Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'AS Minguettes (2) coince encore

foot_2012_2013-0447.JPGChampionnat Rhône-Alpes de football – Ligue Honneur  - Poule unique – 7e journée
A Venissieux, stade Auguste Delaune,

Pelouse synthétique - Rafales de vent puis pluie

 

AS Minguettes-Vénissieux (2) et FC Bourgoin-Jallieu 2 à 2 (2 /1)
Arbitrage : M. Blotti assisté par MM. Duquenoy et Radice


Buts : Cognard (36e), Cissé (39e) pour Venissieux Benslimane (7e), Pinto (69e) pour Bourgoin

Avertissements :  Belgacem (10e), Palix(78e), Gana (45e + 3) pour Vénissieux  et Ferreira F. (4e) pour Bourgoin

 

Pour Vénissieux : Soukehal, Lopez, Cissé, Wissam, Cognard, Tavares, Gana(cap), Diantête, Djellab, Palix, Belgacem puis Nouioua, Yazici, Kaptane – entraîneurs : Bailly Ouraga et Nordine Kari

 

Pour Bourgoin : Poncin, Fraioli, Le Diodic, Gallin, Ferreira F.(cap), Kolver, Baty, Mecheri, Robbe, Benslimane, Pinto puis Lambert, Gallin, Ferreira R. – entraîneur : Laurent Rugelj


Coincée en fin de classement de cette division où les équipes ambitieuses ne manquent pas, les réservistes  venissians se devaient de réagir face à une formation assez jeune et classée à portée de la vénissiane.. Ce match joué sous de fortes rafales de vent va donner lieu à une première mi-temps des plus agréables à regarder.
Ce sont les locaux par Tavares (53e) qui vont lancer ce match sur les bons rails.  Sur   un coup franc de Wissam , Cognard (5e) ne trouvera que le petit filet de Poncin. Ce sont les Berjalliens qui vont ouvrir la marque par Benslimane (7e) d'un maître tir et contre le cours du jeu.  Cissé pour les locaux et Robbe  pour Bourgoin feront admirer leurs qualités offensives.
Contre le vent, l’ASM va  ensuite dominer les débats. Il faudra cependant attendre la fin de cette période pour que Cognard (36e) servi par Tavares égalise. Trois minutes après les ciels et grenats céderont une nouvelle fois. Sur un coup franc de Palix, Cissé (39e)  sautera plus haut que toute la défense berjalliene pour loger le cuir hors de portée de Poncin
La seconde mi- temps sera  plus terne , plus hachée, et jouée sous la pluie. Déjouant les consignes des entraîneurs, l'équipe venissiane va céder le milieu du terrain espérant la contrattaque. Mais à ce jeu, ce sont les visiteurs revigorés qui vont se montrer plus persuasifs. Sur un coup franc assez anodin de Pinto (69e) aux 30 mètres, le ballon rebondira juste assez pour tromper la vigilance de  Soukehal Ce dernier  étant masqué par sa défense.   Sur sa lancée Bourgoin va dominer la fin du match et se créer une nouvelle occasion de but sur un nouveau coup franc de Ferreira (71e) mais Soukehal sera plus prompt pour sortir ce ballon.  Plus rien ne sera marqué, les Venissians laissent passer encore une bonne occasion de regoûter à la victoire.

 

foot_2012_2013-7245.JPGLes réactions :

Yanice Cognard l’un des buteurs du match: «  On s’est donné le bâton pour se faire accrocher. Après une bonne  première mi-temps, l’équipe a reculé et subi le match. C’est dommage car il y avait de la place pour s’imposer. »

Nordine Kari entraîneur de l’AS Minguettes(2) :

« L’équipe avait fait les efforts nécessaires pour revenir au score et prendre les devants.  Malheureusement la seconde mi-temps a effacé tous ces efforts consentis. Il n ‘y avait aucune tactique de repli de notre part . Bien au contraire. Les joueurs qui ne sont pas en confiance ont eu peur de perdre et adopter une tactique trop timorée malgré nos recadrements de Bailly et de moi-même. Bourgoin a ensuite pressée haut et nous avons subi. Eux en seconde mi-temps n’avaient rien à perdre. Je ne suis pas déçu du résultat, je suis déçu du manque de réalisme dans certaines occasions que l’équipe s’est crée. Je ne suis pas déçu du résultat car Bourgoin est une bonne équipe et que  nous aurions pu perdre au regard des occasions qu’ils se sont créés en fin de match. Sauf à Charvieu où l’équipe a été inexistante,  dans tous nos matchs, on a fait jeu égal avec nos adversaires. Souvent c’est l’expérience de ce niveau qui prime.  Si l’on se réfère au match perdu 3 à 0 à Limonest, le résultat est trompeur. A la mi-temps il y avait 0 à 0. C’est en toute fin de match qu’ils ont fait la différence. Notre équipe n’est pas mature. Actuellement comme l’équipe fanion est un peu juste en effectif, je suis obligé de faire avec les moyens du bord. Aujourd’hui il y avait Rafael Lopez. Avec deux ou trois joueurs d’expérience, notre effectif aurait meilleure assurance. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article