Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Les cadets et espoirs du Sen No Sen Karaté médaillés aux "France"

aDSC02279Ce week-end, une fois n'est pas coutume, les karatékas français s'étaient donnés rendez -vous au Stade Pierre de Coubertin (Paris) pour disputer les championnats de France : cadets (14-15 ans) le samedi, espoirs (18-20 ans) le dimanche.

Ce samedi, six sociétaires du Sen No Sen tentaient leurs chances.

En cadets moins de 63 kg, Kévin Aouf l'emporte 8-0 notamment grâce à un mawashi geri jodan (coup de pied circulaire au niveau du visage), puis 3-0 en faisant parler son yoko geri chudan (coup de pied latéral au corps) et un troisième combat 6-0. Le quart de finale est plus compliqué pour Kévin. Il effectue plusieurs tentatives de balayages mais aucune n'est comptée. Résultat : 0-0 à la fin du temps réglementaire. Dans les prolongations, Kévin  revient à un travail plus classique et s'impose 2-0. En demi-finale, Kévin est opposé à un revanchard, Jessie Da Costa de Longwie : Kévin lui avait été préféré pour représenter la catégorie aux derniers championnats d'Europe. Le combat est serré, 3-3 à la fin du temps réglementaire. En prolongation, Da Costa marque le premier, et Kévin, qui n'est pas dans un grand jour, n'arrive pas à égaliser. Il s'incline. Il gagne néanmoins la finale de repêchage, ce qui lui permet de prendre la médaille de bronze.

Chez les cadettes moins de 47 kg, Aléxia Jonin remporte facilement ses deux premiers combats 6-0 puis 6-1. Son troisième combat s'avère plus difficile mais en étant plus percutante que son adversaire, elle s'impose 1-0. Elle remporte sa demi-finale sur le même score, la voici en finale des championnats de France. Dans ce dernier caDSC02312.jpgombat, son adversaire de Longwie et elle sont un peu paralysées par l'enjeu. Mais Aléxia marque le premier point puis met à distance son adversaire grâce à un yoko geri chudan (coup de pied latéral au corps). Elle s'impose 3-0 et confirme ainsi, après sa troisième place à la Coupe de France et sa victoire à l'Open de France.

 

Ce dimanche est de nouveau plein d'espoir pour le Sen No Sen.

En moins de 60 kg, Antoine Cuenca a d'entrée de jeu un combat difficile et très tactique. Son adversaire marque le premier, mais Antoine égalise puis mène. Il s'impose finalement 3-2. Son deuxième combat est plus simple, deux coups de pied au niveau du visage lui permettent de le remporter 8-0. En quart de finale, Antoine l'emporte de nouveau,4-0, grâce à un ura mawashi geri   jodan (coup de pied circulaire inverse au niveau du visage) et un gyaku tsuki chudan (coup de poing avec le bras arrière au niveau du corps). En demi-finale, Antoine est opposé à Gildas Mathoub, de l'AS Sarcelles. Ce dernier bénéficie d'une allonge conséquente, mais Antoine est plus expérimenté et prend le combat à son compte. Il l'emporte 4-0 et se hisse en finale. Dans cet ultime combat, Antoine est opposé à N’Get et laisse filer la victoire , il est vice-champion de France.

En moins de 67 kg, Serge Aouf a lui aussi un combat très tactique à réaliser d'entrée de jeu. 0-0 à la fin de temps règlementaire, Serge s'impose 3-0 en prolongation. En effectuant des contres de son deuxième adversaire, Serge l'emporte 8-0. En quart de finale, il est opposé à Marvin Garin, de l'AS Sarcelles. Sans démériter, il s'incline 4-0. Repêché, il s'impose d’abord 3-0 puis pousse son second adversaire à la faute. Il prend la médaille de bronze.

En moins de 84 kg, Hadysson Riou, junior surclassé, réalise unaDSC02527.jpge bonne entame : balayage, puis coups de poings et mawashi geri chudan (coup de pied circulaire au niveau du corps) lui permettent de l'emporter 7-0. Il remporte son deuxième combat sur le même score mais cette fois-ci par un travail de coups de poings. En demi-finale, il est opposé à Mehdi Lakehal, de l'AS Sarcelles. Il s'incline 2-0. En finale de repêchage, plus technique et rapide que son adversaire, il l'emporte 8-0 et gagne ainsi une médaille de bronze.

Chez les jeunes filles, en plus de 68 kg, Kaïna Iken et Mallorie Roig s'inclinent contre les finalistes. En finales de repêchages, Mallorie s'incline et termine cinquième, Kaïna Iken l'emporte 4-1 et remporte le bronze.

 

 

RECAPITULATIF DES RESULTATS :

Championnats de France cadets

cadettes moins de 47 kg : 1e Aléxia Jonin

cadets moins de 63 kg : 3e Kévin Aouf, 5e Soleiman Nekoul.

 

Championnats de France espoirs

Masculins :

moins de 60 kg:Antoine Cuenca

moins de 67 kg : 3e Serge Aouf

moins de 84 kg : 3e Hadysson Riou

Féminines :

plis de 68 kg : 3e Kaïna Iken et 5e Mallorie Roig


Photos : © Sen No Sen Vénissieux Karaté

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article