Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

La réserve de l'USV football sombre

SOTO0144 copieChampionnat de district du Rhône - Promotion d'Excellence poule B - 6e journée

 

Stade Laurent-Gérin
Pelouse synthétique , rafales avantageant successivement chaque équipe

 

US Vénissieux (2) / AS Mornant 0 à 5 (0  à1)

Arbitrage : M.  Bolze

 

Pour Vénissieux :Martinez, Mze, Saintini, Clemares (Cap), Dao, Leduc, Vacas, Boudebza, Le Moigne, Ekongolo, Keskes puis Bouzazi, Yacoub, Bay – entraîneur : Gérald Perez

 

Pour Mornant : Beau, Pupier, Thiollet, Chirat, Bourjault (cap), Nicolas Aimard, Fernandes, Ceccarelli, Bibollet, Martins, Machon puis Jérôme Aimard, Gil – entraîneur : Hervé Escoffier

 

Buts:  Bibollet (27e, 57e, 65e), Jérôme Aimard (67e),  Martins (71e)  pour Mornant
Cartons jaunes : Keskes(40e) , Martinez (75e) pour Vénissieux

 

SOTO0169 copie« Aujourd’hui niveau jeu, c’était un desert, je ne peux rien souligner d’une telle prestation, ni dans l’envie, ni dans l’état d’esprit, ni  dans le technique, ni dans la tactique. Niveau football c’était le néant. »  ainsi s’exprime Gérald Perez à la fin d’une rencontre  où les locaux n'auront pas montrer grande chose.
Jouée sous des rafales de vent, cette rencontre  met du mal à démarrer, puisqu’il faut attendre la 22e minute pour voir le Moigne mettre en difficulté le gardien visiteur.  C’est contre le cours du jeu et avec 100% de réussite que les Mornantais vont prendre l’avantage par Bibollet (27e) après une interception de Fernandes  et  le fameux centre en retrait qui tue. 
SOTO0161 copieAprès le match sombrera dans un ennui profond.   

Seuls le « une deux »  Yacoub , Vacas (31e) et un coup franc de Keskes (45E) obligant  Beau à une claquette échappent à la règle.
Jouant avec l’avantage du vent , les visiteurs vont balayer  les locaux en 10 minutes. Bibollet (57e)  double la mise  puis assure son coup du sombero suite à un coup franc de Martins (65e). Afin passeur, il donne le ballon du 4 à 0  à Aimard (67e)   Vénissieux boit le calice jusqu’à la lie  car Machon démarque Martins pour le 5 à 0 (71e).  Heureusement Martinez le gardien vénissian pourtant blessé  réussira cependant à stopper le pénalty de Machon (75e). Mince satisfaction d’un match  à vite oublier pour Gérald Perez le coach vénissian

 

Les photos :


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article