Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'ASM à la peine à domicile

Cham3241302-4641180pionnat de France de CFA2 - groupe E – 3e journée
Stade Laurent Gérin :
AS Minguettes Vénissieux et AS Furiani-Agliani 1 à 1 (1-0)
Arbitres : M. Boyer, assisté de MM. Pouzols et Allard
Conditions de jeu : temps doux, pelouse en bon état
Buts : Azizi (12e) pour AS Minguettes Vénissieux. Bonci (80e) pour AS Furiani-Agliani
Avertissements : Mertani (40 et 58es), Boudebibah (70e), Kouam (84e) à AS Minguettes Vénissieux. Eboki-Poh (81e), Benyoucef (93e) à AS Furiani-Agliani
Expulsion : Mertani (58e) à AS Minguettes Vénissieux
Pour l'AS Minguettes Vénissieux : Cassara, Hannachi, Boudebibah, Belibi, Aït El Mouden, Mertani (cap.), Kouam, Romany, Mennana (Ferraro, 66e), Hamzaoui (Khaldoun, 62e), Azizi. Ent. : Karim Mokeddem
Pour l'AS Furiani-Agliani : Agostini, Ivaldi, Ventra (Maddedu, 79e), Vadella, Vinciguera, Benyoucef, Bonci, P. Leca (cap.), Eboki-Poh (Casanova, 84e), Bonavita, Luccherini (Lenzini, 66e). Ent. : Gilles Didier 

IMGP0182

Décidément les résultats de l’AS Minguettes-Vénissieux à domicile sont décevants. Une constante qui fait dire à certains que le stade Laurent-Gerin est le chat noir de l’ASM. Ce samedi soir, le scénario s'est encore répété sur ce stade atypique. Les locaux ont ainsi fait match nul (1 à 1) avec une équipe de l’AS Furiani Agliani plus que limitée

Si on s'attendait  à un départ canon d'entrée des banlieusards bastiais, on eut droit au contraire à la "furia" vénissiane. Les Corses  vont céder rapidement sur un magistral coup franc d'Azizi (12e). L’ASM  en rouleau compresseur va enchaîner les occasions de but par Kouam ( 26e),  Hannachi sur corner (27e), Azizi  en conclusion d'un jeu en triangle initié par Mennana et Hamzaoui (35e).
Au début de la seconde mi-temps, les locaux  vont maîtriser la situation. Ils auront même un ballon de 2 à 0. Mertani qui remplaçait au brassard Granturco blessé, trouvait  en profondeur o Mennana qui manquait son duel face à Agostini et la balle du 2 à 0 (50e). Huit minutes plus tard, Mertani  était expulsé pour un second carton jaune inutile. Karim Mokeddem était obligé de changer de tactique.  Avec un seul attaquant en pointe, Ferraro, les occasions vont se faire plus rare. Furiani obligé de défendre jusqu'à 80 minutes va profiter de la nouvelle donne du match. Sur un contre assasin limite hors-jeu pour égaliser par Bonci (80e). Un but sentant bon le hold-up. Une fopis encore si  l’équipe dirigée par le duo Mokeddem, Valin  sait se montrer irrésistible, elle n'a pris que deux points sur les huit possibles en deux rencontres jouées à Vénissieux. Un bilan comptable qui ne satisfait personne surtoutpar son coach Karim Mokeddem muet comme une carpe avec les
 médias et remonter comme une horloge envers ses joueurs. C’est Stéphane Granturco, le capitaine, blessé et pour une fois simple spectateur de la rencontre qui s’est montré le plus prolixe.
« Ce nul équivaut à une défaite. Sans manquer de respect envers les Corses, leur collectif était plutôt faible. Nous avons marqué mais nous n’avons pas su concrétiser bon nombre d’occasions franches de « tuer » le match.

En seconde mi-temps, Mennana a eu une occasion en or. A 2 à 0,le match était plié. Au lieu de cela, Samir Mertani qui me remplaçait au brassard s’est fait exclure logiquement. Les Corses ont égalisé en fin de match sur un contre limite hors-jeu.

Désormais place au derby face à St-Priest. Un derby que je ne jouerais sans doute pas. »

 

A noter :
football_2011_2012-1400.JPGPar ailleurs, avant le coup d’envoi, Laura Andrieux,  Miss Internet Rhône-Alpes 2011 a pris la pose avec une de ses dauphines, Megane Maarif, une Vénissiane de 15 ans. Laura, Villarde de 15 ans, élève au collège René-Cassin, était présente au stade Laurent-Gérin pour honorer son “titre”. “Je dois m’engager et montrer mon ouverture aux autres. Car le comité Miss Internet, présent dans douze pays, ne sélectionne pas seulement les jeunes filles sur leur physique. Les valeurs défendues par le comité se résument en six mots : amitié, joie, respect, solidarité, entraide et participation. Autrement dit, chaque jeune fille qui s’inscrit à l’élection doit se distinguer par son implication dans des actions caritatives. D’où ma présence ici, en donnant le coup d’envoi d’un match.”
Megane à gauche, Laura à droite
Photos : Sports Vénissians et DR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article