Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'USV football trébuche à domicile

DSC03355.JPGChampionnat de football  Ligue Rhône-Alpes – Promotion d’honneur regional poule F - 5e journée

 

Stade Laurent-Gérin

Pelouse en bon état mais glissante, temps doux

 

US Vénissieux et ASCE Pierrelatte 0 à 0

Arbitrage M. Pic assisté par MM Raphanel et Tekeli

 

Pour Vénissieux : Delahaigue, Hacène Chaher, Nassim Chaher, Saintini, Bensaïd, Ruat, Benchabanne, Angelini, Bazaoui (cap), Kachaou, Nouaoui puis Saffi, DSC03354.JPGGakou, Mougeot – entraîneur : Thierry Amate

 

Pour Pierrelatte : Felici, Fayollet, Ferrandis, Rejaud, Reynaud, Durand (cap), Chig, Rouxel, Vignals, Batiche, Missaoui puis Abadla, Challal – entraîneur : Patrick Bergous

 

Carton jaune : Nassim  Chaher (72e)

Restant sur deux victoires importantes face à St Chamond et Andrézieux, les locaux avaient l’occasion face à Pierrelatte d’accrocher le wagon de tête de cette poule de promotion d’honneur régionale. Un optimisme  de rigueur tempéré juste avant la rencontre  par Jean-Philippe  Gommarthe, l’un des glorieux anciens du club: «  L’équipe est capable d’alterner le pire et le meilleur. »
IMGP2354.JPGLe pire ne se présenta pas,  le meilleur non plus.  Car sur une pelouse rendue glissante par les pluies des journées précédant le match, les 27  acteurs de ce duel du ventre mou de cette poule vont certes se  livrer une rencontre riche en intentions mais stérile en occasions de but.

En première mi-temps les locaux vont faire le jeu tout en s’exposant aux contres drômois. Durand (9e) est le premier à se signaler sur une frappe tendue sans danger pour Delahaigue. Côté Vénissian, on remarque la belle technique de Kachaou, veritable rampe de lancement des attaques en l’absence de Daid Aime.  Vénissieux va hausser le rythme du jeu et se créer quelques bonnes occasions. Sur une relance de Hassène Chaher, Bazaoui (15e) se retrouve esseulé face à Felici, mais la pelouse lui joue un tour et  le Vénissian manque le dernier contrôle du ballon. Les Pierrelattins attentistes vont se créer la plus belle occasion de but de ces 45 premières minutes .

IMGP2336.jpgVignals déboule sur l’aile  relayé par Missaoui, ce dernier adresse une passe décisive à Chig (19e) mais le Drômois cadre  mal sa reprise alors que Delahaigue semblait battu.  

Kachaou(29e) de son côté  se démène et se crée à son tour de l’espace mais cadre mal son tir. Enfin Bazaoui (42e) manque la cible..
La seconde mi-temps sera plus hachée.  Avec le chrono défilant,  les visiteurs vont se montrer plus entreprenants donnant des sueurs froides à une défense en difficulté.   Vignals ( 55e) va  s’y engouffrer, se présenter seul devant Delahaigue mais ce dernier prend l’ascendant.  La cavalerie légère mal chaussée, s’il elle prend de vitesse l’expérimentée défense pierrelattine, glisse au moment décisif. Chaque formation attend le contre  pour faire la décision. Sur l’un d’eux Ruat sert idéalement Bazaoui (58e), mais la frappe de ce dernier trouve le poteau gauche sortant de Felici. La fin du match sera  tendue par l’enjeu.  Sur une nième contrattaque vénissiane, Gakou delivre une passe de la tête à Bazaoui (74e) mais le coup de tête de ce dernier trouve à la parade  l’excellent Felici. Vénissieux insiste mais la frappe lointaine de Mougeot (85e)  si elle mettra en difficulté le portier drômois ne le trompera pas. Pierrelatte aura le ballon du match .  Chig lance Vignals (90e + 1)  dans le dos de la défense rhodanienne mais Delahaigue intervient juste à temps.

 

Questions  à Hedi Bazaoui capitaine de la l’US Vénissieux.
Vous affichez à l’extérieur un visage à l’extérieur et un autre à domicile,
comment expliquez-vous cela ?

« Si j’avais la solution, je le dirais. A l’extérieur on joue en contres donc on peut se servir de nos ailiers qui sont rapides. A domicile on fait le jeu, on éprouve plus de difficultés. On a bien démarré le premier quart d’heure après l’équipe est retombéé dans ses errements. »

 

IMGP2358.JPGL’effectif ne vous semble-t-il pas un peu jeune ?
« Oui et non car nous avons quelques joueurs d’expérience. Mais il est vrai qu’il nous manque une tranche d’âges sachant poser le pied sur le ballon. C’est  un peu fou fou par moment. Aujourd’hui sur un terrain difficile la moitié d’entre-eux étaient  en moulé. Il pleut depuis une semaine et il y en a encore qui débarque en moulé. Ils font un crochet, ils tombent et se demandent pourquoi. Bizarrement en face tous avaient des crampons vissés. Eux, ils ne glissent pas »

 

Contre Pierrelatte est-ce que vous ne perdez pas  une bonne occasion de vous rapprocher de la tête de la poule ?
« Le scénario a été identique à celui du premier match à domicile. La différence est qu’on fait match nul.  Maintenant, on va être obliger d’aller cravacher à l’extérieur pour récupérer les points perdus. C’est une poule très homogène, ce pari va être de plus en plus difficile à reproduire. »

 

Il vous faut donc jouer sans pression ?

«  On est meilleur quand on attend l’équipe adverse et qu’on utilise notre vitesse. Quand on construit le jeu souvent les jeunes n’osent pas mettre le pied. L’équipe est encore tendre.»                               

 

Réaction de Thierry Amate entraîneur de l’US Vénissieux :
« Je ne sais pas si c’est le terrain, les conditions ou l’adversaire, mais ça n’a pas voulu jouer. Nous avons eu du mal à contourner le bloc de l’ASCE Pierrelatte. Nous avons eu des opportunités sans faire des bons choix devant le but. Après c’est un match nul, nous ne perdons pas. Ce n’est pas pour autant une mauvaise série. Nous allons nous remettre au travail et aller de l’avant. »

 

Photos :

 

 

Musique :  Johaness Gilther   - Disorientation  - Just believe

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article