Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Les écureuils du parc de Parilly

C’est sur la partie vénissiane du parc de Parilly que l’on trouve les résidents les plus nombreux de ce poumon vert de 187 hectares propriété du département.
Il ne s’agit pas des sportifs qui utilisent pour leurs entraînements, la compétition ou le loisir, les nombreuses installations mais des écureuils.
« Ils n’ont que peu de prédateurs qui s’intéressent à leur sort. Il y en a une rimbabelle. » affirme l'un des dix fonctionnaires de la police chargé de la sécurité du parc.
Des écureuils d'un roux magnifique, dits Sciuris vulgaris, qui se plaisent dans cet espace boisé. Ces petits rongeurs arboricoles ont sur place de quoi satisfaire leur appétit.
Leur garde-manger est composé de chênes rouges, pins, bouleaux, sapins, marronniers, Douglas, féviers d'Amérique.
Pour les rencontrer en cet automne où le parc s'illumine de couleurs allant du rouge au vert rouille,  il suffit de vous rendre dans la matinée le long du boulevard Émile Bollaert , « C’est là qu’ils font leurs provisions » nous confie le fonctionnaire .
Pour les plus sportifs il suffit de prendre la montée des Charmilles véritable raidillon de 21%, rue frontière, chemin délimitant Bron et Vénissieux, de sillonner pour les autres les chemin des Gentines ou l’allée du Raidillon et là vous êtes dans leur fief. Comme affirme Cyrille adepte du tai-chi et qui fait aussi son footing ce jour-là : « C’est le côté agréable de la balade et une bonne idée de sortie notamment pour les enfants. »

La mascotte du parc - Photo : DR

La mascotte du parc - Photo : DR

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Thierry 13/11/2017 11:53

J’ai vu ces écureuils et ils sont magnifiques. J’aime bien ces petits rongeurs, ils sont vraiment mignons. Dommage, je n’ai pas eu l’occasion de les prendre en photo. Une prochaine fois peut-être.