Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Le derby de Nationale 2 pour Vénissieux Handball

SOT75247 copieChampionnat de France de handball masculin - Nationale 2 - Poule 3 - Troisième journée

Gymnase Tola-Vologe

 

Vénissieux Handball / AL St Genis-Laval HB 32 à 29 (15 à 11)
Environ 300 personnes

Arbitrage : Mlles Paradis et Tournon

 

Pour Vénissieux
Gardiens : Vialla (cap-23a), Lefranc (3a)
marqueurs : Bouchet (1/3), Bouvier (7/10), Felix 9/11 dont 5pen/5), Chazallet (3/7), Bourhani (2/7), Eberliin (7/12), Pouchol (3/3), Facila (0/2), Pral, Valentin - entraîneur : Christophe Marais

 

Cartons jaunes : Felix et Pouchol
Exclusions temporaires : Pouchol (27e), Bouchet (32e), Felix (47e), Bourhani (48e)

 

Pour Saint-Genis-Laval
gardiens : Saadallah (8a), Belabre (5a)
marqueurs : Fol (4/9), Lagier (6/8 dont 1pen/2), Bauer (2/4), Quintin (1/1), Garnier (1/1), N’Diaye (5/11), Jimenez (cap - 5/11 - 1pen raté), Baudonnel (7/12 dont 1 pen raté), Giacomin (1/9), Meslati (0/2) - entraîneur : Miloud Blabouz

 
Cartons jaunes : Baudonnel, Fol, N'Diaye

Exclusions temporaires : Lagier (21e, 34e, 50e), Baudonnel (27e), Fol (31e), Bauer (45e)
Carton rouge : Lagier (50e)


SOT75223 copieLe contexte de ce premier derby de la saison pour les Vénissians était clair, il leur fallait s’imposer sous peine de tomber dans une spirale de l’échec. La défaite de la semaine dernière face à Troyes était encore dans toutes les têtes. Pour  cette première manche de ce derby de Nationale 2 , les visiteurs alignent pour la première fois, Guillaume Fol, l’ex-capitaine de Villeurbanne. Un joueur également convoité la saison dernière par les Vénissians.  Deux autres ex-Vénissians Mohamed Saadallah et Laurent Meslati  figurent dans la feuille de match de l’ALSG.

Le VHB enregistre la rentrée de Jean-Louis Facila.  

 

L’entame du match est assez équilibrée.  Puis progressivement Vénissieux va creuser un écart grâce à son jeu rapide.  Le duel des ex : Bouvier et Saadallah tourne à l’avantage du néo-vénissian.  SOT75236Les Vénissians Pouchol et Felix s’en donnent à cœur joie. Le match est plaisant et le derby s’annonce sans passion.

Le fait de cette première période est l’état de grace du gardien local  Julien Vialla. Avec  ses 15 arrêts, il met en échec, Baudonnel, Jimenez et  Fol.  Miloud Blabouz change de tactique, il impose une stricte sur Bouvier mais également sur Felix. Les fruits de cette tactique, il les recueille au retour des vestiaires. Les  Vénissians perdent le fil du match. On croit revoir l’équipe  poussive  entrevue face à Troyes. St-Genis égalise (24 /24 – 47e) puis prend  les devants avec  un Guillaume Fol qui pèse désormais sur le jeu. Le derby reprend du sens, cela S’ensuit un chassé-croisé. Vialla (51e)  après un quart d’heure de repos, rentre à propos  et reprend son festival dans la cage. C’est le tournant du match tout comme le sera la sortie sur trois exclusions temporaires de Lagier (50e). Felix , Chazallet et Eberlin  desserrent l’étreinte Saint-Genoise  et Vénissieux s’impose non sans peine.

 

Les réactions :

 

Bastien Bouvier (23 ans)  ex-joueur de Saint-Genis désormais à Vénissieux :

 

SOT75248 copie«  C’était un rencontre qui motive.  La « stricte » que Miloud a imposé sur moi a gêné aux  le rendement de l’équipe. L’important était de s’imposer ce soir.Cela n’a pas très faciile de joueur contre des anciens coéquipiers qui connaissent par cœur mon jeu.  Je pense que cette rencontre peut-être déterminante pour la suite de la saison et la  lancer enfin . Le groupe est jeune , il faut qu’il prenne de l’expérience et  progresser à chaque rencontre. »

 

Christophe Marais entraîneur de Vénissieux :
«  C’est une victoire qui n’a pas tenu à grande chose.  L’équipe n’a pas lâché après avoir perdu le fil du match. On est tellement irrégulier et il y a une telle somme énorme de travail à faire.   L’équipe s’est encore affolée alors qu’elle avait la rencontre en main.  Nous avions juste à attendre. Il y avait des consignes claires : Reculer, jouer à quatre contre quatre. Par moment le cerveau ne suit plus. La stricte sur Felix et Bouvier a énormément perturbé l’équipe alors que nous travaillons ces situations à l’entraînement et que les joueurs connaissent  les solutions pour se sortir de cette emprise. Cette victoire n’est pas un match référence. C’est une victoire de guerriers face à une équipe de St-Genis d’expérience qui en fera souffrir beaucoup d’autres. C’est une victoire  importante . Mine de rien, nous allons aller à Villefranche avec l’esprit libéré. »

 

SOT75237Miloud Blabouz entraîneur de St Genis-Laval :

« Il y a eu plusieurs faits de match. Nous avons fait une première mi-temps difficile. Vénissieux pratique un jeu posé et propre et nous on reste très passif . Julien Vialla est décisif dans sa cage. Je pense que le match se joue quand Julien revient dans sa cage pour les dix dernières minutes de jeu alors que Nous on perd un joueur pour 3 fois 2 minutes. Vénissieux mérite sa victoire.   Ce soir c’était tactique contre tactique. J’ai fait une stricte sur les deux meilleurs de Vénissieux de mon point de vue. Le but du jeu était d’essayer de les déstabiliser.  Cela n’a pas payé.  Mais on est tombé face à un bon gardien. Cette défaite n’est pas un coup d’arrêt, mais plutôt une autre prise de conscience. Nous n’avons pas la prétention de jouer le haut de tableau. Nous n’avons pas les moyens.  Avec Vénissieux, il n’y a aucune animosité. J’estime Christophe. Je sais que la réciproque est vraie.  Rendez-vous au match retour. »

 

 Mohamed Saadallah ex-gardien de Vénissieux désormais à Saint Genis
« Je suis déçu. J’avais à cœur de briller devant mon ancienne équipe. J’ai fait une mauvaise prestation. Pourtant la motivation était présente. Mais j’avais sans doute fait  le match avant de l’avoir joué.  Je joue avec des gars pendant 8 ans et on croit les connaître, mais eux-aussi connaissent mon jeu.  Julien en face sort un grand match.  L’entraîneur le gère bien. Il le fait sortir pour le faire souffler et il rentre et arrête les ballons décisifs.  Vénissieux est une équipe d’avenir. Anthony Felix a bien progressé.»

 

Les photos :  

 


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article