Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Le rêve de Malika

DSC02896.JPGSi pour bon nombre de salariés, les vacances c'est le dépaysement, le farniente ou histoire de couper avec la vie de tous les jours, pour d’autres comme la Vénissiane Malika Hamzaoui, c’est un période essentiellle pour se découvrir elle-même. 

Avec trois autres marcheurs, cette éducatrice de jeunes enfants s'est envolé vendredi dernier direction la Tanzanie afin de vaincre le volcan Kilimandjaro (5892m). « C’est un challenge. C’est mon dépassement de moi dans lequel le seul adversaire à affronter sera moi-même, mes propres limites. »


Pour beaucoup d'entre-nous, le Kilimanjaro c'est la chanson de Pascal Danel : Le Kilimandjaro et son blanc manteau. Gravir le Kilimanjaro  est le rêve de beaucoup de personnes surtout pour ceux qui aiment l'Afrique, la montagne, les aventuriers qui connaissent leurs limites, les amoureux de vie et d'espaces sauvages. Son ascension est accessible au commun des mortels moyennant une bonne forme physique et un peu d'entraînement. Aucune difficulté technique. Il s'agit avant tout de la capacité de l'organisme à s'adapter à l'effort en altitude et d'endurance. Pour atteindre le toit de l’Afrique Malika mettra six jours en compagnie d’un guide et de porteurs. Une aventure préparée depuis presque un an et peaufinée avec les conseils de Marianne Pantanella , entraîneur fédéral de marche nordique au sein de l’AFA Feyzin-Vénissieux. A 43 ans si Malika ne se définit pas comme une grande sportive,  elle a pourtant  un pedigree dans les raids long comme un bras. Auparavant elle a fait Le Mustang au Népal où elle est montée à 4800 m , le Machu Pichu au 5982864138_7c576e3217.jpgPérou (4500m ). Elle a fait des treks au Maroc en Tunisie ou de la randonnée de France. « Le Kilimandjaro c’est un gros challenge. Monter à 5892 ce n’est anodin.» Effectivement surtout les 1200 derniers mètres qui  sont  effectués de nuit  et le départ se fait à minuit, pour une arrivée standard à 7h00. Les plus rapides pourront assister au lever du soleil au sommet.  Malika ne pourra  pas rester longtemps en haut, car la température de nuit est très froide, de -15°C à -25°C et dès que le soleil se lève et réchauffe la glace,  celle-ci commence à fondre et à rendre le sol très spongieux qui devient difficilement praticable puisqu'il est fait de cendres.
Une belle aventure pour cette Normande de naissance , originaire de la grande Kabylie et qui vit aux Minguettes près de la Rotonde.

Appréhende-t-elle cette aventure ? D’une voix douce et volontaire , Malika évoque ses doutes : « C’est subconscient surtout quand j’ai confirmé mon inscription. Je me suis posé la question de savoir si j’allais arriver au sommet. Tout ce qui dans le domaine challenge c’est du stress. J’ai besoin de cela pour me ressourcer.. Il y a le mental qui joue beaucoup chez-moi. Au Nepal, mon DSC02893.JPGcorps ne suivait pas, c’est grâce au mental et aussi grâce aux conseils du guide, que j’ai pu aller jusqu’au bout. C’est une bonne leçon pour ma vie de tous les jours. Je fonctionne un peu comme cela»
Note :

Le Kilimandjaro aujourd’hui rebaptisé Uhuri (liberté), est la plus haute montagne d’Afrique avec le mont Kenya.

C'est un stratovolcan de forme conique. Il est composé de trois sommets principaux qui sont autant de volcans éteints. Le Kibo avec 5 891,8 mètres d'altitude au centre est le sommet Il est couronné à son sommet d'une caldeira elliptique large de 2,4 kilomètres et longue de 3,6 kilomètres, duquel s'élève un cône de cendre de 200 mètres de diamètre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article