Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

La GR médaillée à Chambéry

VALENTINE«  Si le CMOV GR a eu un titre et cinq médailles, ces championnats régionaux m’ont donné l’impression d’une faible concurrence. Dans certaines catégories, les filles n’étaient que deux. Pour moi nos gymnastes sont en retrait par rapport à la saison dernière. Nous ne qualifions pour les Zones du mois de décembre que douze filles sur 17. »    explique Mariana Banwarth une des entraîneurs du CMOV Gymnastique rythmique.  Le pessimisme de l’entraîneur vénissian est amendé par les résultats de ses gymnastes. Concurrence ou pas,  les absents ont toujours   Ce samedi et dimanche  c’est bien à Chambéry que se sont déroulés les championnats de gymnastique rythmique régionaux. Ouverts aux catégories individuelles, ils étaient qualificatifs pour les championnats de Zone qui auront lieu le 11 et 12  décembre en Arles.
Un beau voyage que feront donc 12 gymnastes.

 

Dans un niveau où généralement  le système de notation si particulier à la GR intervient , les Vénissianes n’arrivent pas démunies.
Au niveau régional, en catégorie inter-régionale Léa Chauvot

sEMMA'est imposée et Fanny Fournier termine 3e.

En critérium junior : Anaïs Thebault finit seconde.
En catégorie fédérale benjamine / Ilona Betou est 3e. En fédérale minime Emmanuelle Ferreira termine également seconde. Cette jeune gymnaste ne finit pas de progresser.  : Charlène Devidal aussi accroche une médaille d’argent en senior Toutes ces gymnastes sont
Camille Brisson 6e en Critérium junior, Méline Attout en critérium benjamine, Tiphaine Millon 6e en fédérale benjamine , les fédérales minimes Valentine Lafont (5e) et Anaïs Hameur-Lain (7e), ainsi que la junior Nationale B Océane Duchamp (4e) seront également du voyage en Arles.

« Question objectifs pour les Zones, je ne  veux pas vendre la peau de l’ours… Nous avons certains espoirs, mais nous nous garderons de les dévoiler. C’est une inutile pression. » conclut Mariana Banwarth.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article