Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Basket RF1 : L'ALVP trace sa route

SOT77095-copie.jpgChampionnat du Lyonnais  Régionale 1 féminine – 13e journée
Gymnase Jacques Brel
Une centaine de spectateurs

 

AL Vénissieux Parilly féminin / Saint Rambert ULR 77 à 56 (18/13, 24/17, 19/14, 16/12)

Arbitrage : MM Dupin et Duby

 

Pour Vénissieux : Bourhani (14), Milaret (7),Cellard (cap-15), Emmelin (2), Cottaz (9) puis Gobert (14), Pupier (12), Thiebault(4), Gullotto – entraîneur : Sylvain Laupie
30 tirs réussis sur 55 tentés (4/10 à 3points), 13LF/28, 19 fautes

Pour Saint Rambert : Beal (19), Portafaix (13), Pzascalon (13), Dimier (5), Chapelon  S.(5), puis Atmane, Martellino (6), Chapelon K. , Duport (8) – entraîneur Olivier Perrot
20 tirs réussis sur 34 tentés (2/3 à 3points), 14LF/26, 23 fautes ( 2 joueuses éliminées : Martellino 38e et Chapelon S. 39e)


Ce samedi soir au gymnase Jacques Brel, les basketteuses de Régionale 1 de l’ALVP ont conforté face à Saint-Rambert leur place de dauphines de la poule.

 

SOT77080-copie.jpgDans cette rencontre au sommet, le début du match est assez disputé. Les Ligériennes ne peuvent pas se permettre une défaite qui les éloignerait du trio Fraisses , Communay, et Vénissieux. Un trio qui mène grand train.

C’est encore une fois  grâce à une superbe défense que les locales vont creuser un écart conséquent. Le cinq majeur rôdé aux luttes de N2 et N3 tourne à plein  régime et les visiteuses malgré Portafaix qui tient la comparaison  voient l’écart se creuser  (36-21, 16e). A ce moment, les Ligériennes poussées dans leurs retranchements voient trois de leurs joueuses pointées à trois fautes.
La surprise aura lieu au retour des vestiaires. Saint-Rambert avec un 7 à 0 à la clé relance la rencontre (46/43 , 26e). Mais sans s’affoler, Gobert, Cellard, Cottaz, Pupier et Milaret reprennent leur avantage initial et l’amplifie. Thiebault et Emmelin se montrent à leur avantage et parachèvent un succès qui ne souffre aucune contestation. Avec cette cinquième victoire consécutive, l’ALVP attend de pied ferme Fraisses pour un rencontre au sommet qui aura lieu  le 26 mars et qui décidera à coup sur du sort de ce championnat.

 

SOT77087 copieL’opinion de Sylvain Laupie l’entraîneur vénissian :

«  Le succès appelle le succès. Dans notre lancée, l’équipe est bien. Les filles jouent collectif. L’équipe est toujours présente en défense. Nos adversaires ont été saoulés et lâchent à un certain moment.  Forcement l’équipe est dans une spirale positive. Les paniers rentrent plus facilement car le collectif fait la passe en plus, parce que la fille est démarquée ; parce qu’on a envie de servir sa copine.  Quand St Rambert revient à moins 3, l’équipe est moins bien dans son intensité défensive. Le temps mort, les a remobilisé sur cette problématique.  
Je ne craignais pas cette équipe. Sans être péjoratif, ce n’est pas hyper-talentueux. Ce n’est pas de la méchanceté. Je savais qu’il n’y avait pas une fille qui serait capable de faire la différence si on jouait correctement. Actuellement, on ne s’occupe pas des adversaires mais de notre jeu. La seule peur que j’avais est que l’on soit court physiquement parce dans l’effectif, les virus ont fait leur travail. Actuellement c‘est un vrai plaisir de coacher un tel groupe. Le banc est assez solide. On en sort une, celle qui rentre tient la comparaison. Mais je ne vends pas la peau de l’ours, car  c’est une poule où tout le monde peut battre tout le monde. Je veux rester prudent et me concentrer sur notre prochain déplacement à Villeurbanne renforcée ou pas. Si nous restons sur notre dynamique, il n’y aura pas de souci.»

 

Les photos :


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article