet, la piscine était fermé au public car le service des sports a organisé les olympiades vénissianes avec notamment un triathlon. A partir du 17 juillet, les centres aérés et EPJ ont pris possession de la matinée.
Le samedi matin est réservée à l'aquagym. 45 personnes en moyenne fréquente l'activité dispensée par Christian et Ludovic.
« Nous avons noté un changement de comportement. Le public n'hésite plus à venir pour une heure. Les entrées se font de manière échelonnées. Nous avons même fait des entrées à 17H. Les gens viennent se rafraîchir les jours de canicule. » conclut le directeur des lieux
Par Sports Vénissians - Publié dans : Installations - Communauté : Sport citoyen
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Dimanche 2 août 2009

Dans le milieu de la marche, on ne présente plus Kevin Campion. Le Vénissian de naissance a été élu en 2007, meilleur athlète jeune par les internautes sur le portail de la FFA. A 21 ans, au mois de juillet, Kevin a remporté son septième titre national celui  du 20km marche espoir. Si l’objectif initial à Angers était de faire au minimum un podium, Kévin a pris les affaires en main dès le départ, ses  deux plus proches rivaux  etant absents,
Cette épreuve courue en même temps que la course des seniors n’a pas été très facile.  Le marcheur de l’AFA Feyzin-Vénissieux a rivalisé  au tout début  de l’épreuve avec les seniors (il terminera 6e en TC) et le plus représentatif d’entre eux Yohann Diniz . Mais vu les conditions difficiles, chaleur, puis pluie et faux plat montant, Kévin s’est  ensuite concentré sur sa course espoir. Abandonnant ainsi un podium en toutes catégories  qui lui tendait les bras. «  J’ai créé ma course, j’ai eu peur de prendre des risques »  précise-t-il

Après ses titres en junior et ses huit sélections en équipe de France junior, une médaille de bronze par équipe a la coupe d’Europe de marche, et un record de France junior sur 10000m marche lors des championnats d’Europe junior où il termine 7eme, sa  saison en espoir se termine en apothéose.

Quelques questions de Sports Vénissians  à Kévin Campion

Pourquoi la marche et non pas une autre discipline ?

« J’ai tout fait dans l’athlé,  le demi-fond, la longueur… Un jour, des copains m’ont invité à essayer. Philippe Dols, mon actuel entraîneur m’a ainsi repéré. Je me suis fait plaisir  et ainsi pris au jeu. J’ai rapidement des résultats chez les jeunes. »

Cela ne te gêne pas que la discipline ne soit pas médiatisé ?

«  Peut-être  parce que la discipline est un peu ingrate.  J’ai tout entendu sur le bord des routes.  Par contre  la marche est  estimée aussi bien dans les ex-pays de l’EST qu’en Italie voire en Espagne. Le public répond présent. Aux J.O de Pekin, à l’arrivée des épreuves, il y avait 80000 spectateurs malgré l’heure matinale. En France, la discipline a été popularisée par Yohann Diniz. Lors du dernier kilomètre à Angers, je n’avais jamais vu autant de monde. »

Quels sont tes prochains challenges ?
« Me qualifier pour la Coupe du Monde de marche par équipes. C’est ma dernière saison en espoir. L’objectif à moyen terme, c’est d’intégrer le collectif national sénior. Londres, c’est un peu court mais pourquoi pas participer aux JO de 2016. Actuellement je ne suis pas dans la maturité de mon sport. Les très bons  marcheurs ont en moyenne 30 ans. J’essaye de prendre mon temps pour arriver au très haut-niveau. J’ai envie de durer. »


Vénissian de naissance que penses-tu de la création de l’AFA Feyzin- Vénissieux ?

«  Au vu des bonnes relations entre l’OMS , la municipalité et l’AFA, l’entente ne pouvait que se faire. Je suis content. Vénissieux, j’y suis né, et vecu  pendant 18 ans. Feyzin, j’y habite désormais. J’espère qu’à la rentrée Vénissieux fera une grosse publicité pour la discipline car dans ma ville natale, le potentiel athlétisme est énorme. »


Que fais-tu dans la vie ?

« Je suis employé commercial au Marché U de Feyzin. L’enseigne est aussi mon sponsor. J’ai des horaires aménagés pour  pouvoir m’entraîner convenablement. »


Arrives-tu à concilier travail et haut-niveau ?

«  Bien sûr. Dans la discipline, on ne touche pas de rémunération donc il faut bien travailler. »

Par Sports Vénissians - Publié dans : athlétisme - Communauté : Sport citoyen
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander

Publicité

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Août 2009
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< < > >>
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus