Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Malgré les aléas, la Foulée Vénissiane s'en sort bien

La Foulée Vénissiane était attendue par tous. Cette 30e édition proposait son traditionnel  10km classant pour le championnat de France de la spécialité et un innovant semi-marathon à la place du 5km. Les organisateurs, à l’occasion de  la commémoration de la manifestation, veulent rendre à la seconde épreuve un aspect plus populaire.  Ce dimanche,  la manifestation  avait  une invitée surprise de dernière minute, la pluie.  Mais si elle a joué  des claquettes  la 30e édition  de la Foulée Vénissiane a  bien plut aux nombreux participants  
Dès 9h et le départ du 10km classant pour les Championnats, la pluie a empêché le record de participation  de voler en éclats. Sur 854 inscrits, 759 feront le déplacement , la course sera belle. C’est  encore une fois le Burundi qui sera à la fête avec la victoire d’Emmanuel Nduwayo qui bat au sprint son compatriote Eric  Niyonsaba. Le coureur  de l’AS Rispoli  en 29 min 36 secondes bat le record de l’épreuve.  Une course 100 %  made in Burundi, avec un podium entièrement monopolisé et une domination sans partage des Africains de l’Est qui placent six coureurs aux six premières places. Chez les féminines, le Kenya sauve l’honneur avec la victoire d’ Agnès Kiprotich.
Puis place à la nouveauté  avec la première édition du semi-marathon. Une bonne participation  avec environ 150 participants, loin du record du 5km remplacé mais cette course est en devenir.  Les victoires de Dimitri Chatkin et de la Villeurbannaise Lydia Petit  soulignent l’intérêt naissant de l’épreuve. A noter la 7e place du coureur de l’AFA Feyzin-Vénissieux, le vétéran Claude Magand.  Les dernières épreuves, les courses générations apporteront une touche locale, ou parents et enfants courent ensemble. L’essence même de la course populaire, un  objectif primordial pour les organisateurs.

Réactions :

Les organisateurs  Joël Valla représentant la direction des Sports et Jean Brocard président d’honneur  de l’OMS qui répondent conjointement : «  Ce fut une belle édition. La pluie et la grippe A nous ont empêché de battre les records de participation. Mais nous sommes satisfaits, le spectacle a été de qualité autant aujourd’hui qu’hier avec les scolaires. Le semi-marathon a trouvé sa place. Nous espérons qu’il sera labellisé la saison prochaine pour proposer un plateau de qualité.  La pluie  et l’opposition a permis de battre le record du 10km qui datait d’il y a 4 ans. »

Jean-Louis Perrin  président de l’AFA Feyzin-Vénissieux co-organisateur de l’épreuve :
« Malgré la concurrence du marathon du Beaujolais qui a eu  lieu la veille, nous sommes satisfaits. Les athlètes viennent ici pour faire des temps.  Le circuit est intéressant. IL y a quelques aménagements à faire. Le système d’un quart d’heure pour les départs nous permet une meilleure gestion des deux courses. Je pense qu’il faut refaire le semi-marathon.
Pour le bilan sportif du club, Claude Magand a fait une perf. Eric Chassagne aussi. Par contre, nous n’avons pas été très présents dans le 10km.
 »

Toufik Ahmed  Kadi coureur de l’AFA Feyzin-Vénissieux : «  Le parcours est très roulant.  Comment l’AFA a fusionné avec Vénissieux, nous sommes là pour représenter le club. »

Le Vénissian Jean-Claude Lang : «  Cela fait longtemps que je fais la Foulée mais parfois c’est aléatoire.  C’est une épreuve très bien organisée.  C’est mon premier semi-marathon à Vénissieux. Cela se fête.  Le parcours, je le connais bien. C’est presque notre entraînement. J’ai mes repères. »

Les Vénissians Pascal, Sophie, Alice et  Elio qui participent au 2km générations : « C’est une première  pour nous quatre, je vais pousser  Elio. Je trouve cette épreuve très sympathique.  D’ailleurs je trouve qu’elle n’est pas trop mise en avant. » précise Pascal

Françoise Matitch de l’AFA Feyzin-Vénissieux : «  J’ai accompagné  une collègue de mon club pendant le semi-marathon. Le parcours est très agréable et très roulant, situé à une très bonne période de la saison.  Je pense que cette course va devenir une classique dans la région. »

Le Vénissian Pascal Roberto : «  C’est mon premier semi-marathon depuis 3 ans. Mon record est loin mais avec 1h 35’ 26, je suis  satisfait. L’initiative est intéressante. J’ai fait de nombreux 10 km à la Foulée. Il fallait innover. La course est populaire  et le  parcours est très agréable. Le seul bémol est la côté après l’hippodrome qui est casse-pattes. »


Les résultats :
Voir sur le site de l4office municipal des Sports : http://www.omsvenissieux.asso.fr/pages/la_foulee.php


Les photos :


 



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article