Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Les basketteuses de retour en N3

P1070551.JPGChampionnat du Lyonnais de basket - Régionale 1 féminine - Poule unique

 - 22e et dernière journée

 

Gymnase Micheline Ostermeyer

Une centaine de spectateurs

 

ALVP féminine / BC Bron 68 à 64 (23/9, 11/12, 16/14,  18/19)

 

Arbitrage MM Beaupertuis et Constantin

 

Pour Vénissieux : Bourhani (13), Milaret (11), Cellard (3), Thiebault (3), Cottaz (19) puis Paluzzano (3),  Gullotto (6), Pupier (10), Camara – entraîneur : Sylvain Laupie
21 tirs marqués sur 55 tentés dont 4 Paniers à 3 poits sur 5 tentés, 22 LF sur 27  - 16 fautes

 

SOT78944.jpgPour Bron :  Bi onda (2), Gillot (5), L’Harmet (13),  Meilland, Crevier (1) puis Ciceron 16), Delli (7), Bouhaddou (10), Stocard, Barkat – entraîneur : Lucie Degorre

19 tirs reussis sur 54 tentés dont 2 paniers à 3 points sur 4 tentés, 8 LF sur 15, 23 fautes, 1 joiueuse éliminée : Delli (39e)
 

 

Attendue par tous les dirigeants du club vénissian, la remontée en Nationale 3 est effective depuis hier soir.  Avec 17 victoires et 5 défaites, les Vénissianes ont fait une fin de saison canon pour coiffer Fraisses dans le sprint final.

Le scenario idéal  était simple, il fallait battre ce samedi l’équipe de Bron et dans le même temps , il fallait  que le leader Veauche s’assure la victoire chez la lanterne rouge Riorges. Contrat rempli dans les deux cas. Si Veauche s’est promenée  dans  le Roannais , Vénissieux dans un lieu inhabituel le gymnase Ostermeyer a éprouvé plus de difficultés pour battre Bron  plus que ne l’indique le score  final.  Comme disait Sylvain Laupie l'entraîneur vénissian à la fin du match : «  Bron a joué le jeu jusqu’au bout,  elles ne voulaient pas perdre, nous non plus.»

Pourtant les Vénissianes avaient pris le match par le bon bout . Agressives à souhait, elles vont f aire douter les Brondillantes. Mais  les visiteuses possèdent un collectif d’expérience et sans s’affoler  vont revenir dans le match  par son SOT78934.JPGquatuor Bionda,  Ciceron, L’Harmet, Bouhaddou.  Vénissieux jouant par intermittences, reprend  cependant un avantage de 14 points à la pause.  On a beau,  ne plus rien jouer, les visiteuses ne vont pas rendre la partie belle aux locales, l’écart se stabilise. Cottaz dans un bon soir  et les diverses interceptions de Milaret ou Cellard sont les faits majeurs d’un match joué avec l’obligation de s’imposer. La suite du match sera à l'identique. Aux vives contrattaques de Bourhani, Cellard,  Ciceron et Delli répondent par une combattivité non vue au match aller.  Vénissieux saura se montrer patiente et  réaliste pour assurer le dernier quart-temps. Pas de spectacle, pas de basket champagne mais seulement le résultat. Une fin de match  bizarre sans vraie joie. Il a fallu attendre une bonne heure et le résultat de Veauche pour qu’enfin tout les dirigeants respirent un bon coup et que le champagne coule à flot dans un foyer où la nuit a été des plus douces. «  Une remontée indispensable pour les finances du club » assurait radieuse Christine Thiebault la présidente du club.
Une  vraie joie méritée pour ce club valeureux,  et s’il ne faut pas faire déjà le rabat-joie, les questions demeurent. Le duo Laupie, Clivet vont-ils  pouvoir compter , une saison encore sur un cinq majeur composée de jeunes mamans confrontéesDSC02082.JPG aux obligations  familiales et les déplacement parfois longs qu’imposent la compétitio n nationale. Cette saison, l’apport des jeunes  Bourhani, Thiebault a été une première étape.  Un  jour où l’autre, faudra songer à  remplacer ce  cinq majeur qui a tant apporter  à ce club vénissian.

Où alors comme dirait l’un des dirigeant, «  En tant qu’Amicale Laïque avons-nous à avoir une mission ou un devoir de jouer en haut-niveau. »
 Cette semaine Sylvain Laupie éclairera peut-être notre lanterne.

 

Les photos :


 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article