Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Vénissieux Handball stoppe l'hémorragie

DSC01400 copieChampionnat de France nationale 2 – Poule 3 – 7e journée

Gymnase Tola-Vologe
150 spectateurs environ

Vénissieux Handball  / AL Longvic  39 à 32 (18 à 14)

 

Arbitrage : Mlles   Bénédicte et Frédérique Doré

 

Pour Vénissieux :
gardiens : Vialla (15a), Lefranc (2a)
marqueurs : Eberlin (16/20), Felix (9 dont 2pen/12), Bourhani (6/9), Bouvier (3/6), Pouchol (2/3), Bouchet (2/3), Antoine  Valentin (1/1)
Ont joué : Thomas Valentin, Chazallet, Pral
Entraîneur Christophe Marais
Exclusions temporaires : Bourhani (12e), Eberlin (17e), Pouchol (47e)

 

Pour Longvic :
gardiens : Gueneau (12a), Fregonese (4)
marqueurs : Richard (6 dont 1pen/9), Knibbe (5/7), Stunault (5/6), Billey (5/8), Darmervalle (5 dont 4pen/8),  Berthe (4/5), Carrion (1/2), Radesa (1/2),
Ont joué : Milleton, Callod  

Entraîneur : Faïçal Kiour

 

Exclusions temporaires : Damervalle (1e), Berthe (14e et 23e), Richard (44e)

 

SOT75479 copieAprès trois échecs, deux en championnat et une élimination en Coupe par Le Puy, on s’attendait à une réaction d’orgueil de la jeune équipe locale. Abordant la rencontre avec appréhension, les Vénissians vont  présenter un premier visage  plus dynamique par rapport à leur dernière sortie à Tola-Vologe.  Si pendant une bonne partie de cette première période,  d'assez  bonne facture, on assiste à un chassé-croisé entre les deux équipes, du côté des locaux on note l’activité de Felix, les envolées d’Eberlin et la pugnacité du trio Bourhani, Thomas Valentin et Pouchol.

Les Longviciens s’appuyant  sur un collectif assez jeune et homogène  va cependant résister puis  céder. Sans doute l’effet induit du retour  de Julien Vialla dans les « bois » qui rassure une  défense un tantinet fébrile. Vénissieux va creuser un premier  écart  avant la pause (18 à 13 – 29e). 
Le retour des vestiaires sera plus délicat à négocier   L’osmose des locaux reste à faire et leurs approximations vont permettre aux visiteurs de revenir à un but (19/18 – 36e).  A cet instant clé, Vénissieux fait la différence par Vialla  décisif à cet instant.  Comme « Super » Eberlin  ne rate presque rien, le collectif vénissian s'enclenche. Le jeu est rapide et le VHB fait la différence tout en oubliant parfois ses fondamentaux défensifs au grand courroux de son entraîneur. L’écart variera ensuite entre 4 et 6 buts.  Felix, Eberlin vont donner de l'ampleur à une victoire qui relance les locaux.

 

DSC01637-copie.jpgLa réaction de Christophe Marais l’entraîneur local :

«  Je suis satisfait de la victoire mais déçu une fois encore de notre prestation. L’objectif de cette rencontre était de soigner notre défense. On prend 32 buts.  Contre des équipes plus roublardes ou expérimentés que Longvic, cela ne marchera pas.   Il faut avoir envie de défendre. Le handball ce n’est pas que marquer des buts.  C’est aussi se faire plaisir en défense et mettre en échec l’attaque adverse. Cela n’est pas l’état d’esprit de ce groupe. Le collectif  doit changer sur cet aspect.  Les points positifs de cette soirée est le retour de Julien Vialla parmi nous et une victoire. J’espère que ce succès va permettre de créer un groupe. Les  jeunes joueurs manquent de confiance. »

 

A.S. pour Sports Vénissians

 


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article