Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sports Vénissians

Sports Vénissians

Toute l'actualité du sport et des sportifs de Vénissieux

Isabelle Lamour : " L'escrime française sera bien representée à Rio"

Ce samedi au gymnase au gymnase Jacques Anquetil en marge du 16e Circuit national à l’épée seniors hommes, Sports Vénissians a rencontré Isabelle Lamour présidente de la Fédération Française d’Escrime. Née Spennato, cette Lyonnaise a été membre de l'équipe de France de fleuret de 1985 à 1995, elle a pris part aux Jeux olympiques de 1988 à Séoul et à ceux de 1992 à Barcelone. Épouse de l’ancien ministre des Sports Jean-François Lamour entre parenthèse champion olympique du sabre en 1984 à Los Angeles et en 1988 à Séoul, elle a bien voulu répondre à nos questions.

Comme jugez-vous l’étape vénissiane du Circuit national à l’épée ?
Je suis déjà venue il y a trois ans. Je suis ravie de pouvoir le faire encore une fois. La participation à ce circuit est conséquente avec 260 inscrits. Sur le plan national après Livry-Gargan et Nîmes, c’est probablement en termes d’effectifs la deuxième ou troisième plus grosse manifestation de ce genre. Cette étape est bien organisée, c’est accessible. C’est un ensemble de choses qui font que les épéistes ont envie de se déplacer. C’est aussi un savoir faire et puis c’est très convivial. Le monde de l’épée y est très bien reçu. Cette épreuve est de très haut-niveau. Avec l’effectif que nous avons à ce jour, l’épée se porte bien. La semaine dernière l’équipe de France junior a remporté pour la première fois une coupe du monde. L’équipe de France seniors hommes est tellement performante que l’on pourrait en aligné trois différentes de pratiquement même niveau. Aujourd’hui même s’il manque quelques pointures le plateau est excessivement relevé.

Après le couac de Londres, l’escrime française est-elle repartie de l’avant ?
J’en suis sûre ! J’espère et je fais entièrement confiance à nos équipes. Il est probable qu’on fasse de bons Jeux Olympiques. Mais comme c’est une compétition à part, il ne faut pas tirer des plans sur la comète. D’après les règlements de notre Fédération Internationale et le système des quotas, nous avons droit sur les 6 armes présentées à 4 participations par équipes et deux en individuel. Ce que je vois aujourd’hui, c’est que nous avons nos quatre équipes de France qualifiées. L’équipe de France à Rio sera composée de 20 personnes. Il n’y a que deux nations dans ce cas, la Russie et nous. Plus on sera représentée dans ces JO, plus on aura des probabilités de médailles.

Monsieur s’intéresse-t-il toujours à l’escrime ?
Oui toujours et particulièrement au sabre car un sabreur reste un sabreur. Et les autres armes leur paraissent énigmatiques. A la maison il est imprégné de cela. Il est obligé de suivre.

Isabelle Lamour présidente de la Fédération Française d'Escrime en visite ce samedi après-midi à la 16e édition du Circuit national épée de Vénissieux

Isabelle Lamour présidente de la Fédération Française d'Escrime en visite ce samedi après-midi à la 16e édition du Circuit national épée de Vénissieux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article