Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L’USV football manque son final

SOTO0864Championnat de Ligue Rhône-Alpes – Promotion d’honneur régional – Poule F -  22e et dernière journée

 

Stade Laurent Gérin

Pelouse en très bon état – Eclaircies – Beau temps

 

FC Martinérois bat US Vénissieux 2 à 0 ( 0 à 0)

Arbitrage : M. Lachize assisté par MM Gautier et Mlynarczyk


 

SOTO0863.JPGPour Vénissieux : Delahaigue (cap), Chaher, Kibaya, Grégory Saintini, Boukhnouch, Gaël Saintini, Gakou, Guedjali, Bazaoui, Aissaou, Boyer puis M’Hamedi – entraîneur : Thierry Amate

 

Pour le FC Martinérois : Vaz, Sehayek, Gallo, Fabry, Di Tommaso, Attek, Brikh, Guerbaa, Derbal, Loizzo (cap), Ben Hamou puis Khemiri, Khider et Jabeur – entraîneur : Kalil Yediou

 

Pour leur dernier match de la saison les footballeurs de l’USV  presque en vacances, étaient les arbitres de la montée en honneur régional entre le FC Martinérois leur hôte de ce dimanche et Roche Saint Genest qui recevait Saint-Donat.

Les joueurs de Saint-Martin d’Hères cherchent le ko d’entrée et il faut toute la vigilance de Delahaigue (12e) pour gagner son duel  avec Ben Hamou.  Mais à partir de cette frayeur le match va changer de scénario. Ce sont les Vénissians pourtant qui alignent une équipe où manque bon nombre de cadres, qui vont se montrer les plus entreprenants.  Lancé en profondeur par son SOTO0888.JPGmilieu de terrain, Bazaoui (17e) oblige Vaz à sortir la grande parade.  Les Martinérois en manque d’inspirations voient les déferlants vénissianes  venir chatouiller leur rêve d’accession.  Boyer remuant comme à son habitude  prend de vitesse son arrière, il   effectue un centre en retrait parfait  mais Aissaou(39e) met le ballon de peu à côté.

Remontés après la pause car Roche Saint-Genest est en train de faire exploser Saint-Donat, les Isérois vont se montrer plus entreprenants. Loizzo  demarque Derbal (65e) mais ce dernier ne trouve que le petit filet. . Mais ce sont les Vénissians qui vont avoir l’occasion de tuer le match. Boyer  trouve en profondeur M’Hamedi (88e) qui se présente seul face à Vaz ; mais le joueur vénissian qui n’a que rarement évoluer à ce niveau va envoyer le cuir  au dessus de la  cage martinéroise. SOTO0872.JPGOuf de soulagement du banc isérois qui  deux minutes après va exulter. En effet dans un forêt de jambes, le remplaçant Kider (90e) va délivrer les siens .  Derbal (90e +2) ajoutant dans les arrêts de jeu, un but rendant la victoire plus confortable.  Le FC Martinérois pouvait fêter sa montée. Le dépit sera pour les locaux à l’image de Chaher et Guedjali qui auraient voulu s’imposer une dernière fois de la saison en hommage à EL Djilali Semmadi décédé au cours de la saison.

Cette défaite n’empêche pas les locaux de terminer 3e de leur poule. Des Vénissians handicapés d’entrée de championnat par un départ catastrophe et où il ne leur  a manqué qu’une plus grande assise défensive. Du travail en perspective pour Thierry Amate qui vient de prolonger son contrat à la tête des « verts et blancs «  vénissians.

 

Les photos :


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article