Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'AS Minguettes expédie Saint-Priest à ses doutes

DSC01837-copie.jpgChampionnat de France de football CFA2 – Poule D - 16ème journée

Stade Laurent Gérin :

Beau temps froid, pelouse en mauvais état

Environ deux cents  spectateurs

 

AS Minguettes Vénissieux bat AS Saint-Priest 5 à 2 (2-0)
Arbitres : M. Canal, assisté de MM. Mitai et Aragones

DSC01836-copie.jpgButs : Hamdany (37 , 50, 73èmes), Romany (41ème), Prieto (90e) pour AS Minguettes Vénissieux. N’Silu (83ème, s.p.), Goiset (89e) pour AS Saint-Priest
Cartons jaunes  : Mertani (36ème) à AS Minguettes Vénissieux. Napoletano (30ème) à AS Saint-Priest

 

AS Minguettes : Cassara, Lignongo, Granturco (cap.), Romany, Daouadji, Mertani (Kouam, 52ème), Hamzaoui, Ben Braiek, Hamdany, Adjimi, Zerari (Prieto, 69ème). Entraîneur . : Karim Mokeddem

 

AS Saint-Priest : Martin, Piau, Lajara (Goiset, 70ème), Napoletano (Azizi, 54ème), Thetier (cap.), Sanon, Touahria (Padilla, 54ème), Aït Mansour, Ahouaoui, Chouaou, N’Silu. Entraîneurt . : Christian Scheiwe

 

SOT77010-copie.jpgCe samedi après-midi, l’AS Minguettes a remporté logiquement le derby de CFA2 face à l’AS St Priest.

 

Cette rencontre entre deux municipalités séparées par des zones industrielles et la cité Berliet était attendue comme l’affirmait Christian Scheiwe l’entraîneur  san-priot avant  le match. « Ce sont des matchs, où on n’a pas besoin de motiver les gars. »

La motivation au coup de sifflet  de l’arbitre devait être plus forte côté visiteurs. Car un peu à l’image de la saison dernière, ceux-ci  qui vont se montrer  d’entrée les plus entreprenants. Il faut du grand Cassara pour stopper une tentative de N’ Silu (4e)  suite à une passe caviar de Chouaou.  Tout comme le gardien vénissian se montrera encore décisif sur une frappe molle de Sanon (25e)  bien esseulée au sein d’une défense  donnant dans le roulis.

 

SOT77018-copie.jpgLe derby  tend alors à trouver ses marques.  Mertani  pour Vénissieux et Napoletano donnant dans le duel des grognards.  A la demi-heure de jeu, Karim Mokeddem  passe du 4/3/3 au 4/5/1. 

La première banderille vénissiane n’est pas loin de l'objectif esperé.

Mertani et Adjimi placent  sur orbite Hamdany (34e) qui croise trop son tir.  Ce n’est que partie remise. L’attaque vénissiane retrouve son assise. La frappe de Zerari trouve le mur san-priot. Le ballon brossé d’Hamdany (37e) trompe Martin masqué sur cette action. Ce but va donner des ailes aux locaux.  Sur une nouvelle action initiée par une défense qui a retrouvé son aisance, le corner exécuté par Hamzaoui, trouve Romany (41e) qui plane au dessus d’une défense adverse aux abois. La tête du jeune vénissian alourdit la marque.
SOT77042 copieAvec cet avantage acquis et une pause réparatrice, les Vénissians ne vont pas tarder à se mettre à l’abri. Hamdany (50e) passe la défense san-priote en revue et vient ajouter le 3e   but asémiste.  Le coup franc missile de Kouam (58e) est bien près d’assommer Saint-Priest. Cette dernière boit le bouillon sur une passe décisive de son  défenseur  Thetier à… Hamdany (73e). Celui-ci à l’affut signe son coup de chapeau . Les poteaux seront protecteurs pour les San-Priots car les frappes de Sanon (75e) contre son camp  et  de Lignongo(76e) éviteront aux visiteurs de sombrer davantage. Ils sauveront la mise sur un penalty provoqué par Romany sur une action du malin  N’Silu (83e). Celui-ci le transformera. Puis Saint-Priest par Goiset (89e) se donnera des regrets avant que Prieto (90e) pour l’ASM ne fixe le score définitif.

Un derby prolifique en buts mais bien loin de l’enthousiasmant match de la saison dernière. La faute sans doute aux visiteurs, comme le laissera entendre Christian Scheiwe en fin de rencontre :  «  L’ASM joue la montée, nous le maintien. Ne cherchez pas la différence. »

 

Réaction :

Karim Mokeddem entraîneur de Vénissieux : «  Le 2 à 0 à la mi-temps n’était pas mérité. Heureusement que  Cassara  se montre décisif dès la 4e minute.  Mon changement tactique à la 30e avait pour but d’équilibrer  l’équipe. Automatiquement  on a remis plus de percussions dans les couloirs avec Zerari et Lignongo. Devant Hamdany s’est retrouvé dans une position où il excelle.  Le regret c’est que l’on prenne deux buts. L’équipe est tombée dans la facilité en fin de rencontre. Avec tout le respect que j’ai pour Saint-Priest, c’est  une rencontre qui aurait pu se terminer sur un score fleuve. »

 

SOT77050-copie.jpgQuestions à Yanis Zerari l’attaquant de l’AS Minguettes

 

Aujourd’hui la victoire face à Saint-Priest est-elle logique ?

«  Nous n’avons fait qu’appliquer les consignes du coach.  On a fait une mauvaise entame du match.  Karim m’a positionné sur le couloir, un poste que je ne connais mais j’ai su m’adapter.C’est une victoire facile mais qui vaut cher pour la suite  de la saison.»

 

 

 

Qu’est qui nous vaut votre  retour précipité à l’ASM ?
«  Les mauvais résultats de Libourne. Nous devions commencer la saison en CFA. On s’est retrouvé en CFA2 trois semaines après le départ de la saison. Ma situation était compliquée, ce n’était pas le challenge que je m’étais fixé. »

 

Aviez-vous d’autre choix que  l’AS Minguettes ?

«  Thiers et Feurs auraient bien voulu me faire signer comme à l’intersaison . Comme je restais en contact avec Karim Mokeddem, dès le mois d’octobre j’ai su que j’allais réintégrer l’effectif vénissian. »

 

Avez-vous trouvé changer l’effectif en 6 mois ?

«  C’est la même base. Le groupe est homogène. Il y a des nouveaux qui se sont fondus au collectif. Le plus difficile pour moi a été de soigner une blessure récurrente. Pour mon retour en CFA2 , commencer par une victoire, c’est bien ! »

 

Les photos :

 


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article