Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'AS Minguettes ne gagne plus

DSC00972.JPGChampionnat de France de CFA2  - Poule D – 25e journée

Stade Laurent-Gérin
Temps splendide – Pelouse impeccable

Une cinquantaine de spectateurs

AS Minguettes / Nevers Football 2 à 2 ( 1 à 0)

Arbitrage : M. Hamila assisté par MM Bouras et Bergonzi

 

Pour l’AS Minguettes : Mattioli, Evoung, Granturco (cap), Belibi, Daouadji, Kouam, Prieto, Zouaoui, Lignongo, Zerari ( Cognard 85e), Sassi ( Romani 68e)-entraîneur : Patrice Ouazar

DSC00973.JPGPour Nevers : Pantaghini, Vernisse (Abran 79e), Vial ( Greco 68e), Adams, Esposito, Oyaga, Opana, Mbome (cap), Devacoux, Nativel, Moktari (Seck 27e) – entraîneur : Daniel Breard

Buts : Zouaoui (40e),Zerari (65e) pour l'ASM   Devacoux (60e sur pen) et Mbome (8e) pour Nevers

Cartons jaunes : Mbome (15e), Adams (53e) et Oyaga 76e) pour Nevers

Ce samedi après-midi l’AS Minguettes a laissé une nouvelle fois échapper une victoire qui lui tendait les bras.

Face à Nevers qui joue le maintien, les Vénissians alignent une équipe new-look avec l’adjonction  dans le collectif de trois moins de 18 ans du club : Yanice Cognard , Jérémy Romani et Habid Rolland .
Les Asémistes vont peser sur la rencontre d’entrée. Leur jeu est séduisant, le une/deux est
automatiquement recherché. Les premières banderilles sont à mettre à l’actif de Zerari (5e) et Sassi (10e) sur coup-franc.  Nevers paraît timoré et ne joue qu’en contre attaque. Sur  l’une d’elles Kouam commet une faute  sur  Mbome. Il faut une claquette de Mattioli sur le coup franc d’Oyaga (13e) pour éloigner le danger.  Grâce à cette action les Nivernais prennent confiance. Esposito trouve en profondeur Mbome (15e) qui écrase trop sa frappe.  L’ASM laisse passer l’orage et sur un mouvement en triangle  Zouaoui, Prieto trouve dans l’axe Lignongo  (23e). Ce dernier pivote et trouve à la parade Pantaghini. La menace vénissiane se précise  sur un centre  en retrait d’Ewoung, le coup de tête de  Sassi  (30e) frôle la transversale nivernaise.  On retrouve avec plaisir la fraicheur du duo Prieto, Zouaoui toujours sur tous les bons coups. Leur volume de jeu  pose de nombreux problème à la défense de Nevers.  Sur une nouvelle action des locaux, Zerari est bousculé limite surface de réparation. Zouaoui (40e)est chargé de l’exécution de la sanction. Son coup franc en feuille morte trouve la lucarne de Pantaghini pour l’ouverture du score. Les Vénissians finissent en trombe cette mi-temps. Prieto (45e) sollicite une nouvelle fois le gardien nivernais.
Le retour des vestiaires sera plus problématique.  Sur une action cafouillée devant les buts de Mattioli, Belibi (51e) à terre, touche le ballon de la main au grand courroux des visiteurs mais sans que le référé  pourtant bien placé ne se manifeste.  Ce n'est que partie remise ! Sur une faute  dans la surface de réparation de Daouadji sur  Mbome, l’arbitre siffle penalty que  Devacoux( 60e) transforme .  La réaction des locaux est immédiate. Un tir fusée à 30 m de Kouam( 61e) trouve la transversale de Pantaghini.  Vénissieux insiste, une frappe de Zouaoui est dévié en corner. Sur celui-ci, Sassi le joue court sur Kouam qui trouve au second poteau Zerari (65e). Le coup de tête de celui-ci fait mouche. Nevers pour qui une défaite serait synonyme de relégation réagit par Mbome, Opana et Nativel.   L’ASM se procure ensuite bon nombre d’occasions. Un nouveau coup franc de Zouaoui (73e) est bien proche du poteau droit de Pantaghini, puis Prieto (75e) manque son duel face au gardien  nivernais après un une-deux avec Zouaoui.  Zerari (80e) manque également le ko seul devant Pantaghini.  Les deux moins de 18 ans :  Cognard et Romani rentrés en jeu se mettent également en évidence. C’est au moment où l’on attend le troisième but des Asémistes q’une passe en retrait  de Seck,  négligée par l’arrière garde vénissiane  trouve au centre Mbome  (88e) qui d’une frappe lourde égalise au grand dam des Vénissians. Ni Romani (90e +1) dont le tir passe au dessus des cages nivernaises , ni Prieto dont la frappe décroisée passera de peu à côté n’inverseront le résultat. L’AS Minguettes ne gagne plus.

Reactions

Patrice Ouazar entraîneur de Vénissieux  trés courroucé :

«  Ce match nul est honteux. Si les joueurs sont en vacances, moi pas. Je ne suis pas satisfait.  Cela commence à devenir une habitude de se faire remonter en fin de rencontre. C’est inadmissible alors que nous avons les rencontres dans la poche. Contre Nevers, nous aurions du l’emporter largement et l’on prend un but sur une faute d’inattention.  Ce genre de comportement est interdit.   Les deux buts que marque Nevers nous leur offrons.  Je ne suis pas content car nous aurions pu finir la saison dans la sérénité et préparer la saison prochaine en faisant rentrer bon nombre de jeunes.  Il y a de bonnes phases, mais il faut relativiser car Nevers était faible. »

Daniel Breard entraîneur de Nevers  très philosophe :
« Nous sommes venus pour ne pas prendre de buts. Nous en avons pris deux. Pour notre  bonheur ,  nous repartons aussi avec deux points. C'esty bien au  vu du  nombre d’occasions que Vénissieux a manqué. C’est un nul qui tombe bien dans notre lutte pour le maintien.  J’espère qu’il comptera dans le décompte final.  Pour nous la fin de saison est problématique. Quand une bête est blessée, on dit, il faut l’achever,. Nous sommes une bête blessée depuis 4 à 5 mois. Il y a beaucoup de personnes qui voudraient nous achever. Nous sommes encore sur pied, on essaye de soigner la plaie mais elle est profonde. »

 

Les photos :

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article