Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Vénissieux Escrime tombe sur un os

Gymnase Jacques Brel

Vénissieux Escrime – CE Livry Gargan 37 à 45 ( au match aller 29 – 45)

Arbitre : Amir Shabakehsaz (FFE)

Une cinquantaine de spectateurs

Les équipes :
Vénissieux Escrime : Hervé Lapierre, Patrice Vienne, Stéphane Vienne –remplaçant Grégory Jeunet-Mancy – Maître d’armes :  Jacques Lacroix

Livry-Gargan : Laurent Monpays , Benoît Delattre, Frégory Goetz –remplaçant : Damien Pillac – maître d’armes : Cyril Besnard

Lourdement défaits au match aller, les Vénissians n'ont pas pu inverser la tendance, ce samedi,,   lors du quart de finale retour du championnat de France par équipes.   Dans un gymnase Jacques Brel et devant un public presque confidentiel, les locaux affichaient pourtant le drapeau de la révolte  Face à une équipe de Livry-Gargan trés homogène, les tireurs vénissians devaient vaincre sous peine d'élimination.  Avec Patrice Vienne titularisé à la place de Grégory-Jeunet-Mancy, Jacques Lacroix le maître vénissian tentait un coup de poker.  Les  Vénissians  se montrent agressifs d'entrée.  Ils prennent le large grâce à Hervé Lapierre face à Laurent Monpays décontenacé.  Les Lyvriens  vont inversé la tendance  à 7 partout par par Gregory Goetz 7e Français actuel. Les visiteurs vont faire ensuite la course en tête.  L’avantage reste aux Lyvriens pendant quatre relais.  Dans le duel entre le Vénissian Patrice Vienne, Benoît Delattre, Vénissieux égalise à 28 partout. Joie de courte durée puisque  Benoît Delattre assomme Patrice Vienne par un 7 à 0 rédhibitoire.. Ni Stéphane Vienne, Ni Hervé Lapierre ne redresseront la situation. Livry-Gargan s’impose logiquement et affrontera au mois de juin en demi-finale le champion de France Levallois Perret dans une compétition quasi-monopole des formations du bassin parisien.


Evolution du score :

Monpays/Lapierre : 1/0, 1/1, 2/2, 2/3, 2/4, 3/4, 3/5
Goetz / Patrice Vienne : 3/6, 3/7, 4/7, 5/7, 6/7, 7/7, 8/7, 8/8, 9/9, 10/9
Delattre /Stéphane Vienne : 10/10, 11/10, 12/10, 12/11, 13/11, 13/12, 14/12, 15/12
Monpays – Patrice Vienne : 16/12, 17/12, 18/12, 18/13, 18/14, 18/15, 19/15, 19/16, 20/17
Delattre/Lapierre : 20/18, 20/19, 21/19, 21/20, 22/20, 23/20, 23/21, 24/21, 24/22, 25/22
Goetz/Stéphane Vienne : 26/22, 26/23, 27/23, 27/24, 28/24, 28/25
Delattre/Patrice Vienne : 28/26, 28/27, 28/28, 29/28, 30/28, 31/28, 32/28, 33/28, 24, 28, 25/28
Monpays/Stéphane Vienne : 36/29, 37/29, 38/30, 38/31, 38/32, 39/32, 40/33
Goetz/lapierre : 41/33, 41/34, 41/35, 42/35, 42/36, 43/36, 43/37, 44/37, 45/37


Réactions :

Jacques Lacroix  maître d’armes vénissian : « Connaissant notre adversaire, je savais que ce match retour allait être difficile.  Seul point positif, nous avons mieux tiré qu’à l’aller.  Nous sommes tombés sur plus fort que nous.C’est encourageant pour les championnats de France du mois de juin. Patrice Vienne s’est imposé dans mes choix car Grégory Jeunet-Mancy  avait été en grosse difficulté lors du match aller. »
Patrice Vienne : « Ma titularisation s’est faite lors de la dernière séance d’entraînement. Sur l’ensemble du match, je fais de mon possible. Je n’ai pas démérité. J’ai bien tiré jusqu’à 28 partout. Mon adversaire fait des circuits nationaux, ce que je fais rarement.  »

Marcel Poublan-Cousté président de Vénissieux : «  Je suis un peu déçu. Il fallait être raisonnable.  Il y a plus fort que soi.  Livry-Gargan est une équipe qui a de la bouteille. Ils sont sur les circuits nationaux depuis 10 ans. Sur le papier, ils étaient meilleurs. Ils l’ont prouvé sur la piste.  Pour la dernière à domicile de Jacques Lacroix, une victoire aurait été méritée. Hélas, il va falloir attendre une saison, et son futur remplaçant. »

Grégory Goetz épéiste livryen : «  Connaissant la qualité des tireurs et notamment Hervé Lapierre, nous nous attendions à une vive réaction de VénIssieux. A l’aller, cela s’était mal passé pour eux.   Le match a été équilibré.  La différence sur cette rencontre se fait lorsque on revient à la marque. Ensuite , nous avons réussi à faire l’effort nécessaire pour rester devant à chaque rotation. Contre Levallois, nous serons outsider face à la moitié de l’équipe de France et des champions olympiques. »

 

Photos :

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article