Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

ASM : Le derby des "je t'aime, moi non plus"

DSC02921Ce samedi à 17h, la vieille tribune du terrain honneur du stade Laurent-Gerin, sera un peu plus remplie que d'habitude. Normal puisque l'AS Minguettes-Vénissieux reçoit l'AS St Priest dans un remake du derby entre deux associations dont les ambitions ont été et seront toujours de dominer l'autre. 

Face à une équipe sanpriote qui surfe sur la vague enchaînant succès sur succès ; une formationqui a quitté la dernière place du groupe pour se retrouver devant les Vénissians, la question à se poser est : quelle ASM verra-t-on ?
Celle trop sûre d’elle, balayée à Furiani, celle ultra-défensive battue cette dernière journée par le leader Fréjus où celle 3907888-5883368.jpgconquérante qui occupait à la trêve la 3e place de la poule ?

Depuis trois saisons, le club asémiste attaque toujours fort atteint le trio parfois le duo de tête puis arrive le mois de fevrier et tout se complique, laissant choir les rêves d'une remontée en CFA qui est l'objectif à peine voilé de tous les amoureux du ballon rond sur le oplateau des Minguettes. Quelle malediction frappe l'ASM ?

Ce samedi face à des Sanpriots revigorés, Karim Mokeddem l’entraîneur vénissian aimerait retrouver l'équipe séduisante appréciée hors de ses bases. Dans ce derby qui est loin d’être une sinécure, la motivation va de mise comme nous l’explique Karim : « Les joueurs se connaissent très bien. Certains sont amis et ont porté le maillot adverse.»  IL est vrai que Belibi, Cassara, Azizi pour l’ASM, Zouaoui, Civier, Napoletano ont évolué à Vénissieux,. Ce dernier possède la particularité d'avoir son père dans les instances dirigeantes de l'ASM,. Mais au coup de sifflet , personne ne se connaît et chacun prêche pour sa chapelle. «Bref c’est un match facile à préparer. Plus facile encore car St Priest est sur la phase ascendante et que nous on perd des places pour nous retrouver 7e. Lors de ce match, nous ne serons pas les favoris » insiste Karim. Un discours style soupape de pression qui sied bien à ce genre de rencontre. Un   derby qui s’avère toujours spectaculaire. Tout le monde a encore en tête celui de 2010 où l'AS St Priest d’Eric Guichard menant 3 à 0 après vingt minutes de jeu avait été balayée par des Asémistes étincelants. Un scénario pour lequel Karim Mokeddem signerait les yeux fermés.

 

RDV : Samedi à 17h au stade Laurent-Gerin : AS Minguettes-Véniisieux / AS St Priest

 

Photos : ©Sports Vénissians et Foot69

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article