Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Vénissieux Handball : Jean Louis Facila la recrue surprise de l'été

DSC01267.JPGC’est la surprise de cet été. Alors que Vénissieux Handball a bâti une équipe dont la moyenne d’âge avoisine les 21 ans, Jean Louis Facila 28 ans ex-ailier droit de Valence Handball en D2 a signé ce mardi son contrat moral le liant pour cette saison au club vénissian.

 

A 28 ans Jean-Louis possède un bagage  handball de haut niveau.   Formé en 2002 au centre de formation de Montpellier (une référence !)  il a  joué notamment en D1 et D2 avec  Angers, Girondins de Bordeaux et Belfort et dernièrement à Valence.

 

Jean-Louis Facila évoque ce qui l’a amené a faire partie de l’effectif concocté par Christophe Marais le nouvel entraîneur vénissian.
« Je vais habiter dans l’agglomération pour raisons professionnelles (cadre commercial  dans un entreprise de Lyon 8e)

J'avais contacté quelques clubs sur Lyon. C’est à Vénissieux que cela a le plus accroché avec Christophe Marais. Il m’a proposé un challenge personnel. C'est à dire occuper  le poste de demi-centre alors que je joue ailier droit ou arrière droit à plus haut niveau.  Je vais essayer d’apporter mon expérience du haut-niveau à ce jeune groupe. »

 

 

Vu votre niveau de jeu, pourquoi Vénissieux et pas Villeurbanne ?
« Il est vrai qu’il y a quelques saisons, j’ai été en contact avec Thierry Perreux . Cela ne s’est pas fait.  Actuellement, Villeurbanne traverse une période de turbulences. »

 

Que vous a proposé Christophe Marais ?

«  D’aider l’équipe! Je veux continuer à pratiquer  ma passion. La pression je me la mettrais moi-même car j’ai connu le haut-niveau et  je souhaite être le plus efficace possible. Là je change de niveau, de poste. Je ne sais pas ce que cela va donner. Vénissieux peut être tranquille car je vais m’engager le plus possible. Une certitude je vais avoir des responsabilités en attaque  »

 

facila.jpgPourquoi n’êtes-vous pas resté à Valence ?

«  Ma femme a été mutée à Lyon. Elle m’a toujours suivie. J’ai souvent déménagé. C’était à mon tour de faire un choix.  J’ai privilégié ma carrière professionnelle. L’année dernière, tout en travaillant j’ai joué en D2. Cela  n’était pas évident à gérer. »

 

Connaissiez-vous Vénissieux avant de signer ?

«  Non. Comme tout le monde je sais qu’ils ont été champions de France en 1992, mais à cette époque je ne jouais  au handball. C’est Anthony Bouchet qui a joué avec moi notamment à Valence et qui est licencié a Vénissieux qui  m’a rapporté des échos favorables du club

 

A 28 ans , qu’est-ce cela vous fait d’être le « vieux » d’une équipe dont la moyenne d’âge avoisine les 21 ans ?

«  J’ai souvent été le petit jeune lors de mon passage dans les  clubs où j’ai été licencié. Depuis quelques saisons j’ai été l’intermédiaire. C’est bien car je vais apporter mon expérience. »

 

Quelles sont vos ambitions ?

«  Bien m’intégrer avec les jeunes. bien occupé le poste que l’on m’a proposé et que l’on finisse le plus haut possible. J’ai entendu divers discours. Je pense que Vénissieux a un discours sage. Christophe Marais m’a rassuré sur ce plan. »

 

Photos: © Sports Vénissians et Daniel Vaquero

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article