Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Les masculins de l'ALVP Basket veulent se faire une place en région

basket_2012_2013-6529.JPGLe 30 septembre, face à Sorbiers, les basketteurs masculins de l'Amicale Laïque de Vénissieux-Parilly joueront leur premier match du  championnat régional.  Si cette équipe est encore loin de son lustre d'antan, elle évoluera en régionale 3 cette saison , elle retrouve un rang qu'elle n'aurait jamais du perdre.  Une longue descente aux enfers l'avait conduit à jouer en championnat départemental. Indigne pour une ville comme Vénissieux. Patiemment, les dirigeants locaux ont rebâti un ensemble s'appuyant sur des jeunes formés à Parilly. Bassam Naous en deux saisons a fait prendre conscience à cet effectif que rien n'était inéluctable. Les Boinon, Dalmas , Alcindor et autres talents  encadrés par quelques anciens comme Alphilippe, Marceline ont enfin fait une saison, presque parfaite avec au bout  le championnat de ligue.

On dit souvent qu'on ne change pas une équipe qui gagne, cet axiome s'est pas vérifié en cette reprise. Si l'effectif a très peu changé, Laurent Alcindor l'ex-Vénissian après un petit tour du côté de Chassieu, fait un retour remarqué dans l'effectif, pae contre le coach Bassam Naous est parti, intéressé par un projet porteur dans un club proche.
Pour le remplacer, les dirigeants ont confié les clés  à Kevin Clivet 27 ans.  L'ex-entraîneur des garçons de St Nazaire, le coach "terrain" de l'équipe féminine l'an passé maisaussi  l'entraîneur des poussines  benjamine, salarié à l'ALVP  a saisi l'opportunité.
Nous l'avons rencontré, il nous fait part de son état d'esprit.

 

basket_2012_2013-6531.jpgQu’est-ce qui vous a motivé à reprendre la suite de Bassam Naous ?

« En ayant le secteur jeune du club, j’ai cfait deux saisons comme adjoint de Sylvain Laupie  avec l’équipe de N3. Cela me démangeait de retourner entraîner les garçons. 

Nous avons bien travaillé pendant ces deux saisons. Mais l’un et l’autre étions frustrés, lui car il n’avait pas forcement le coaching terrain. Chacun avait sa répartition. Le contrat était de deux ans. »

 

Est-ce un bon challenge qui se présente devant vous ?

«  Oui. ! L’équipe remonte en championnat régional.  L’effectif possède un niveau supérieur à celui de la Régionale 3. Le but dans un premier temps est de stabiliser l’ensemble. Puis nous pourrons postuler à une ascension en R2  à laquelle je ne songe pas cette saison. »

 

Vous vous êtes engagé pour combien de temps ?

« Je fonctionne sur le long terme. Je suis salarié CDI du club. Du coup, la durée sera fixée au vu des résultats. »

 

N’avez-vous pas un peu d’appréhension de diriger l’équipe masculine de l’ALVP ?

«  J’ai pratiquement toujours dirigé des équipes masculines comme à st Nazaire avant de m’établir à Vénissieux. Au  final le projet est un peu similaire à celui que j’avais il y a deux saisons avec les cadets .  Le club m’a confié cette catégorie aussi.  »

 

Automatiquement il y aura des passerelles entre les deux catégories que vous allez diriger, n’est-ce pas ?

« Bien-sûr..  Tout le monde n’ira pas dans l’équipe fanion mais cela va grandement faciliter l'intégration de ces jeunes joueurs et de permettre de les fixer à Vénissieux. Cela a manqué ces dernières saisons. Je vais essayer d’harmoniser l’ensemble.  Comme c’est le cas en filles entre Sylvain Laupie et Loïc Chaudesaigues le coach de l’équipe 2. »

 

Quel est votre effectif cette saison ?

« Il y a actuellement dix joueurs dans le groupe, et deux à l’essai. C’est le même effectif que celui de la saison dernière. Laurent  Alcindor revient au club. Pour aller dans le sens de la formation des cadets, s’il reste des places à prendre, elles leur sont destinées. Le but était de ne pas trop recruter à moyen terme.»

 

Que pensez-vous de la poule qui vous est proposée ?

« Je connais sans connaître. Ce sont des équipes physiques. Il y a beaucoup de réserves. Après derrière, nous ne sommes pas en sucre. N’étant pas du Lyonnais, je n’ai aucun apriori. »

 

La poule de Régionale 3 des Vénissians :

Sorbiers, St Just Pontoise (3), EV Bellegarde, BC Dombes, AL Gerland-Mouche, Ouest Lyonnais Basket (2), Le Coteau(2), Basket Charpennes Croix-Luizet (2), CS Décines (2), CS Ceyzeriat, Bron BC (2)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article