Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Trophée des Gones : Les Vaudais remettent le couvert

SOTO6660.JPGCela devient presque une habitude, c’est le FC Vaulx-en-Velin tout comme en 2009 qui a remporté le trophée des Gones organisé ce week-end par l’US Vénissieux football  

Ce tournoi réservé aux U13, placé cette année en pleine du Coupe du Monde a suscité bien des convoitises. Un peu à l’image de ce qui se passe chez les pros surtout lors des rencontres « couperet » éliminatoires ; tout s’est joué aux tirs au but . Si la journée de samedi  a été riche en rebondissements  Il a fallu bien de la patience aux Vaudais  et surtout un grand gardien pour remporter le très beau trophée réservé aux vainqueurs. L’OL en demi-finale et le FC Bourgoin pourtant vainqueur du tournoi hivernal vénissian joué au gymnase Jacques Brel  en ont fait les frais.

Un tournoi qui a encore réussi la gageure de tenir en haleine parents et jeunes footballeurs et qui a encore fait la majeure place à la convivialité. Une notion de vie qui se conjugue au passé et au présent chez les « Verts et blancs » grâce à un collectif de bénévoles qui demeure le point fort du club local.   Un état d’esprit qui a poussé bon nombre de curieux a fréquenté le  cadre majestueux du  complexe Laurent-Gérin. Outre Michelle Picard, Andrée Loscos, Christian Falconnet et autres élus , parmi les visiteurs  se trouvait un de taille Claude Puel. L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais venu encouragé les jeunes pousses olympiens dont fait partie son fils Paulin a été le clou d’un tournoi qui ne demande qu’à grandir et à accueillir quelques pointures nationales et pourquoi pas internationales.

UN jugement que tempère Jean-Pierre Chaix le président du club dans l'entretien qu'il nous a accordé.

 

P1000443Le bilan du tournoi vu par Jean-Pierre Chaix président de l'USV football :

«Il est bon comme de coutume. Ce trophée est installé désormais dans le calendrier. Nous avons eu un beau vainqueur , de belles équipes, un très beau plateau. IL était placé sous le signe du fair play. Il a été remarquable sur ce plan.
Nous avons eu la chance d’avoir la visite de Claude Puel qui est venu voir son fils qui joue dans l’équipe de l’OL. Claude a eu une disponibilité à souligner. Il a été sollicité toute la journée. Il est resté  d’une amabilité sans égale. Il a eu la gentillesse de participer aux remises de récompenses qui ont eu lieu sous la pluie et notamment il a  remis la coupe du fair-play. Sa présence était un signe fort pour l’US Vénissieux. Je voulais le remercier vraiment.  Il a fait honneur au football professionnel.

 Le tournoi a été bien suivi. La recette est équivalente à celle de la saison dernière.  Pour moi c’est un succès populaire ! 

Côté jeu, nous avons eu la chance d’avoir la présence de l’équipe U13 de l’OL qui s’est déplacée avec un très gros coillectif. Même si elle n'a pas gagné le tournoi, ce qui démontre la valeur du plateau proposé, elle a  pratiqué un jeu agréable, séduisant et très technique. Cet aspect est important pour nous, car ils ont joué le jeu. Ils finissent 3e devant Martigues. Je n’oublie par Bourgoin qui a été dur à  écarter pour les vainqueurs du tournoi.  Le FC Vaulx mérite amplement sa victoire. Ils ont pratiqué un jeu différent. Mais ils terminent avec le meilleur gardien, la meilleure défense, la meilleure attaque. Il n’y a rien à dire !
Je remarque que la qualité de jeu va crescendo chaque année.  Nous arrivons à présenter un plateau très relevé. Un seul regret l’absence du CASCOL qui a nous prévenu tardivement.
 »

 

DSC00095.JPGQu’est-ce qui manque au tournoi pour qu’il soit de référence nationale ?
« Je vais rester très prudent. Il y a des valeurs que le football amateur doit véhiculer. Il ne suffit pas de faire venir des équipes des quatre coins de la France pour donner au tournoi un niveau important. Le football amateur doit raison garder. Cette manifestation  est bénéficiaire en termes de rentrée d’argent. C’est déjà un point important. Nous vivons grâce à cela. Grâce aux six ou sept évenements   que nous organisons. C’est très dense. Il faut féliciter d’ailleurs les personnes qui s’en occupent. Tout comme je me dois de remercier Michel Giulani le président de l'USV Rugby qui a mis à disposition son siège pour la restauration des équipes invitées.  Si nous devions faire venir des équipes nationales de renommée, cela serait un tournoi qui aurait du mal à s’équilibrer. Un tournoi ce n’est pas la vie d’un club mais un événement dans l’année sportive. Celle-ci dure 40 semaines et pas un week-end. Cette manifestation permet de véhiculer l’image du club à l’extérieur et de générer quelques recettes qui agrémentent  notre trésorerie.  On ne peut pas prendre une dimension nationale sur une simple volonté. Il faut savoir à un moment rester dans des proportions raisonnables. Le district dans cette catégorie d'âge  nous propose un panel d'équipes  très représentatives sur le plan national. N'oublions que celui-ci est le deuxième de France par sa densité.  Evidement des clubs comme le PSG ou autres feraient rêver mais ce n’est pas certain pour autant que le niveau  pratiqué soit plus élevé.»

 

P1000454.JPGEst-ce que le tournoi restera-t-il réservé à la catégorie U13 ?
«  Il faut savoir que plusieurs tournois sont organisés dans l’année. Cela va des débutants en passant par les U9, U11, U15 et U17. Ce tournoi U13 est une catégorie un peu plus aboutie . Nous avons passé outre les directives du district qui refuse la compétition à cet âge. Nous nous acquitterons d’ailleurs de l’amende. Mais c’est vrai que pour les enfants en fin d’année, il est intéressant de se situer par rapport aux autres. »

 

Est-ce que vous avez reçu une aide spécifique de la municipalité pour l’organisation du trophée ?
« Non ! Je ne pense pas qu’il faille raisonner dans ce cadre. Il faut distinguer les personnes qui vont nous aider pour cet événement et qui participent à la marge bénéficiaire de ce tournoi. La mairie nous subventionne de manière plus générale. Je ne sépare pas un événement de l’entité. »

2880863148_1.jpgEst-ce que le trophée est une grosse rentrée d’argent pour le club ?
« C’est un tournoi qui va générer un bénéfice de 2500 à 3000 euros.  Ce n’est pas négligeable. Nous multiplions ces manifestations pour qu’elles soient bénéficiaires. Nous arrivons à avoir un gain substantiel qui est nécessaire à notre survie

Est-ce que cet argent vous l’employez pour des actions spécifiques ?
« Cela rentre dans la trésorerie générale. Nous avons l’habitude de mutualiser nos moyens. On repartit nos produits sur l’ensemble des catégories. »

 

Photos : © Maurice Persch  et Sports Vénissians

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article