Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Rien ne sert de courir, il faut partir à point

3003234131_f2ef661f92.jpgDepuis ce lundi  et la disqualification d’Usaïn Bolt après un faux départ sur 100 m lors  championnats du monde d’athlétisme de Daegu  - que certains  commentateurs ont jugés volontaire -  se développe une remise en cause du règlement régissant le départ de cette épreuve.  Dans certains médias et notamment  espagnols, des journalistes,  argumentaire à la clé,  accompagné d’une interview de Walter Dix (2e de l’épreuve)  contestant cette règle, se verraient bien revenir dix années en arrière. Le temps des 100 m  à rallonge, faussés par des faux –départs volontaires sensés déstabiliser l’adversaire. Le règlement a évolué, il est ce qu’il est. Juste car sanctionnant les tricheurs.. Ce lundi, Dix, Bolt, Blake, Lemaitre et les autres le connaissait. Un faux-départ égal élimination. Bolt a fauté. Il est éliminé. Un point c’est tout !

Depuis 15 ans, cette règle régit aussi le monde de la natation sans qu’Esposito, Thorpe et autres disqualifiés célèbres n’aient trouvé rien à redire.

La natation serait-elle meilleure élève que l’athlétisme ?
Je ne crois pas ! A moins que derrière ces réquisitoires vains et d’une autre  époque se dissimulent  quelques vils intérêts  commerciaux ou  sponsors lésés par la faute de leur athlète. Ces  journalistes ne servant finalement que la soupe Après tout AS, Marca et d'autres  sont financés via la pub par les mêmes commanditaires.

Des manières que l’on retrouve  dans le monde de la finance ou même chez certains politiques où  états. Si on ne peut gagner, autant changer les règles du jeu. C’est ainsi, transposé au monde politique , cela donnerait ,  les moins nantis payant  la crise faite de toute pièce par les plus privilégiés. Ou alors vous ne voulez pas d'Europe de Maastricht, vous aurez l'Europe de Lisbonne!  Certains diront que c'est un rapprochement polémique. Croyez-vous que le sport n'est pas à l'image de la socièté ?

Pour  sûr on vit une époque formidable !

PS : Ce mercredi, l'IAAF regissant la discipline au travers d'un communiqué, bien que n'écartant l'hypothèse d'une reforme de ce réglément, a décidé qu'il était urgent pour le moment d'attendre

 

Photo: Droits réservés (Flickr)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article