Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Remise du premier défibrillateur à l'OMS

DSC01783.JPGL’Office Municipal du Sport organisait ce samedi une matinée rencontre autour de la remise du premier défibrillateur par la société AG2R et son représentant André Paviol, afin de sensibiliser le monde sportif vénissian sur le problème de la mort subite du sportif.

La Ville de Vénissieux est bien placée pour savoir que ce phénomène n’arrive pas qu’aux autres.

En deux saisons deux jeunes sportifs en activité ont perdu la vie en cours de match. Tout le monde a en souvenir Maxime Candau décédé en mai 2009 au gymnase Jacques Anquetil mais aussi El Djilali Semmadi (USV) disparu tragiquement en fin d’année 2010 du côté d’Andrézieux.
En présence d’Andrée Loscos-adjointe aux Sportset à la jeunesse - et Guy Fischer- Vice Président du Senat-, les participants ont pu entendre la bonne parole du Docteur Jacques Girardier du Centre Médico-sportif – C’était sa dernière intervention à Vénissieux, puisqu’il est à la retraite depuis début janvier.

DSC01798.JPGL’assistance a pu aussi apprécier l’exposé de Pascal Candau (voir ci-dessous) père de Maxime, fondateur de l’association « 14 » qui fait de la prévention contre ce phénomène plus important que l’on croit. Une association qui a édicté avec le Club des Cardiologues du Sport, dix règles préventives simples à respecter pour toute pratique saine sportive.  Andrée Loscos a tenu à ajouter qu’un Centre Médico-Sportif en état de bon fonctionnement était aussi très important dans le cadre de la prévention sportive.

«  L’office a fait le choix d’acquérir un et même plusieurs défibrillateur qui seront à disposition gratuitement des clubs adhérents. Depuis l’an dernier, nous organisons des sessions de formations au premier secours. Cette remise officielle marque une nouvelle ère : celle de la prévention avant tout. Avec le départ à la retraite du Docteur Jacques Girardier médecin du Centre de Médecine du Sport à Vénissieux, il a fallut réfléchir sur le fait de comment garder une medecine du sport de qualité  sur la commune. C’était une réelle volonté de la part des dirigeants de l’OMS, de la municipalité. La meilleure solution a été trouvée avec le CMS de Gerland avec qui l’OMS a signé une convention de partenariat pour conserver le CMS de Vénissieux avec des permanences régulières assurées par les médecins du CMS de Gerland. Mais aussi assurer une réelle politique de prévention auprès de tous les sportifs et dirigeants vénissians. N’oubliant pas au passage le fait de donner la possibilité à tous de mieux se soigner avec des techniques et du matériel de pointe. Comme vous voyez la prévention sera le cheval de bataille de l’OMS pour 2011. C’est dans cet esprit que nous avons invité l’association « 14 » et son président fondateur Pascal Candau. Une organisation  qui sur le plan national  préconise dix règles d’or (voir

document) auxquelles l’OMS s’associe bien évidement. » précise Patrick Prade le président de l’OMS de Vénissieux.

 

 

 

DSC01781.JPG

Questions à Pascal Candau


Pascal Candau est le président fondateur de l’Association 14 , père de Maxime espoir du handball français décédé en cours de match le 30 mai 2009 au gymnase Jacques Anquetil à Vénissieux

Quelle est l’action essentielle de votre association ?
« C’est le moyen que nous avons trouvé et qui ne nécessite aucun moyen financier pour la divulgation des dix règles d’or préventives contre les accidents cardio-vasculaires. C’est une liste qui se présente sous la forme d’affiche et que l’on a comme objectif de placarder dans toute enceinte sportive en France. Il y a 385 villes qui la diffusent. Si vous commencez à dire, je n’allume pas ma cigarette avant ou après un effort physique. Je ne pratique pas le sport après une grippe… on aura fait un grand pas et inversé la courbe .»

La mort subite d’un sportif au cours de l’exercice de sa discipline, est-ce une fatalité?
« Il n’y a aucun risque 0. Par contre à partir du moment où il y a de la prévention, on sait que l’on peut détecter 90% des cas. »

Pourquoi avoir créé cette association ?
« Suite au décès de mon fils Maxime et consécutivement à d’autre cas on s’est rendu compte que ces accidents sont de plus en plus récurrents. Les études faites depuis 15 ans qui font état de 1000 décès par an, sont complètement sous-estimées. Ce phénomène est un véritable problème de santé publique. Nous l’avons constaté en région Aquitaine. Cela donné des chiffres effrayants alors que c'est une des régions les moins peuplées. Certains cardiologues ne le crient pas sur les toits mais on parle de 8 à 15000 morts par an. C’est un phénomène amené à s’aggraver du fait de la pratique sportive des seniors. »

Quels règles de prévention conseilleriez-vous à un sportif ?
« Il faut rendre obligatoire la visite médicale. Nous avons posé certaines doléances au Ministère de la Santé comme lutter contre les certificats médicaux de complaisance qui restent beaucoup trop nombreux.

Nous avons aussi observé que des pays qui demandent en plus du certificat de fournir un électrocardiogramme à l’exemple de l’Italie ont réduit ces cas de près de 80%. Nous avons demandé au Ministère de rendre obligatoire cet examen. C’est en cours. Nous sommes en train de chercher les solutions de financement.»

 

Les dix règles d'or

 

Télécharger le document

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Défibrillateur 03/03/2011 15:48


La France est encore trop peu équipée en défibrillateur... Cependant, face aux chiffres alarmants de mortalité par arrêt cardiaque, les pouvoirs publics semblent enfin vouloir rattraper leur retard
en matière d'équipement. On ne peut que féliciter cette démarche !


del rey jean philippe 09/01/2011 20:08


c est une tres belle initiative !! bravo...
je vais faire une copie des dix regles à mes élèves , merci
bonne continuation à votre association