Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Vénissieux Handball tombe avec les honneurs

SOT70288Championnat de France Nationale 1 - Poule 2 - 15e journée 

Gymnase Tola Vologe
Vénissieux Handball  / ES Besançon Masculine 25 à 29 ( 15 à 15)

Arbitrage : MM Alves Do Carmo et Devay
Environ 200 spectateurs

Pour Vénissieux :
gardiens : Vialla (20 a), Saadallah
marqueurs :  Eberlin (8/12 dont 2pen/2), Bourhani (5/12 dont 3/4pen), Feniche (4/7), Sacko (4/15  dont 0/1 pen), Madelrieu (2/3), Benkhala (2/5), Felix (0/2), Pral (0/1), Degeorges (0/2), N’Doye – entraîneur Gérard De Ha
SOT70261ro
Cartons jaunes : N’ Doye, Sacko, De Haro  - Exclusions temporaires : N’Doye (39e, 51e), Benkhala (42e), Madelrieu (45e),

Pour Besançon
gardiens :  Gron (30-4), Sillon (30-11)
marqueurs :  Fix (6/10), Decaudin (5/9), Clerc (4/6 dont 2/4 pen),  Fernandez (4/8), Jean (3/5), Coppola (2/4), Martin (2/5 dont 1/2  pen)), Geran (1/5), Chiappini (1/6), Dumont (1/1) – entraîneur : Christophe Viennet

Cartons jaunes : Geran, Martin, Dumont – Exclusions temporaires :  Geran (2e, 9e), Jean (23e), Martin (23e, 35e), Dumont (46e), Clerc (51e)

Les semaines se suivent et se ressemblent pour le handball vénissian en N1.  Ce samedi soir , sans  leur faire offense, les Vénissians  sont passés à côté d'une bonne opportunité  de faire trebucher une équipe de Bessançon  très prenable. Mais  comme cela a été souvent le cas cette saison , le VHB a eu un bref moment d'égarement qu’il paye avec sa treizième défaite.
Un revers presque  irrevocable car dans le même temps , ses adversaires au maintien ont fait de bonnes affaires  

SOT70252Le match :

Face à l’un des top cinq du championnat de N1, la lanterne rouge vénissiane joue crânement sa chance.  Le début de rencontre est équilibré. Les locaux maîtrisent  leur sujet et les Bisontins s’appuient sur Jean et Martin pour faire déjouer les attaquants vénissians. Besançon  s’octroie un premier avantage à 7/6 (12e) puis sous l’impulsion de Benkhala et Eberlin les locaux refont surface. Le match est en dents de scie. Aux erreurs de jeunesse des locaux  répond l’expérience des Bisontins. Vénissieux valide un premier avantage de deux buts à 9/7 (18e) puis ne profite pas des exclusions temp
SOT70280oraires de Martin et Jean (23e) pour creuser l’écart . Au contraire, à 4 contre 6 les Bisontins égalisent  pour arriver à la mi-temps avec un score de parité.

La rencontre se poursuit sur un bon rythme. Vénissieux continue de faire jeu égal.  Le but du Bisontin  Coppola (39e) est le debut des problèmes pour les locaux. S'ensuit l’exclusion temporaire de N’Doye (39e) puis  la présence dans les cages de Sillon qui annihile tous les tirs du canonnier  Sacko, deux ratés successifs de Feniche  et la nouvelle exclusion de Benkala (42e) et  Besançon par Decaudin se détache (23/18 – 43e)
Ensuite  en formation du haut de tableau, les Bisontins vont gérer cette avance. Vénissieux ne lâche pas le match mais reste à distance. L’écart varie entre 3 et6  buts. Les tirs de Feniche et Bourhani sur les montants sonnent  définitivement le glas des espoirs vénissians. Clerc fixe à 4 buts l'écart  irrévocable.

Réactions :

SOT70238Christophe Viennet l’entraîneur de Besançon : «  Nous avons bien fait de nous méfier de Vénissieux. Depuis quelques rencontres, ils accrochent bon nombre des équipes. La victoire est cependant logique,  l’écart aurait pu être plus important. C’est un match de reprise. Notre prochain objectif est de gagner le match la semaine prochaine. »


SOT70239Gérald De Haro l’entraîneur vénissian : «  Les deux formations ont fait une bonne rencontre. Besançon a l’ambition de remonter en D2 et nous, nous sommes une équipe en difficulté et qui n’a pas les moyens de jouer en N1.  Ce soir mon équipe m’a fait plaisir, elle a été au niveau de Besançon.  La différence se fait sur le nombre de ballons perdus ou d’immanquables devant le gardien. A Belfort nous avions vu la différence, ce soir c’est le même constat.  Oui nous leur donnons les clés du match.  Quand nous avons pris deux exclusions temporaires, Besançon fait la différence. Alors qu’en première mi-temps, nous avons eu cet avantage que nous n’avons pas su exploiter. Nous tombons sans arrêt dans nos petits travers. C’est ce qui fait la différence actuellement. L’écart n’est pas assez grand pour nous pour se permettre un tel déchet.  Lorsque Besançon fait l’écart (42e) je sais que le match est perdu car je n’ai pas la solution à gauche. Pour déstabiliser ce genre d’équipe, il aurait fallu qu’on réponde du tac au tac. L’autre différence est que Besançon aspire à jouer en D2 et s’entraîne en conséquence alors que nos joueurs sont présents à une moyenne de trois entraînements par semaine. Il n’y a pas mystère à ce niveau. »

En lever de rideau de ce match, les moins de 18 ans nationaux ont battu logiquement Cournon d'Auvergne 38 à 24. Une victoire qui relance la formation vénissiane dans la phase "challenge" de ce championnat national.

Les photos :

 




Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article