Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Amel Majri, la "perle" des Minguettes

match-03-04-11-296.jpgCes jours-ci les feux de l'actualité football sont braqués sur les Minguettes. Articles de presse, émissions de radio, bref l'exploit de la CFA2,  présente en 32e de finale de la Coupe de France mérite cette attention.

Pourtant au mois de novembre le  nom du club du plateau aurait dû déjà résonner. En effet dans l'effectif de l'Olympique Lyonnais féminin championne du mondes des clubs figure une Vénissiane et qui plus est formée à l'AS Minguettes.
Il est bon ton d'être condescendant avec le football féminin, n'en deplaise à tous ses fins connaisseurs qui ne jurent que par la prouesse masculine, le football féminin, c'est une vraie cure de jeunesse, un vrai retour aux sources pour ceux qui ont connus ce qu'était le  football (celui des hommes)  avant les enjeux financiers.  Pour l'instant, si certains comme Patrice Lair, l'entraîneur des féminines de l'OL s'interrogent sur l'avenir du football féminin, ne boudons pas notre plaisir et ne minorons pas la grande performance que réalise ces femmes, toutes ces femmes et particulièrement les Rhôdaniennes  qui sont sur le sommet de l'Europe depuis un bon moment et depuis peu au panthéon mondial.  
Amel Majri puisqu'il s'agit d'elle,  était déjà un grand espoir lorsqu'elle foula les terrains alors en ghore  du stade Auguste Delaune. Quelqu'un ne s'était pas trompé. Alain Bozon professeur d'éducation physique  du collège Jules Michelet affirmait en 2007 à l'issue d'une finale nationale de football UNSS perdue par les Vénissianes, qu'Amel  irait loin . C'est fait  puisque la Vénissiane Amel Majri est championne du monde des clubs de football.
match-03-04-11-190.jpgAmel qui est née à Monastir en Tunisie a tout juste 19 ans.  C'est une tête bien faite. elle fait des études de façon irrégulière
“Le  foot reste un plaisir…  Je ne me vois pas à 30 ans, taper dans un ballon car je compte bien fonder une famille.”
Amel  réside toujours chez ses parents dans le quartier de la Pyramide. Un quartier où elle fait ses premières armes ballon toujours au pied d’abord au collège Jules Michelet où son professeur d’EPS, Alain Bozon affirmait qu'elle était "une technicienne du ballon"
A cette époque en parallèle, elle joue avec l’équipe moins de 13 ans de l’AS Minguettes où elle sait se  mettre en exergue, ridiculisant bien des défenses masculines.
De cette époque, Amel garde un souvenir vivace  : « L’ASM c’est une ambiance. Un club familial ou on se sent bien. Tami et Patrick ont été des entraîneurs qui m'ont mis sur les bons rails» souligne-t-elle. Recrutée par l’OL au début de la saison 2008, elle fait ses classes en U19 avant d’être intégrée dans l’effectif double champion d’Europe lors de la saison 2010/2012. « Elodie Thomis et Sonia Bompastor m’ont chaperonnée. Ce sont deux grandes championnes qui ont sont mes références. » explique-t-elle. Amel qui rêve d’être titulaire à part entière ajoute qu’elle a le temps devant elle : « A l’OL, il faut confirmer à chaque match. Patrick Lair notre entraîneur ne fait pas de préférence. Si on bosse bien, on a sa chance. C’est quelqu’un de très juste. ». Son travail semble avoir été remarqué puisqu'elle a été titularisée lors des dernières rencontres européennes du club lyonnais. Amel marque aussi parfois. Cette native de Monastir en Tunisie a été sélectionnée dans les équipes jeunes de son pays de naissance attend sa naturalisation pour pouvoir prétendre jouer avec l’équipe de France « J’ai refusé les sélections seniors avec la Tunisie pour pouvoir jouer avec la France. C'est un rêve.» conclut-elle

© Photos droits réservés

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article