Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Le CLAMV Basket repart sur de nouvelles bases

IMGP8390.jpgLe CLAMV Basket est l'autre club de basket de la commune. Cette association dirigée par Jacques Julien exerce ses talents au pied des Minguettes sur le gymnase Alain Colas. Le club après une longue  traversée du désert espère faire de 2013, une année de relance
Thomas Belmer. le directeur technique,  en place depuis deux saisons,  nous a reçu pour évoquer le projet que le club veut mettre en place.


Vous avez combien de licenciés cette année ?
A ce jour, il y a 70 licenciés dont une quarantaine d’enfants Le club repart sur des nouvelles bases avec un gros trou entre 12 et 17 ans. Il n’y a personne. Il faut de plus reprendre toute la formation des plus jeunes plutôt qu’essayer du rapiécéNous avions commencé la saison dernière. On a été victime e notre succès. Comme on a bien formé les gamins, ils sont partis jouer ailleurs. Cela fait partie du jeu. Une douzaine de jeunes joueurs nous ont quitté pour le BC Bron.
On repart avec deux gamins de l’ancienne équipe tout le reste débute. Les recettes ont l’air de marcher car après les barrages, les deux équipes ont gagné leurs deux premiers matchs.

 

Combien d'équipes le CLAMV a-t-elle inscrite en championnat ?
Il y a une équipe poussine entraînée par Adrien Raffaelli, un joueur de l'équipe fanion, , une équipe benjamin poussine managée par Roxane Martin, les U20 et les seniors masculines et féminines seniors. Je manage l'équipe fanion. Il y a une équipe mini-basket mais qui ne fait pas de compétition.
Nous essayons de fidéliser les joueurs, les parents les entraîneurs. Nous essayons de créer un vrai club où il y ait interaction entre toutes les composantes.

 

Certains à Vénissieux disent que deux clubs de la même discipline  à Vénissieux c'est un de trop.
Qu'en pensez-vous ?

 Quand j’étais à Parilly entraîneur des seniors masculins, je pensais cela. Maintenant que je suis au CLAMV, j’ai une autre opinion. Nous n’abordons pas du tout le même public. Ce n’est pas le même état d’esprit. Fondre les basket_2012_2013-1811-copie-1.JPGdeux en un, c’est perdre du public, perdre de l’identité. La ville de Vénissieux a y gagner à avoir deux clubs, si le CLAMV se développe. Dans le cas contraire effectivement cela ne vaut pas le coup. Mais actuellement il y a une grosse volonté de répartir de l’avant. Vénissieux-Parilly a une forte connotation basket féminin, le CLAMV c’est plutôt l’inverse par destinée puisque nous sommes dans un quartier où il y a plus de garçons qui jouent que de filles. Vu la taille et la population de Vénissieux, il y a effectivement de la place pour deux clubs à Vénissieux.

Est-ce qu’une entente à long terme  entre les deux clubs est-elle envisageable?
L’entente se fait au quotidien. Par exemple chez les benjamins. Parilly avait trop d’enfants, nous pas assez, Parilly nous a envoyé des enfants. Nous les avons accueillis les bras ouverts. L’année dernière dans les cadets, nous avions un joueur qui se débrouillait bien, il joue à l’ALVP. Le fait que j’ai un passé à Parilly* peut aider à refaire des liens.

*A l’époque Thomas Belmer avait repris les seniors, il avait incorporé des jeunes qui 4 ans après forme la base d’une équipe sénior masculine qui figure parmi les équipes pouvant accéder en Régionale 2.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article