Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Solidarité ! Quel joli mot !

DSC02129.jpgComme le disait Françoise Dolto célèbre pédiatre et psychanalyste française : « Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences. »
Pour le  le Sen No Sen Karaté, cette règle  est aussi un vrai mode de pensée. D’où l’organisation de l’action : Karaté Solidaire.
Cette manifestation  a pour objectif de faire découvrir le Karaté à des enfants, filles et garçons, issus de milieux défavorisés. Les objectifs secondaires étant de les intégrer dans la vie associative et  leur faire découvrir une discipline sportive karaté ou autre.

Une action totalement gratuite pour les participants.
Autre objectif poursuivi : sensibiliser les  adhérents du même âge (8 – 11 ans) à la solidarité, au partage et à l’importance du bénévolat.

Cette dernière semaine pour la seconde édition, Mourad, Nawel, Omar, Jessica, Yanis, Idriss, Mallorie, Valentin, Alexandre,  Bylel….   Une trentaine d’enfants venant du  Secours Populaire où de la Maison de l’Enfance du Centre ont pu  s’initier au karaté traditionnel mais aussi au self-défense.

Chaque enfant étant parrainé  par  des jeunes du club vénissian  qui appartiennent à la même tranche d’âges
DSC02124.JPGCe jeudi au programme des six enfants présents, échauffement, petits jeux, qui amènent au karaté, des combats souples. «  Mais sans véritable apprentissage de  mouvement de karaté car en une demi-journée cela serait trop trop difficile.
» explique Karim Khamla le responsable technique de Karaté solidaire entouré par ses aides Rémy Plasse, Andréa Laquet , Anissa Abouriche, Souleyman Nekoul et Léa Gothuey

 Une démarche solidaire qui a commencé pour le club vénissian dans les années 2000 comme l’évoque Marie-Claude Barbin, la trésorière du Sen No Sen : «  Le club a commencé d’abord par  s’occuper de ses propres enfants. En même temps qu’ils avaient des résultats en compétition, on a fait en sorte qu’ils aient des résultats scolaires et qu’ils s’intègrent dans la vie professionnelle. Tous nos grands travaillent à l’heure actuelle. DSC02131.jpgEnsuite le club s’est intéressé aux femmes. On a monté Karaté Vénissiane, dont on fera la 3e édition au mois d’août et puis après on s’est dit pourquoi pas essayer de toucher un autre public. Le club étant situé dans un quartier défavorisé et ayant parmi nous beaucoup de jeunes issus de ce milieu, c’est naturellement vers eux que nous nous sommes tournés. »

Karaté Solidaire, c'est une manifestation gratuite pour les enfants mais qui a un coût évalué à 2000 euros. Un budget compensé par  des subventions exceptionnelles demandées au Conseil général, département... « C’est inclus dans notre subvention ville aussi. Tout comme nous sont prêtés gracieusement les installations par  la municipalité. » précise Marie-Claude Barbin

L’évaluation 2010 avait  été  certes positive mais aucun des cinquante enfants approchés n’avaient donné suite. Les enfants  avaient beaucoup apprécié le stage mais quant à passer  le cap de l'inscription. C'était une autre affaire !. Est-ce que c’était   dû aux  difficultés économiques ?  Marie Claude Barbin n’élude pas notre question  mais précise que pour le Sen No Sen, une difficulté économique n’a jamais été un critère de rejet. «  Nous n’avons  jamais empêché un enfant dont les parents éprouvent DSC04997.jpgdes difficultés financières de venir s’inscrire où s'entraîner . Au Sen No Sen, on a toujours su  trouver un arrangement possible.»

 

Dans ce monde d'égoismes en tout genre, cela  c'est aussi  être solidaire!

 

Cette action s'est terminé le vendredi par  une « intense réflexion » avec un quizz sur le karaté. Les réponses ont été apportées par les adolescents qui ont encadrés les enfants avec Karim quatre jours durant. S’en est suivi une remise de diplôme par Christian Falconnet élu au Conseil Général et adjoint de la municipalité vénissiane aux  enfants venus découvrir le karaté.  A noter la présence d'Andrée Loscosl'adjointe aux sports. Au vu de l'actualité "brulante" sur la commune Madame le Maire s'était excusée. Puis la manifestation s'est achevée par  la diffusion d’un film sur cette semaine. Le tout clôturé par un goûter avec notamment des gâteaux concoctés par les mamans des enfants du Sen No Sen.


 

Les photos :

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article