Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Le coup de bambou d'Aubagne

E7D_4870.JPGChampionnat de France de football-CFA2 – Poule 2 – 13e journée

A Vénissieux, stade Laurent-Gerin

Pelouse grasse, bon temps frais
FC Aubagne bat AS Vénissieux-Minguettes 4 à 3 (1 à 1)
Arbitrage : M. Aimar assisté par MM Agullo et Adobati
Pour l’ASM : Djelloul, Palix(Kansense 38e), Boudebibah, Bouzourene, Laviolette(cap), Cognard, Aouadia, Moizini( Khaldoun 73e ), Kouam, Zouaoui(Ferraro 80e), Prieto – entraîneurs : Patrice Ouazar et Hakim Fellahi
Pour Aubagne : Manfredi, Guidoni, Aujaleu(Batret- 60e), Mouha(Correa 65e), El Keurti, De Sousa, Da Costa, Reggad(cap), Dridi, Zenafi, Bojnaheri (Reynier 90e + 5) – entraîneur : Frédéric Cravero

 

Les buts : Kouam (1e), Zouaoui( 50e sur pen), Kansense (57e) pour l’ASM, Reggad (10e sur pen), Dridi (65e), Correa(85e et 90e +4) pour Aubagne

 

Cartons jaunes Prieto (40e, 60e), Moizini (70e), Boudebibah (85e, 86e) pour Vénissieux  Da Costa (50e) pour Aubagne

Cartons rouges : Prieto (60e) et Boudebibah (86e) pour l’ASM

 

E7D_4893.JPGUn but à la première minute, 1 penalty contre, un autre pour ;  avoir mené 3 à 2 à cinq minutes de la fin et avoir la possibilité de tuer le match; avoir deux expulsés sur des fautes d’une rare bêtise, se faire remonter et égaliser et à toute dernière seconde;  encaisser une défaite face à une équipe certes accrocheuse mais bonne à prendre. Tel  a été le scénario assez fou du match entre l’AS Minguettes et Aubagne ce samedi soir au  stade Laurent-Gerin.

Pour la dernière rencontre du duo d’entraîneurs Patrice Ouazar et Hakim Fellahi sur le banc asémiste, on aurait aimer un autre dénouement cela sous le regard de Stéphane Paille leur futur successeur. Car oui, c’est devant l’ex-international français de 1986 à 1989, l’emblématique et élégant attaquant  du FC Sochaux, l’ex-entraîneur de l’AS Cannes et d’Evian-Thonon-Gaillard en National que les Vénissians vont démarrer le match tambour battant. Une passe en cloche de Prieto et Kouam ne se fait pas prier pour ouvrir la marque. Une belle entrée en matière pour des Vénissians qui vont être par la suite à l’image de la présente saison. Approximatifs,  souffreteux et voire candides.  Dridi saura bien exploiter cette candeur et par là même influencer le référé pour obtenir un penalty que Reggad transformera (10e). Les Provençaux vont dominer cette première mi-temps obtenant de belles occasions notamment par Da Costa (12e). Il faudra une belle claquette de Djelloul pour écarter le danger.  Ce même gardien gagnera son duel face au même Da Costa (30e). Tout comme  l’Aubagnais Zenafi manquera le break (35e).

E7D_4927.JPGAprès un passage de savon en bonne règle à la pause, les Vénissians reviendront avec de meilleures intentions. Kansense parti seul au but sera fauché dans la surface de réparation. Le pénalty sera convertit par Zouaoui(50e). L’ASM prendra les devants sur un joli but. Décalage d’Aouadia sur la droite, passe en retrait de celui-ci et but de Kansense(57e). Dans la foulée, Cognard aura le ballon du 4 à 1 qu’il manquera. Cette année l’ASM ne sait pas garder un résultat à peine a-t-on, le temps de d’écrire cela que Prieto(60e) pour un second carton jaune inutile se fait exclure. Dans la foulée, Dridi (65e)sur une passe de Zenafi va réduire la marque.  La fin de cette rencontre sera difficile pour les locaux. Bouzourene repoussera sur la ligne de but une tentative de Bojnaheri(75e). Puis cela sera ’vraiment la panique pour le bateau ASM, et Correa qui vient de rentrer égalise (86e). Pas le temps de souffler que Boudebibah sur deux cartons jaunes inutiles rejoint sur le banc d’infamie Prieto. Et ce qui devait arriver arriva. Sur l’ultime action de ce match qui va se prolonger de cinq minutes supplémentaires, l’ASM va sombrer corps et biens.  Correa le joker aubagnais plie le match à la faveur des visiteurs. Adieu veaux, vaches et cochons, l’AS Vénissieux-Minguettes encaisse sa 5e défaite consécutive. Elle va  mal , elle occupe l’avant dernière place de la poule et la tâche qui attend Stéphane Paille s’annonce  vaste car il faudra reconstruire une défense et un milieu de terrain qui ont  été aux abonnés absents  ce samedi.

 

DSC04509.jpgQuestions au futur entraîneur des Minguettes

Stéphane Paille
Quel a été l’élément déclencheur de votre venue à l’AS Minguettes ?
Cela fait quinze ans que je connais Marc Buisson l’actuel directeur technique du club. . C’est un ami.  On s’est vu le dernier lundi.  Le président Ahmed Zouak et Marc m’ont proposé le projet d’assurer le maintien du club en CFA2. J’ai attendu la réponse du Real Madrid avec qui j’ai un contrat jusqu’à en juin 2013 (Stéphane Paille fait le rôle de superviseur pour les Merengues) avant de dire oui.  Zizou a fait ce qu’il fallait pour que je puisse prendre le coaching de l’ASM dans les règles.

Je viens donner un coup de main en tant que voisin car j’habite Genas. Le Real restera prioritaire  dans mes missions mais je pense qu’il n’y aura pas de souci pour m’investir aussi aux Minguettes.

Le terrain me manquait, entraîner aussi. Tout comme j’attends avec impatience la compétition.


Est-ce que vous serez accompagné d’une équipe ?

Je viens avec Mourinho, Ancelotti, Zizou… Blague à part., nous sommes en train de voir cela avec le président et le directeur sportif. Lundi tout sera caler. Marc Buisson s’est engagé pour être avec moi sur le terrain au début (Ahmed Zouak souligne que Stéphane Paille n’a besoin de personne. « Nous allons le laisser travailler en paix et on ne va s’occuper des soi-disant CV de joueurs qui sont loin d’être exemplaires sur le terrain).
Ma venue ici n’est pas une histoire d’affaire financière mais plutôt d’amitié. Pour moi il y a moyen de sauver le club. C’est la priorité. Pour accélérer le processus, Marc en qui j’ai toute confiance, va me permettre de comprendre au plus vite les rouages de cette équipe.  Je prends les clés de l’équipe première lundi On  va aussi rajouter une séance d’entraînement supplémentaire.

 

Au vu des difficultés, de l’ambiance, est-ce qu’à un moment vous ne vous êtes pas dit ce que je suis venue faire dans cette galère ?
Cela ne m’inquiète pas. Je répète, si ce n’est pas Marc qui me sollicite, je ne serais sans doute pas là.

 

Est-ce quand on a connu un certain niveau , et qu’on se retrouve à un nouveau CFA2, ce n’est pas manqué d’ambition ?
Les dirigeants de l’ASM le savent bien que si au mois de juin, je suis sollicité par un club de National ou de L2 puisque j’ai tous les diplômes ou à l’étranger, on se séparera en bons amis

 

Et si vous tombez amoureux du club et si vous arrivez à obtenir un bon maintien, que se passera-t-il ?

Pourquoi pas si cela se passe bien, je suis rhodanien j’habite à proximité.

 

Comme cela s’est passé du point de vue financier ?

 C’est le minimum syndical de mon diplôme (DPEF) soit environ 400€.

 

Les photos :


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article