Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sports Vénissians

Sports Vénissians

Toute l'actualité du sport et des sportifs de Vénissieux

Le bilan de l'entraîneur Gérald de Haro (Vénissieux Handball)

Ce samedi soir, en dominant Vesoul 28 à 24, l’équipe de Nationale 2 de Vénissieux Handball termine à une méritoire 5e place au classement général. Une saison qui sans un passage à vide à cet hiver aurait pu être plus gratifiante. Gérald de Haro l’entraîneur fait le bilan de la saison.

Êtes vous satisfait d’une telle saison ?
Pas du tout ! Le collectif a montré au cours des deux derniers mois qu’il avait l’étoffe pour jouer le haut de tableau. C’est dans ce sens là que je suis insatisfait. J’ai retrouvé le handball que j’aime. C’est à dire une équipe qui ne lâche et qui fait du jeu. Qui perd, qui gagne mais qui joue jusqu’au bout.

Qu’est ce qui vous a manqué pour jouer la montée ?
Je pense que j’en suis le fautif. L’équipe est la même que le début du championnat.  Je n’ai pas réussi à tirer la quintessence de ce groupe. Depuis deux mois, cela va mieux car je ne gère plus que l’aspect handball et rien d’autre. Auparavant, je gérais trop de problème personnel, de gestion du groupe.

Est-ce que le coup de « mou » de l’hiver ne vient-il pas aussi des nombreuses blessures qui ont handicapé l’effectif ?
Oui c'est en partie vrai. Nous avons eu  Lensy Mbithe blessé, Guillaume Roche et Mathieu Giacomin absents. Mais je ne suis pas certain que cela nous ait  empêché de jouer les premiers rôles. Car l’équipe a fait des grandes prestations pendant l’absence de ces trois là Je tiens aussi à signaler le rôle déterminant d’Anthony Felix. Quand il est présent dans le jeu, c’est très compliqué pour l’équipe adverse et il a été présent activement durant ces deux mois.

Que faut-il améliorer ?
Il y a des éléments que j’ai découvert. Lensy Mbithe est un bon handballeur mais il n’est qu’à 70% de ce qu’il peut apporter au collectif.
Antoine Valentin n’est pas au niveau que j’aimerais. Il n’est pas une déception car que je l’utilise à droite. Alors qu’Antoine est un bon demi-centre ou arrière gauche. Il a accepté de nous rendre service du jeu et il ne dit rien.
Le groupe est sain. Guillaume Roche et Anthony Cappellaro sont des exemples pour tous les autres.

Est-ce qu’en 2015/206, serez-vous à la tête de l’équipe ?
Normalement oui. Mais il n’y a rien d’officiel
.

Il y a-t-il de l’avenir pour le handball de haut-niveau à Vénissieux ?
Non aucun avenir. Professionnel ? Pas du tout ou du moins pas actuellement. Il faudrait pour cela que la ville accepte et cela je ne le crois pas. Je ne crois pas  non plus qu’à Vénissieux dans l’état actuel, le club puisse avoir trois contrats pro.
Même une montée en N1 avec le budget que nous avons serait très difficile. Je crois que je dirais non pour diriger cette équipe dans de telles circonstances.

Gérald de Haro entraîneur de l'équipe de Nationale 2 de Vénissieux Handball
Gérald de Haro entraîneur de l'équipe de Nationale 2 de Vénissieux Handball

Gérald de Haro entraîneur de l'équipe de Nationale 2 de Vénissieux Handball

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article