Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L’ASM à la sauce catalane

SOT77661-copie-1.JPGChampionnat de France de football -  CFA2 – Poule D – 18e journée

 

Stade Laurent-Gerin

Pluie – Pelouse en mauvais état

 

AS Minguettes-Vénissieux bat US Feurs 2 à 1 (1 à 0)

 

Arbitrage : M Abdelgheffar assisté par MM Lazami et Mangano

Buts : Zeari (28e), Prieto (88e) pour Vénissieux, Tota (90e + 2 sur pen) pour Feurs

 

Cartons jaunes : Lignongo (82e) pour Vénissieux
Carton rouge : Chanavat (70e) pour Feurs

 

Pour Vénissieux ;: Cassara, Daouadji (Lignongo 70e), Granturco (cap), Belibi, Ben Braiek, Mertani, Prieto, Romany (Hamzaoui 80e), Hamdany (Kouam 68e), Tronchon, Zerari, -entraîneur : Karim Mokeddem

 

SOT77642.JPGPour Feurs : Axel Tota, Chanavat, Chabance, El Abbassi (cap), Dugand, Garnier, Causevic (Heraud 80e), Franck Tota, Keita (Roche 70e), Hallou, Second  - entraîneur : Hervé Revelli


Les conditions climatiques n’était pas idéales, terrain gras, pluie intermittente, pourtant malgré tous ces aléas, la poignée de spectateurs qui avaient fait le déplacement pour cette rencontre ont eu droit à  un match de football  hyper agréable qui aurait mérité une autre standing et un autre cadre. Il est vrai qu’entre deux équipes ne fermant pas le jeu, on ne pouvait pas s’attendre à autre chose.  Sous le regard avisé de l’adjointe aux sports Andrée  Loscos, les Vénissians vont se montrer les plus persuasifs d’entrée. Sur un centre de Granturco , la tête décroisée d’Hamdany (12e) passe de peu à côté des cages foreziennes. Franck Tota se montre le plus dangereux pour Feurs. Vénissieux prend l’ascendant. L’ASM obtient un coup franc aux 25 mètres.  Prieto à la manœuvre envoit le ballon sur le poteau gauche d’Axel Tota. Malheureusement Hamdany (24e) qui a bien anticipé est trop court pour reprendre l’offrande. Ce n’est que partie remise. Hamdany démarque Prieto  qui place un centre tir manqué… pas pour tout le monde.

SOT77669-copie-1.JPGZerari  (28e) en embuscade ouvre la marque. Feurs finit mieux cette première mi-temps. Le remuant Franck Tota  en débordement adresse le centre en retrait parfait mais Chabance (32e)s’emmêle les crayons et exploite mal ce ballon d’égalisation.
Les Foreziens entameront les dernières quarante-cinq minutes avec un autre état d’esprit. Mais Vénissieux reste dangereux. Hamdany dans un mauvais jour exploite mal l’erreur de jugement de Garnier lobé par un ballon dégagé par Cassara. Le tir d’Hamdany ((52e) s’envole dans les nuages. Il faut ensuite une grande parade de Cassara  (55e) sur une frappe puissante de Franck Tota pour éviter le pire. Les occasions sont nombreuses. Prieto (59e) se la joue à la Ronaldo, et son tir puissant passe de peu à côte des cages visiteuses. Hallou (60e) en fait de même pour Feurs. Le tournant du match se joue à la SOT77670.JPG70e minute. Dans un contact,  Chanavat blesse Daouadji. Le Vénissian doit sortir sur blessure. Le Forezien est expulsé. Vénissieux qui n’a qu’un but d’avance  n’est pas à l’abri d’une mésaventure. Tota (85e) encore lui ne trouve que le petit filet. Ouf ! C’est à l’issue d’un modèle de jeu collectif où pratiquement tous les Vénissians toucheront le ballon à plusieurs reprises que l’ASM va se mettre à l’abri. Ce tiki-taka  inspiré du grand Barça ou de la puissante Espagne, va permettre en conclusion à Tronchon de trouver, Kouam excentré. Le centre de l’attaquant vénissian trouve Prieto (88e) esseulé . Celui-ci  n’a plus qu’à conclure. Du grand art comme on aimerait en avoir un peu plus dans le foot français. Dans la foulée Hamzaoui (90e +1) qui a substitué Romany, envoie un tir brossé qui frôle les montants foréziens. Feurs sauvera cependant l’honneur sur une faute de Lignongo  dans la surface de réparation sur Second. Tota (90e + 2) transformera le pénalty.

 

Les réactions :
Karim Mokeddem entraîneur de l’ASM : « C’est une bonne opération quand on connaît la difficulté que nous éprouvons à s’imposer à domicile.  Dans le contenu, nous aurions dû lemporter largement   Face à une équipe forezienne qui a joué à 10, j’ai plutôt pris exemple sur la boxe. Feurs était blessé, il fallait lui faire baisser sa garde. C’est l’illustration parfaite du second but.  C’est une victoire certes, mais les joueurs sont fatigués. Actuellement nous sommes dans une phase du football amateur où les organismes commencent à pâtir de la fatigue accumulée depuis juillet. Après avoir géré cette phase de récupération cette semaine, aujourd’hui , on a retrouvé de l’allant qui a fait la différence. »


Hervé Revelli entraîneur de Feurs : «  C’est une défaite logique sur la première mi-temps car notre équipe a trop craint cette équipe. En seconde mi-temps, je pense que l’on peut mériter mieux. L4instant clé de ce match est l’expulsion de  notre joueur. A 10 contre 11 face à Vénissieux, c’est difficile surtout avec tous les problèmes d’effectif que nous avons. Aujourd’hui j’ai aligné des joueurs qui jouent en 3e série départementale. Malgré la défaite, j’ai apprécié les séquences de jeu sur les couloirs. Cela a seulement pêché à la conclusion.
»

 

SOT77675.JPGLe petit dernier

 

Adrien Tronchon 23 ans, chargé de secteur à l’OPAC 38.

Depuis quand êtes-vous sur les terrains de football ?

«  Depuis l’âge de 5 ans. J’ai commencé aux Roches de Condrieu puis j’ai été à l’OL de l’âge de 10 à 15 ans , Saint Maurice L’Exil puis L’AS Lyon-Duchère avec le groupe de CFA cette saison pendant six mois.»

 

Pourquoi avez-vous fait le choix de venir à l’AS Minguettes après la mise à l’écart  de Saïd Nouri ?
«  Pour l’état d’esprit qui y règne. Quand ce groupe rentre sur le terrain, les joueurs ne pensent qu’à la gagne, au combat. Tout le monde se serre les coudes. On ne regarde pas si l’autre ne fait l pas l’effort car tout le monde va dans le même sens.  Jouer ainsi c’est ce que je recherchais. »

 

Est-ce que votre venue à l’ASM , vous servira de tremplin pour la suite ?

« Pas rebondir mais prendre du plaisir, m’amuser avec le ballon. Après s’il y une opportunité, on verra.»

 

Comment voyez-vous l’avenir dans le football ?
«  Je ne regarde jamais  trop loin.  Je prends  la vie jour par jour. On verra la suite. »

 

Les photos :


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article