Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Rugby : C'était moins une pour l'USV

SOTO0056 copieChampionnat du Lyonnais – Promotion d’honneur territorial 4e journée

 

Stade Laurent-Gérin

Temps froid  vent du Nord – Pelouse en parfait état


Environ 150 spectateurs
 

 

USV Rugby / US Côtes d’Arey 10 à 6 (3 à 3)

Arbitrage M. Souzy (Ligue)

 

Pour Vénissieux : Nidaud, Rahal, Leymarie, Leblanc, Hafidi (cap), Meras, Chevrier, Prada,  Lebouhart, Lelatre, Laribi, Duport  Bouchou, Babah, puis Perroux, Martinez, Armenta, Molinaro, Rochez, Valendru, Bes – entraîneur s : Claude Tatangelo, Karim Brikh et serge Perrier

 

Pour Côtes d’Arey : Pinto, Carpanece, Crouzet, Roman, Pereol, Grange, Collardi, Merillon (cap), Durieu, Gonsales, Jullien, Touvignon, Chassard, Prudhomme puis Imbert, Hipp, Perici, Grenouillet , Pinto, Blache, Guinand – entraîneur : Didier Favrot

 

Les points :

 

Une penalité Bouchou (2e), un essai de penalité (80e+5) et une transformation e Babah pour Vénissieux
Deux pénalités de Durieu (7e et 78e) pour les Côtes d'Arey.

 

Ce dimanche, pour cette quatrième rencontre de championnat, les rugbymen locaux étaient sous pression; la faute à une entame de championnat délicate  avec trois défaites consécutives. FacSOTO0044 copiee aux Côtes d'Arey équipe du  trio de tête, les Vénissians vont bien débuter le match acculant les Isérois sur leurs 22 mètres. La pénalité de Bouchou (2e) lance une rencontre que la centaine de spectateurs frigorifiés attend spectaculaire. Si Durieu sur pénalité (7e) remet vite de l'ordre dans les affaires dauphinoises, la suite du match sera moins riche. En guise de spectacle , les supporters  ont  droit à une  joyeuse bataille des packs, les lignes arrières attendant une ouverture longue à se dessiner où gachant les quelques munitions propres exploitées par les demi d'ouverture. Les premiers frimas n'expliquant pas tout.  La suite sera  un duel de buteurs. Vénissieux  avec Bouchou (le  titulaire Brandt étant blessé) et  le Cotarin Durieu se montrant aussi imprecis l'un que l'autre.  En seconde mi-temps après une grosse domination, les  visiteurs croient avoir fait le plus dur quand Durieu (78e) enquille enfin une penalité. Piqués au vif,  les Vénissians vont enfin réagir.

Perdu pour perdu, s'exposant à un contre assasin, ils  vont acculés pendant les minutes restantes des visiteurs vivant d’expédients pour préserver ce maigre avantage. Les locaux vont croire à trois reprises avoir fait l’essentiel mais en vain. C’est sur leur dernière attaque qu’un adversaire va commettre un acte d’anti-jeu. Le  referé n’aura d’autre recours que d’accorder l’essai de pénalité. C'était moins une, M. Souzy liberant les tensions après la transformation de l'essai par  Babah. Une victoire tirée par les cheveux, bienvenue pour un club meutri par ce debut de championnat   Un match brouillon mais trois points quand même.  Serge Perrier l’un des entraîneurs vénissians parle de hold-up : « Heureusement que le vent a joué en notre faveur en seconde mi-temps.  C’était à la limite du hold-up. Mais l’essai est mérité car l’équipe dans un dernier sursaut avait fait le nécessaire.  Il nous manque beaucoup de travail a faire pour redevenir conquérant.»

 

 

En lever de rideau les reservistes avaient indiqué la route à suivre en s’imposant 31 à 19

 

Les photos :


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article