Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Série en cours pour l'AS Minguettes

SOT76184 copieChampionnat de CFA2 – Poule D- 11e journée

Stade Laurent-Gérin
Temps froid – Pelouse en assez bon état


Une

poignée de spectateurs

 

 

AS Minguettes / AS d’Ornans 2 à 1 (2 à 0)
Arbitrage : M. Liegaut assisté de MM Crespo et Belissant

 

Buts : Hannachi (10e), Mennana (39e), pour AS Minguettes; Tur (57e) pour AS Ornans.
Cartons jaunes : Ben Braiek (62e), Hamzaoui (62e) à AS Minguettes; Antunes (64e) à AS Ornans
 

 

SOT76186 copiePour Vénissieux :  Cassara, Djellab, Granturco, Beibi, Ben Braiek, Aït El Mouden, Hamzaoui (Kouam, 67e), Hannachi, Hamdany, Mennana (Laviolette, 80e), Berrezkami (Solé, 75e)  - entraîneur : Karim Mokeddem
AS Ornans : Bacar, Nzessiyos (Idzikowski, 49e), Bernard, Lujien, Faivre, Antunes (Bolé, 70e), Pergaud,

Ed Deggouj (Cristante, 80e), Tur, Amzaiti, Bettira – entraîneur Yannick Renou
Lors de cette  11e journée complètement  tronquée par le mauvais temps, les Venissians ont fait la bonne affaire de la soirée en disposant ce samedi d’Ornans. Les voilà seul 3e . Un classement un peu aléatoire car bon nombre d’équipes de tête comptent deux matchs de retard. Une victoire  remède après leur élimination surprise en Coupe de France mais obtenue après avoir souffert inutilement en seconde mi-temps. 

Face aux Francs-Comtois d’Ornans,  les locaux ne vont pas longtemps attendre pour ouvrir le

SOT76190 copiescore. Un centre de Mennana, dégagé plein axe par Bernard et Hannachi (10e) qui a bien suivi trompe Bacar avec l’aide du rebond . Ornans a beau être mal classée, elle ne ferme pas le jeu pour autant et se montre dangereuse. Belibi commet une faute sur Tur, Amzaïti (15e)  le tire et le ballon frôle le cadre de Cassara.

Pas le temps de souffler, Bettira  (17e)fait son numéro d’ailier solitaire mais son centre tir  sort de peu. On assiste à une bonne renconttre, les occasions se succèdent. Sur un passe en profondeur de Mennana, le tir d’Hamdany frôle le poteau gauche de Bacar. Puis Pergaud (23e), Mennana (24e), Faivre (26e)et à nouveau Mennana (29e) sollicitent les deux gardiens. A ce jeu, c’est Vénissieux qui tire la bonne carte. Granturco obtient SOT76207 copieun coup franc, Hamzaoui le place  sur la tête de Mennana (39e) qui fait mouche. Si la première mi-temps est vénissiane la seconde sera visiteuse.  Si Hamzaoui (55e) manque le break, sur une contrattaque , Pergaud se balade dans la défense vénissiane, Cassara tergiverse et Tur (57e) qui a bien suivi, réduit l’écart. Ensuite  Ornans donne   du fil à tordre à des locaux visiblement pas remis  de leur élimination en Coupe. Vénissieux finit mieux, la frappe de  Belibi (75e) touche le poteau droit de Bacar. Sur corner Hamdany trouve Ben Braiek mais la reprise de celui-ci  manque le cadre. Vénissieux aura une dernière occasion. Belibi (88e) manque son face à face le gardien contre le gardien des visiteurs. Cette action sera la dernière d’un match  avec beaucoup d’occasions pour peu de buts. Une victoire  cependant qui vient s’ajouter aux trois précédentes et qui place les Minguettois seul troisième de cette poule de championnat et à 16 points du premier relégable qui n'est autre qu'Ornans. 

 

Le commentaire de  Karim Mokeddem l’entraîneur local :

« J’avais averti l’effectif à la pause.  Si on prend un but dans les 20 premières minutes de la seconde période, vous n’allez pas faire les malins. C’est le syndrome de La Coupe qui continue.  Pourtant l’équipe s’est crée beaucoup d’occasions Mais aujourd’hui,  si certains joueurs  sont venus faire de la figuration, je pense qu’ils  ont vu le terrain de Laurent-Gerin pour la dernière fois. Ils vont faire un tour en réserve et comme cela ils vont être contents. Avec tout le respect que j’ai pour Ornans, c’est un match qu’on doit gagner 4 à 0. Le but d’ Ornans est symptomatique de l’état d’esprit du groupe. On n’anticipe pas la perte de balle, l’Ornanais prend le temps d’orienter le jeu, centre au cordeau, notre gardien qui sort au « supermarché » et but.  Trois fautes directes pour un but. C’est une victoire sans brio

 

Nota : Une minute de silence a été observée en mémoire du père de Roger Napoletano, dirigeant local recemment décédé. Sports Vénissians lui presente ses sincères condoléances.

 

Les photos :


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article