Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Finies les vacances pour l'ASM

DSC01269.JPGMardi dernier, les footballeurs de CFA2 de l’AS Minguettes ont effectué leur rentrée.
Une vingtaine d’entre-deux ont entamé la  longue préparation à une nouvelle saison dans ce championnat de France amateur.

 

Le club vénissian  du fait de la mise en retrait de son coach Patrice Ouazar a confié les clés de la boutique à Karim Mokeddem qui a assuré au long de la saison 2009-2010 le poste d’adjoint.

Karim Mokeddem  répond à nos questions !

 

 Cela vous fait quoi d’être sur le devant la scène ?

« C’est un challenge, une bonne pression. La saison dernière au mois de septembre, j’ai été pris comme préparateur physique. Personne n’aurais miser un euro sur ma personne. Nous avons fait une bonne saison avec Patrice. L’idéal aurais été de repartir avec lui. Mais Patrice pour des raisons personnelles a décidé de se mettre en retrait. Il y a eu une opportunité que j’ai saisi. Sébastien Valin l’adjoint  pendant trois saisons de Karim Bonnouara à l’AS Duchere sera mon adjoint. »

 

Est-ce que c’est indispensable à ce niveau d’avoir un adjoint ?

«Franchement, vu la grandeur du groupe, oui ! Tout seul c’est difficile à gérer.IL faut quelqu’un avec des compétences. »

 

Qu’est-ce qui a manqué au groupe la saison dernière pour aller postuler à la CFA ?

« Trois ou quatre joueurs notamment au mois de mars. »

 

HAMDANY-et-HANNACHI.jpgEst-ce qu’au niveau des recrues vous avez eu les choix que vous aviez faits ?
« 
Au club, il n’y a pas de budget pour recruter. Nous nous tournons vers un recrutement régional et local et des fois des coups de coeur. Au niveau des joueurs que nous voulions, nous avons reussi à avoir une majorité de ce ux que nous voulions. Fayçal Hamdani, Hassam Hannachi, Sole Yacine Hamzaoui (FC Vaulx),  Billel Mennana (AS Bron)  nous rejoignent.
Maxime Cassara (AS St Priest) sur le poste de gardien  et Raphael Lopez (LOSC) sont venus se rajouter.
Nous enregistrons les retours d’Akim Zeroual, de Samir Mertani, de Fayçal Wissem

 


DSC01271.JPGEst-ce que tous ces joueurs sont appelés à jouer en équipe fanion ?
« Le discours est clair. Nous demarrons avec un grand groupe de 28 joueurs. Nous avons sept rencontres  amicales pour se mettre en route. Tout le monde aura équitablement sa chance. Après je vais resserrer. Fort de notre expérience de la saison dernière, c’est le niveau qui décidera. »

Vous partez cependant avec des inconnues car il n’y a pas encore de calendrier !

« Nous aurons celui-ci ce jeudi. Nous avons droit à deux jokers. Nous avons aussi à gérer le ramadan qui demarre fin juillet. L’ossature reste la-même. Nous pouvons compter sur des joueurs d’expérience tels que Stéphane Granturco, Samir Daouadji, Yves Belibi, Ali Ben-Braiek. Les jeunes qui étaient avec nous restent . Nous pourrons compter sur Michael Prieto, Aït-Mouden, Gregory Kouam, Manou Lignongo… »

Finalement il y a eu beaucoup d’annonces pour peu de départs !

«  Nous avons que trois départs non voulus. Alim Zouaoui (MDA Chassalay), Virgil Papaleo (FC Limonest) et Yanis Zerari (Libourne). »

 

Est-ce que vous n’êtes pas condamnés saison après saison a devenir des fournisseurs de talents pour les équipes de bon niveau de la région ?

« Club formateur ou plutôt pas d’argent ? Si nous avions des équipes U115, U17 au même niveau que l’équipe U19 peut-être que nous serions club formateur. Nous sommes plutôt un club formateur pour les autres. A un moment donné, les joueurs  qui n’ont pas passer le palier en jeunes ou seniors viennent à l’ASM pour se montrer et franchir un palier. Un garçon comme Yanis Zerari est venu chez-nous. Il a marqué 13 buts et il est parti à Libourne. C’est super pour l’ASM et pour lui, car c’est un garçon qui le mérite. »

 

L’ASM c’est un budget de 300 000 euros ce n’est quand pas rien !

« Vious savez  quand le FC Vaulx qui joue un cran en dessous se permet d’enrôler, Merabti, Duarte et Teves, ce n’est pas pour des clopinettes. Chez-nous, il n’y a pas de salaires. Les joueurs ont des vies de famille. .Au niveau du budget de toutes les équipes évoluant en championnat de France amateur, nous devons être un des plus petits budgets. Nous l’acceptons. Nous n’allons pas jouer les victimes.»

 

Quel est votre objectif personnel ?

«  Faire aussi bien que la saison dernière. Si nous avons la possibilité de faire mieux, on ne va pas cracher dessus. La préparation qui commence aujourd’hui est très importante. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article