Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Vénissieux Handball joue libérée

SOT71972Championnat de France de handball N1 masculine - poule 2 -  22e journée

Gymnase Tola-Vologe

Environ : 100 spectateurs

 

Vénissieux Handball / ES Villeneuve-Loubet HB  29 à 28  mi-temps : 11/13


Arbitrage : MM Bacheretti, Brunet

 

Pour Vénissieux :

gardiens : Vialla (8a - 20 ), Saadallah (13a - 40)

marqueurs : Sacko (2/11), Bourhani (5/9 dont 3pen/3 ), Eberlin (3/5) Madelrieu (5/9), Feniche (3/6), Benkhala (7/10 dont 0 pen /1), Pral (cap), Desgeorges (1/1) , Félix Pouchol (3/4 ) - entraîneur : Gérald De Haro

Cartons jaunes: Feniche, Pral, Bourhani

Exclusions temporaires :  Feniche (x2), Benkhala


Pour Villeneuve-Loubet:

Gardiens : Maziane (11a)

marqueurs : Lasserre (3/3 dont 1 pen /1), Ghibaudo (6/9), Morel (2/2),  Curabet (1/4), Courand  (5/7), Pavel (4/17 dont 1 pen /2), Belliard (5/13), Chauvin (2/8 dont 2pen /3), Datin (0/1)- entraîneur : Sylvain Fresu

Cartons jaunes : Belliard, Pavel, Ghibaudo

Exclusions temporaires : Chauvin, Courand, Ghibaudo, Morel (x2)


SOT71986Après Martigues, la semaine dernière les Vénissians ont arraché une seconde victoire de prestige face à une équipe du haut de tableau qui était à la recherche d'une dernière victoire, histoire d'assurer mathématiquement son maintien. Pourtant ce samedi soir tout n'était pas écrit sur du marbre.

Les Azuréens  sur un penalty de Pavel (2e) ouvre la marque. Puis profitent de l’inefficacité vénissiane pour prendre leurs aises (3 à 0  -5e ). Seuls les arrêts de Saadallah (12 pendant cette mi-temps )  permettent aux locaux de ne pas sombrer.  Après une ouverture du score par Feniche (10e) , les locaux  vont  trouver la solution à la défense étagée de Villeneuve pour recoller au score sur des buts de  Pouchol et de  Sacko (14e). La fin de la période sera une histoire de penalties. Réussis par les visiteurs, manqués pour le VHB  pour un avantage de + 4 pour les Azuréens( 9 à 13 - 27e). Une première mi-temps sans véritable passion. Les buts de Bourhani et Degeorges au buzzer gardant au match tout son suspense.

Au retour des vestiaires, Les Vénissians plus déterminés égalisent sous l’impulsion de Benkhala (33e) puis prennent l’avantage par Eberlin (34e). Le match s’enflamme. Bourhani et Eberlin accroient l’écart. Plus agressifs , les Vénissians perturbent  pendant quelques minutes l'ordre des choses . Mais les expérimentés Chauvin , Maziane et Pavel ramènent de l’ordre dans la maison  « jaune et noir » pour un nouveau nul (18 à 18 - 39e). Les deux équipes  s’échangent coup sur coup  pour de nouveaux scores de parité (22 à 22 - 46e). La combattivité de Pouchol et un nouveau but de Feniche donnent un nouvel avantage au VHB (24-22 - 48e). Mais celui est de courte durée, car le score continuant  à faire l’essuie glace. A l’entame des cinq dernières minutes, une roucoulette de Feniche puis un but de  Benkhala donnent  le premier avantage net aux locaux ( 28 -25 ). Partie remise car deux buts  de Courand  redonnent  de l’espoir aux visiteurs. Vialla qui a succédé avec bonheur dans les cages vénissiane à Saadallah réalise un arrêt déterminant à 3 secondes de la fin sur un nouveau tir de Courand,  pour donner une victoire plaisir à Vénissieux.

SOT71975
Réactions :


Gérald de Haro entraîneur de Vénissieux :


Etes-vous satisfait après cette deuxième victoire de rang ?
«Ce qui est intéressant est qu’on ait pu tenir nos adversaires physiquement.  J’avais préparé cette rencontre dans cette optique. Pouchol qui ne joue pas beaucoup mais qui peut défendre physiquement nous a bien été utile. Je pense que cela les a perturbés. Même après leur mainmise sur le match. Villeneuve-Loubet s’est cassé les dents sur cette défense. Ce type de match pour le gagner, il fallait jouer avec une formation homogène. Villeneuve est une grosse équipe qui aurait pu et ou l’emporter. Elle n’a jamais lâchée. Je suis satisfait pour le groupe. »

Vous ne risquez pas d’avoir des regrets suite à ces bonnes prestations alors que l’équipe est pratiquement condamnée ?
« Je les ai depuis longtemps. Je pense que le premier fautif, c’est moi. Ce que l’équipe montre depuis quelques semaines, j’aurais du le trouver avant. Ce que je disais en début de saison, sur le manque de moyens pour avoir un ou deux joueurs d’expérience reste vrai. Peut-être que je n’ai pas su faire ou faute de temps pour trouver la tactique qui fonctionne bien depuis quelques rencontres. »


Quel est votre prochain match ?

« Chambéry et ils nous attendent de pied ferme. Leur défaite du match aller leur est resté en travers de la gorge. Ils nous ont décalé le match au dimanche. Leur équipe pro jouant le samedi, ils pourront à loisir nous aligner deux ou trois grosses pointures pour renforcer leur réserve. »

 

SOT71736.jpgMohamed Saadallah gardien de l’équipe vénissiane :

« Je n’ai aucun regret . Nous savons que le maintien relève du miracle. L’équipe joue libérée. Nous nous faisons plaisir. Le groupe est un peu jeune au niveau de l’expérience. Eberlin, Pouchol, Pral ce sont presque des rookies.  Ce qui a changé ces derniers temps, c’est que tout le monde respecte les consignes du coach. Les prestations du duo de gardiens sont tributaires du travail collectif en défense.  Nos défenseurs ont bien trouvé la solution à la défense 3,2, 1 de Villeneuve-Loubet. Actuellement, nous avons la réussite, c’est ce qui fait la différence à Martigues et ce soir.Cela arrive trop tard, mais cela fait plaisir quand même. »

Sylvain Fresu entraîneur de l’ESVL :

« J’ai beaucoup de frustration par rapport à notre performance. Nous nous sommes fait endormir par le rythme de sénateurs du match. Le duo arbitral n’a pas été à la hauteur. Ils ont fait un arbitrage maison. Les joueurs ont passés leur temps à évacuer leurs frustrations. L’équipe est jeune et c’est difficile à gérer. Nous n’avons pas été bons. On n’a pas réussi à profiter de nos temps forts. Cette défaite tombe mal car nous ne sommes pas mathématiquement sauvés. Gien vient de gagner à Chalon et reviennent à 3 points de nous. Nous avons un calendrier très difficile. CE n’est pas Vénissieux qui gagne le match. Nous leur donnons

Photos :


 



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article