Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Vénissieux Handball frise la correctionnelle

IMGP3304.JPGChampionnat de France de Handball – Nationale 2 masculine – Poule 4 – 2e journée

A Vénissieux, gymnase Tola-Vologe
Une centaine de spectateurs
Arbitrage : MM Boyer et Sassoui

Vénissieux Handball et US St Egrève HB 32 à 32 (18 à 14)

Pour Vénissieux :
Gardiens : Michellier (6a), Bordes (8a)
Ont joué : Ben Misbeh (10/13 dont 3/4 aux pen), Felix (0/5), Pouchol (8/12), Bourhani(cap-3/5 dont 1 pen), Valentin(5/6), Prunié(3/4) puis Treuil, Bourdaud'hui(0/1), Buisson(2/3), Rezgoun(1/1) – entraîneur : Xavier Chaintreuil
Avertissements : Ben Misbeh, Chaintreuil, Valentin, Buisson
Exclusions temporaires : Buisson, Valentin, Ben MisbehCarton rouge : Ben Misbeh (47e)

IMGP3320Pour St Egrève :
Gardiens : Zarza(12a), Barthe(4a)
Ont joué : André, Frier(cap - 6/8 dont 2/2 pen), Husson(1/1), Jaeger(6/10), Rochette(4/6), Bouchenif(3/6) puis Cassabois(5/8), Kolev(3/4), Martini, Roveyx(4/7) – entraîneur : Marjan Kolev

Avertissement : Husson

Exclusions temporaires : Roveyx(x2), Rochette, André

 

Battues lors de la première journée, les deux équipes avaient pour objectif de remporter ce match important car autant St Egrève que Vénissieux ne jouent que le maintien.

En présence du sénateur Guy Fischer et son épouse,  les 14 protagonistes sont rentrés dans cette rencontre sans période d'observation. Si du côté local, les artificiers du jour Ben Misbeh et Pouchol ont vite trouvé la mire, du côté des visiteurs dauphinois, on a pu une fois encore admirer la classe du capitaine Frier.  A partir du quart d’heure de jeu, les locaux ont haussé le rythme de jeu, pour  compter cinq buts d’avance sur une réalisation de Pouchol (16e) . Puis l’écart  va atteindre les sept buts (17/10-24e) sur une frappe puissante de Ben Misbeh. Un écart que les Dauphinois vont réduire ramener à de plus justes proportions à la pause.

C’est ainsi que les Vénissians vont gérer la première partie de cette seconde mi-temps. Sans s’affoler, l’écart variera entre 4 et 5 buts.  Mais en deux minutes, Vénissieux va presque « jeter le bébé avec l’eau du bain ». Une pointe de suffisance mais aussi  la malchance vont venir perturber la belle engeance affichée jusqu'alors. IMGP3307.JPGC'est d'abord leur nouvelle recrue Fayçal Ben Misbeh (47e) pourtant déterminant avec 10 buts qui se fait exclure. Ce dernier ayant quelques mots déplacés envers les référés qui l'avaient admonesté. Puis c'est le petit ailier Michael Rezgoun (49e) à peine rentré en jeu et auteur d'un but plein d'astuce qui retombe mal sur son poignet et doit être évacué par les pompiers (poignet cassé, opéré ce lundi).

Deux coups du sort qui vont faire sortir Vénissieux du droit fil du match et permettre aux Dauphinois de recoller au score à 30 secondes du « buzzer ».  Le pire sera évité de justesse. Les visiteurs vont gaspiller la balle de match. Un ballon offert par le VHB à deux secondes du final. Un résultat nul qui n’arrange pas les affaires du club vénissian qui devra se déplacer le 6 octobre à Chateauneuf les Martigues. Une équipe qui reste invaincue et qui comme on dit est expérimentée. Des Provençaux qui font un début de championnat tonitruant. Car battre le centre de formation nîmois à domicile n’est pas à la portée du premier venu.

 

IMGP3298.JPGLa réaction :

Xavier Chaintreuil, entraîneur de Vénissieux très en colère :

« Alors qu’on avait le match en main , l’équipe s’est affolée. Puis on a fait n’importe quoi.  On prend un carton rouge, qu’on aurait pu éviter.  Nous avons failli donner le match à St Egrève.  Même si l’équipe est jeune, ne pas arriver à gérer un match alors qu’on entame les dernières minutes de jeu avec un avantage de 5 buts, c’est impardonnable. Certes, l’effectif est jeune, mais il pense qu’il est supérieur. Il ne s’est  même pas aperçu que le gardien avait changé.  Je ne suis pas satisfait du résultat car l’équipe avait plutôt bien défendu.  Mais derrière, on a perdu trop de ballons d’attaque. Tout le monde s’est affolé alors qu’il n’y avait pas le feu. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Distribution de prospectus 25/09/2012 19:26

Merci pour le temps que vous passer sur ce blog et les informations que vous faites figurer. En tout cas c’est un blog utile de plus il est facile à consulter. Bonne continuation pour ce
merveilleux travail.