Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Les minimes de l'AVLP déchantent

Gymnase Jacques Anquetil
Brassage pré-ligue poule C - deuxième journée

AL Vénissieux Parilly – Chorale Roanne(2) 55 à 62  (11-19, 17/20, 12/12, 15/11

Arbitrage : MM Immarigeon et Blandin


Pour Vénissieux : Navarro (16), Bousquet (16),  Di Folco (9), Inan (8), Jourdan (3), Santana (2), Piccard (1), Egea, Maldant – entraîneur Sébastien Verdier-Garrigues
22 tirs réussis  - 11 LF / 234 pertes de ballon – 4 interceptions – 1 contre – 18 fts


Pour Roanne : Brat(23), Besson (20), Della Santis (6), Chapiro (6), Charvolin (5),  Marquis Delorme (2), Royer, Daresse – entraîneur Jean-Michel Giroudon

29 tirs réussis – 7 LF/23 – 20 fautes


Les benjamins champions du Rhône d’excellence  en mai 2009 sont pratiquement tous passés minimes cette saison. Inscrits en brassage pré-ligue, les jeunes vénissians se sont imposés  la semaine dernière à Francheville.
Ce samedi face à la réserve des minimes de la Chorale de Roanne dont l'équipe une joue  en championnat de France, les locaux vont déchanter rapidement. Alignant deux minimes « France » : Besson et Brat , les visiteurs vont faire la course en tête. Les Vénissians  leur opposant  leur courage  mais aussi leurs maladresses et leurs mauvaises inspirations.
 Si à la mi-temps le match semble joué,  Parilly va faire de la résistance dans le troisième quart-temps. Avant d’inquiéter les Ligériens, revenant   à 49/53 ((27e). Mais les locaux ne profiteront pas de diverses occasions pour passer devant.  Les Roannais Brat et Besson  se chargeant de condamner le  fol espoir vénissian.


Questions à Sébastien Verdier- Garrigues entraîneur de l'équipe

 


Vous êtes un peu déçu par la tournure du match?
« Oui, nous n’avons pas repondu physiquement au niveau de l’intensité défensive.Nous les avons trop regarder jouer pendant la première mi-temps. On a des circonstances attenuantes. La majorité du groupe appréhende ce niveau.  Or la Chorale joue bien au basket. C’est une équipe qui impose son rythme.»


La différence semble avoir été le fait de vos erreurs !

«  Oui, nous avons fait trop d’erreurs. A ce niveau, cela ne pardonne pas. Les pertes de balles, et la non-agressivité défensive, ont fait la différence.
En face Brat et Besson sont des joueurs qui sont au « Pole ».  Nos défenseurs n’ont pas su défendre sur eux. L’équipe a éte tendre en défense. Le score est logique.
Notrte collectif a le potentiel  ligue soit au groupe A ou B, je vois plutôt le A. Il nous faut essayer de gagner trois rencontres pour décrocher notre qualification.  Cela ne sera pas pour autant facile
. »


L’ensemble de votre prestation n’a pas été si négative que cela !

« Nous nous sommes mis en difficulté notamment avec une réussite en berne aux lancers francs. A la fin de chaque période , on a perdu le ballon. Alors que l’on a possibilité de shooter.  Ce sont des petits détails qui font la différence. L’année dernière en excellence départementale, l’équipe avait de la marge, cette année, elle n’existe plus. Pour gagner, il faut que l’équipe soit à 100% tout le temps.  A chaque match, ce sont des combats, il faut se battre. Le groupe est jeune. Il faut qu’il acquière de l’expérience. »

Les photos




Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article