Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

La valeur n'attend point le nombre des années

DSC00994.JPGA 10 ans, Ilona Betou  sera la seule gymnaste vénissiane qualifiée pour les Championnats de France Elite  de gymnastique rythmique qui se déroulent à Albertville  du 21 à 23 mai. 

Ilona à chaque sortie progresse. Championne du Rhône, il y a deux saisons, elle a atteint le niveau élite avenir cette saison alors qu’elle n’est que benjamine. La première étonnée est son entraîneur Mariana Banwarth  qui n’aurait pas pronostiqué une telle progression en début de saison : «   C’est sa première année à ce niveau de compétition. Elle progresse bien. Pour elle j’attendais, un championnat de France en benjamine fédérale. Grâce à ses capacités physiques elle a réussi à se qualifier au niveau élite avenir.
Elle avait  déjà effectué  les mêmes championnats en hiver ou elle a obtenu  une 25e place sur 29 gymnastes. C’était correct pour une première tentative.
 »
Ilona il y a quelques semaines accompagnée par Sylvie Didone , son autre entraîneur a passé avec succès les tests d’entrée du pôle de Lyon. Pourtant elle restera dans les structures vénissianes en 2010/2011. L’explication, c’est Mariana qui la donne : « Nous avons évoqué son cas avec la responsable du pôle et avec les parents.  Le pôle la voulait car elle a eu de très bonnes notes.  Ilona va grandir, mais elle ne sera jamais dans les canons définis par la Fédération. Les parents ne sont pas grands. Ilona a beaucoup de qualités physiques, mais je ne pense pas que cela soit suffisant à très haut-niveau. Pour rester au niveau de nationale B, il n’y aucun problème.
Ilona va faire une saison supplémentaire en benjamine. A la fin de l’année, je la présenterais pour faire la coupe formation niveau 4 qui va lui donner accès pour les Nationale B. » Un avis partagée par sa maman Guylaine qui jongle chaque jour avec les déplacements  car  la famille habite à Bourgoin. « Actuellement Ilona  fait sept  heures de GR (équipe + individuelle). Ilona est en CM2 et elle rentre en 6e Européenne l’année prochaine.  Tant qu’elle peut gérer étude et compétition,  elle a le feu vert.  Pour les déplacements, c’’est Mariana qui vit à l’Ile d’Abeau  qui vient la chercher le soir  à l’école.  Le plus difficile c’est quand il faut attendre ici et qu’on n’a pas le temps pour revenir sur Bourgoin.  Le choix de Vénissieux ?  Au  CMOV c’est très familial.  Ilona s’épanouit c’est le plus important.
 »
Quelles seront les ambitions d’Ilona à Albertville ?  : «  Faire dans les vingt premières » souligne-t-elle. 

DSC00995.JPGComme elles ne seront qu’une vingtaine de qualifiées,  Ilona ne se trompe pas !
Mariana précise sa pensée : «   Si elle termine vers la quinzième place, cela sera très bien. Ilona a du potentiel.  Elle est née en 2000, elles ne seront que cinq face à quinze filles nées en 1999. A cet âge, un an de différence, c’est énorme. Le mental, la morphologie changent.  Ce qui me fait un tout petit peu peur, c’est qu’elle n’arrive pas à gérer le stress de compétition. » 
Près des glaces installées au fond du gymnase Alain Colas, Ilona refait ses gammes, bien loin de la compétition, rêvant , comme une jeune fille peut le faire à cet âge. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article