Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Historique ! L'AS Minguettes en 16e de la Coupe de France

foot_2012_2013-2289.JPG32e de finale de la Coupe de France
A Feurs, stade Maurice Rousson,

Temps gris et froid, pelouse très  grasse et en mauvais état 

Environ 2000 spectateurs

AS Minguettes- Vénissieux bat AS Savigneux-Montbrison  3 tirs au buts à 1 ( 1 à 1 après prolongations)

Arbitrage : M. Lavis assisté par MM More et Jeune
Buts : Poncet (31e) pour Savigneux, Venet (88e) pour Vénissieux

Tirs au but : Azizi, Roland, Kouam pour Vénissieux , Munoz  pour Savigneux

Avertissements :  Randot (25e),  Bourrin(60e), , Poncet(66e) pour foot_2012_2013-2270.JPGSavigneux
Daouadji (14e), Kouam(27e), Coste(60e), Chamed(68e)

AS Savigneux-Montbrison: Giraud, Munoz, Poncet, Léonard, Lachand, Bourrin, Valentinis, Cros (62e), Randot, Brunon (cap), Lornage (Sera70e) – entraîneur : Olivier Jurine

 
AS Minguettes Vénissieux : Cassara, Daouadji, Rolland, Granturco (cap), Laviolette, Coste (Venet 66e), Aït El Moudem, Lopez (Fernandez 75e), Chamed (Kansense 79e), Kouam, Azizi – entraîneur : Karim Mokeddem

 

foot_2012_2013-2262.JPGCe samedi à Feurs, pour  la troisième fois de suite, l'AS Minguettes Vénissieux a dû recourir à la séance des tirs de buts pour venir à bout de la coriace équipe de Savigneux-Montbrison en 32e de finale de la Coupe de France. Au but initial des Ligériens suite à un corner, les Vénissians ont dû attendre la 88e minute pour égaliser par Venet. Durant une prologation  parfaite, Fernandez trouva le poteau et Kouam se vit refuser un but. Mais il est dit que  l'AS Minguettes ne lâchera rien cette saison. Azizi, Roland et Kouam marquèrent leurs tirs au but. Cassara arrêta deux tirs ligériens. C'est ainsi que l'ASM a inscrit sa plus belle page d'histoire dans l'épreuve la plus prestigieuse du football français.

Auparavant sur un pelouse indigne de ce type de match et devant plus de 2000 spectateurs enthousiastes, supporters et bons enfants, on a eu droit à un match type Coupe. C’est à dire sans grandes occasions avec des intentions , de l’engagement, beaucoup trop de fautes et franchement pas emballant.
Durant la première mi-temps, les Vénissians  vont  se procurer les plus belles occasions. A signaler  un centre de Granturco et une tête à côté d’Aït El Mouden.  Azizi(22e), Kouam sur coup franc enroulé feront frémir le sympathique public local. Ce dernier va  exploser de joie à la première occasion de leurs favoris.  Sur corner, Lachand trouve au second poteau esseulé Poncet (31e) qui d’une tête à raz de terre fusille Cassarra.
foot_2012_2013-2354.JPGKouam aura un ballon d’égalisation après avoir été démarqué par Azizi(37e), mais l’avant centre vénissian trop facile écrasera sa frappe.

Mieux positionnés en seconde mi-temps, les Vénissians vont peser sur le match mais sa véritablement se procurer d’occasions. La rentrée de Fernandez, pari des coachs asémistes, va stabiliser un milieu fortement sollicité.   Le match va se durcir. Les Ligériens sentant tenir leur qualification en poche vont commettre une erreur : La sortie de  Brunon (85e) . Dans la foulée sur une frappe anodine de Kouam, Giraud le gardien forezien va relâcher le ballon dans les pieds de Venet (88e) qui ne se fera pas prier offrant ainsi une prolongations à des Asémistes que la plupart des médias présents avaient déjà enterrés.

La prolongation sera vénissiane. Un coup franc d’Azizi  (103e, très actif durant ces trente minutes supplémentaires) frôlera  l’arête supérieure. Puis Fernandez trouvera la transversale de Giraud(105e). Les Foreziens ne resteront pas inactifs. Cassarra devra s’employer sur une frappe  de Randot(111e).
A la toute dernière seconde, suite à une passe au cordeau d’Aït El Mouden, Kouam à genou marque le but victorieux, du moins le croît-il mais l’arbitre le refusera sur une faute préalable sur Giraud. La séance des tirs aux buts sourira aux Vénissians. Les voici en 16e de finale avec le rêve fou de se frotter enfin à une Ligue 1.
2013 commence bien pour l’ASM.

 

 

foot_2012_2013-2261.JPGLes réactions :
Stéphane Granturco (capitaine de l’AS Minguettes) : «  Je suis super  heureux pour ce collectif.  Mettre ce but à 3 minutes de la fin prouve la mentalité de ce groupe ; C’est vrai que nous avons eu de la chance car nous avons fait une première mi-temps catastrophiques. La Coupe est ainsi faite. On a affronté une belle équipe. On n’a pas lâché. Bien que nous ayons joué avec la peur de perdre comme au tour précédent.  Cassarra a été impeccable pendant les tirs aux buts. Nous allons savourer cette belle victoire. J’ai 40 ans, jamais je n’aurais cru connaître de telles émotions. »

 

Ali Ben Braiek blessé actuellement: « C’est une douce revanche. Je n’osais plus croire pouvoir jouer  à ce niveau en Coupe. Je me rappelle d’une élimination cruelle face à Firminy. Ce soir c’est fabuleux. J’avais les jambes qui tremblaient. J’étais plus tendu dans les tribunes. Franchement l’ASM cette saison c’est inouï.  »

 

 

foot_2012_2013-2267.JPGKarim Mokeddem entraîneur de l’AS Minguettes :

« Je suis très content.  Alors que l’on a pas montré grande chose. Mais l’on a eu la force mentale de revenir dans le match. En prolongations nous aurions pu faire la décision. Actuellement on a du mal à développer du jeu  et on l’a constaté dans ce match. On joue avec les nerfs, les tripes. Cela passe tant mieux. La qualification est belle.»

 

Sébastien Valin (entraîneur adjoint de l’AS Minguettes)

« Face à une très belle équipe de Savigneux qui s’est usée physiquement en fin de match, nos joueurs remplaçants ont été déterminants. Le mental du collectif a fait le reste. Aux Minguettes, il y a toujours cet esprit qui perdure. Au final, cela n’est pas trop mérité car Savigneux a été meilleure, mais nous avons forcer le destin. C’est une grosse satisfaction. On est en route pour les 16e de finale.  Un tour que j’ai déjà connu avec l’AS Duchère.» 

 

foot_2012_2013-2256.JPGAhmed Zouak , président de l’AS Minguettes :

« Je suis très heureux, mais l’on revient de très loin face à une très belle équipe de Savigneux. J’ai été impressionné par ce collectif et comme ils nous ont reçu. J’ai eu très peur, pire qu’à Menton, pour moi, à la 88e minute, nous étions éliminés. J’avais dit à mon épouse, qu’il fallait rester humble même dans la défaite. On va fêter cela et attendre patiemment le tirage. » 

 

Olivier Jurine ( entraîneur de l'AS Savigneux-Montbrison) :

«  Le but que l’on prend à la fin du temps réglementaire nous fait très mal. Derrière ensuite cela a été, cela a été une prolongation usante. Sur les penalties, la fatigue a été prépondérante. Il y avait moins de lucidité, moins de précision. C'est là que l’on voit les 3 divisions d’écart. »

 

Coup de chapeau à Olivier Jurine l’entraîneur de Savigneux –Montbrison qui est venu féliciter joueurs, staff et dirigeants  vénissians  dans le vestiaire de l’ASM en pleine fête «  Vous pouvez être fier de votre qualification. Continuez comme cela pour a région, pour vous. Vous êtes en train de prouver votre valeur. Ayez le respect de votre coach car c’est la grande classe. Gardez-le longtemps. » a-t-il affirmé.


Coup de chapeau aux deux cents supporters vénissians qui ont fait le déplacement dans le Forez et qui auront beaucoup souffert  avant la délivrance et la folie d’une qualification fêtée comme il se doit.

Saber  : «  J’ai eu peur tout le match. Je pensais que l’on allait être éliminé. Savigneux faisait un grand match.  L’ASM est resté en dedans une bonne partie du match. La force de cette équipe est de ne rien lâcher. Je suis heureux comme un gosse. Les 16e ce n’est pas rien. »

 

Les photos :

Musique : Summer Soon by Martin Oakson

Creative Commons - ©Jamendo

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jurine olivier 09/01/2013 14:20

bonne chance à vénissieux minguettes

Sports Vénissians 09/01/2013 16:09



Je ne vous connaissais pas Olivier. J'ai énormément apprécié votre discours dans le vestiaire de l'AS Minguettes. Bien des coachs d'équipes professionnelles tous sports collectifs confondus
devraient suivre votre exemple. Vous faites honneur au football français.

Sportivement


Carlos Soto



del rey 06/01/2013 11:20

tres fier de vous les gars ! historique ! et super les photos