Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'USV football balaye Anneyron

SOT79407.JPGChampionnat de Ligue Rhône-Alpes Promotion d’honneur régional – Poule F – 20e journée

 

Stade Laurent-Gerin

Temps gris, frais – Pelouse synthétique

US Vénissieux / SP Anneyron 6 à 0 (3 à 0)

Arbitrage : M. Viricel assisté par MM Ozeree et Reis

Buts : Boyer (12e, 67e), Aime (15e) Ocher (csc 25e), Angole (59e), Bazaoui (77e) pour Vénissieux

Cartons jaunes : Ravary (50e) pour Vénissieux

 

Pour Vénissieux : Delahaigue, Ravary, Boukhnouch, Chaher, Saintini, Ruat, Thomas, Angole, Bazaoui, Aime (cap), Boyer puis Kibaya, Gakou, Grohain – entraîneur : Thierry Amate

 

Pour Anneyron : Perrot, Zerif, Vincenaon, Galliot, Bredon (cap), Ocher, Coulaud, Malins, Bedda, Diana, Nivon, Payen – entraîneur Jérôme Grand

 

SOT79387.JPGA trois journées de la fin de ce championnat de ligue, les Vénissians se doivent de vaincre pour garder un infime espoir de montée en championnat honneur régional. Face à la lanterne rouge de leur poule, les locaux ne vont pas faire traîner le suspense bien longtemps.  Dès l’entame du match, un jeu en triangle Thomas, Aime, Thomas pour un centre sur Bazaoui (2e), la tête lobée de ce dernier permet de mettre à contribution le portier drômois.  Le rapide ailier Boyer à son tour prend de vitesse la défense visiteuse et il faut un vigilant Perrot (9e) pour stopper l’incursion.  Dans la foulée un corner direct de Boyer sera sorti in-extremis  sur sa ligne de but par Bredon. Les Vénissians à force d’insister vont trouver la solution. Aime lance judicieusement Boyer (12e) dans le dos de la défense, ce dernier échaudé par sa précédente tentative trompe cette fois-ci le gardien anneyronnais. Vénissieux enfonce le clou rapidement.  On connaît la vista du capîtaine local  David Aime (15e) , mais sa frappe lobée des vingt-mètres laisse pantois Perrot. Les Drômois  ne SOT79401.jpgsavent plus où donner de la bande et c’est le milieu de terrain Ocher (25e) pressée par Angole, qui reprend malencontreusement contre son camp, un centre tendu de Boyer.  Ce dernier ne profitera du mouvement collectif entamé par Aime, relayé par Ruat , le tir de lu vif ailier sortira de peu à côté (42e). Habitués à perdre le fil des matchs qu’ils dominent, les locaux seront à deux doigts de se faire surprendre au retour des vestiaires par une frappe sèche de Coulaud (46e) mais Delahaigue effectuera son seul arrêt de la soirée.
Autrement la seconde mi-temps ressemblera trait pour trait à la première.  Angole sert Boyer (47e) mais ce dernier manque le cadre.  Sur une rapide contrattaque, Angole (59e) prend de vitesse la défense anneyronnaise pour venir battre à nouveau Perrot.
La fin du match sera à sens unique.  Les Drômois vont se faire contrer deux fois.  Le tournoyant ailier Boyer grille la politesse à toute la défense adverse pour venir battre de près Perrot (67e) . A peine rentré en jeu , une nouvelle interception de Kibaya et une passe décisive va permettre à Bazaoui (77e) d’y aller de son but . Anneyron  ne sauvera pas  l’honneur. La reprise de volée de Vincenaon (87e) finira sur la barre transversale de Delahaigue.

 

SOT79373.jpgTrois questions à Thierry Amate l’entraîneur vénissian : 

Comment analysez-vous votre large victoire face à Anneyron :

« Nous avons fait ce qu’il fallait. Cette rencontre nous l’avons rendue facile parce que l’équipe a fait ce qu’il fallait dans le jeu et l’efficacité. Actuellement le collectif traverse une période favorable. Il  crée du jeu, il met de beaux buts, tout le monde participe, l’équipe est en place. Je pense que l’on a trouvé une formule qui convient à tous. »

 

Avez-vous des regrets sur la saison ?
«  Il nous reste deux rencontres à jouer que nous allons essayé de remporter pour pouvoir jouer pourquoi pas la montée. On  verra bien, la ligue fera ces calculs. Cette saison est particulière. Nous avons eu beaucoup de soucis, beaucoup de blessés, eu  le décès d’El Djilali Semmadi… Il est vrai que maintenant que l’équipe a trouvé son rendement on peut nourrir quelques regrets. Je vous rappelle que nous n’avons perdu un match sur la phase retour. »

 

Et votre avenir à l’USV football est-il en pointillé ?

« Je ne sais pas du tout. Pour l’instant il y a beaucoup trop de paramètres football et extra-football qui rentrent en jeu et qui ne me permettent pas de me projeter sur la saison prochaine. Bien évidemment, l’USV reste l’option principale et mon avenir est plutôt là qu’ailleurs. »

 

Les photos :


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article