Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Les records du monde tombent à Parilly

2013_b-2548.jpgCe dimanche, il a fait très chaud sur le tartan du stade du Rhône à Parilly. Des conditions météorologiques  qui n'ont pas empêché, les records du monde, d'Europe ou des championnats de valser.

Les championnats du monde handisport ont pris leurs routines  et quoique s'ils n'attirent toujours la grande foule, ils  restent toujours aussi conviviaux.

Les athlètes sont disponibles, les bénévoles et les scouts demeurent toujours aussi sympathiques et les officiels assurent comme des malades.

Sur la piste on ne s'amuse pas non plus. Citius, Altius, Fortius, les principes de l'olympisme sont de mises. Ce n'est pas l'Irlandais Michael MCKillop vainqueur sur 800 T37 en 1'57.17, record du monde à la clé qui démentira. Question classe nous avons flashé sur la très belle italienne Analisse Minetti qui s'est imposé sur 800 m T11 avec guide. La chinoise Lisha Huang sur 200m T53 ou l'américaine Tatiana Mc Fadden sur 200 m T54 ont reçu leurs belles medailles d'or.. L'ukrainien Mikola Zhabnyak (UKR) a remporté le titre au disque F37-38 en lançant à 55m71. Essayez pour voir.

Cöté français, c'est Mandy François-Elie (T37) qui a brûlé le tartan local en courant sa série du 200m en 28″35 soit sept centièmes de mieux que l’ancien record planétaire. La championne paralympique du 100m pourrait bien réussir le doublé mondial 100-200 cette semaine.

La fin de la journée sera celle des 200 mètres magiques.
L'exploit de cette après-midi chaleureuse au propre comme au figure sera l'incroyable course du 200m double amputé tibial, avec le Brésilien Alan Oliveira

Ce dernier  avait promis le vendredi en conférence de presse qu'il faudrait compter sur lui. Ce fut fait. Il est parti comme une fusée pour se retrouver seul avec lui-même dès la sortie du virage puis n'a jamais faibi pour littéralement pulvérisé le record du monde en courant le demi-tour de piste en 20.66, soit 64 centièmes de moins que le précédent record détenu par Oscar Pistorius. Le record du 100 m que le Brésilien détient risque lui aussi de passer de vie à trépas.

Autre phénomène chez les T44, la sensation Jarryd Wallace (USA) simple amputé tibial  qui avait  battu le record du monde en demi-finale (22″32) s'est payé une autre record du monde en finale (22.08) pour un triplé "made in USA"

Aute moment fort celui qu'a proposé l'Irlandais Jason Smyth (T13). Celui-ci a égalé sa propre marque mondiale sur le 200m avec une performance de 21″05. L’Irlandais a été une nouvelle fois seul au monde et a emballé les 3500 spectateurs présents sur le Stade du Rhône surchauffé.  L’homme au Trèfle tentera le doublé en courant le 100m dans la semaine.


Les photos :

 


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article