Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'AS Minguettes n'a rien lâché

foot_2012_2013-9897.JPGCoupe de France - 7ème tour
A Vénissieux, stade Laurent Gérin

 

AS Minguettes-Vénissieux (CFA 2) bat Grenoble Foot 38 (CFA) 1-1 (8 tab à 7) (0-0 ;1-1)

Pelouse en assez bon état temps automnal

Environ : 500 spectateurs
 

 

Arbitres : M. Petit assisté de MM. Biez et Darbon
 

 

Buts : Fernandez (89ème) pour Grenoble Foot 38. Azizi (92ème) pour l’AS foot_2012_2013-9899.JPGMinguettes Vénissieux
 

 

Tirs aux Buts :
AS Minguettes-Vénissieux : Rolland (réussi), Azizi (manqué), Kouam (réussi), Boudebibah (réussi), Laviolette (réussi), Ait El Mouden (réussi), Lopez (réussi), Granturco (réussi), Cassara (réussi)
Grenoble Foot 38 : Tissot (réussi), Fernandez (réussi), Deletraz (réussi), Marion (manqué), Giraudon (réussi), Hachi (réussi), Ayari (réussi), Mbaiam (réussi), Zoubir (manqué)
Avertissements : Ait El Mouden (29ème),Azizi (46ème), Antonio (100ème), Kouam (120ème) à l’AS Minguettes V
énissieux
Expulsions : Antonio (109ème) à l’AS Minguettes Vénissieux.  Cherrad au Grenoble Foot 38.
 

 

Pour l'AS AMinguettes Vénissieux : Cassara, Rolland, Granturco (cap), Laviolette, Daoudji, Ait El Mouden, Coste (puis Boudebidah), Lopez (puis Berreskami), Kouam, Mokhtari (puis Antonio), Azizi - Entraîneur : Karim Mokkedem
 

 

Grenoble Foot 38 :  Jaccard, Tissot, Hachi, Deletraz, Giraudon, Ayari, Lebbihi (puis Cherrad), Yahia Bey (puis Fernandez), Zoubir, Perez (cap) (puis Marion), Mbaiam - entraîneur : Olivier Saragaglia

 

foot_2012_2013-9973.JPGFace à un adversaire qui les avait dominé en Dauphiné 3 à 0 au printemps dernier, les Vénissians avaient échafaudés un plan bien précis pour réussir a passer enfin ce 7e tour de coupe de France. « Nous les avions visionné. On avait préparé ce match avec soin toute cette dernière semaine. Les consignes étaient claires. Fallait d’abord défendre » précisait Karim Mokeddem en fin de rencontre.

Ces consignes seront suivies à la lettre car le GF38 actuel 7e en CFA, va faire admirer sa technique  et cantonnés les locaux dans le milieu de terrain pendant 20 minutes.. Les Vénissians vont défendre intelligemment.

C’est notamment grâce aux arrêts successifs de son gardien Maxime Cassara  que l’ASM continuera à croire en ses chances. Il se montrera toute son expérience  sur les tentatives de Deletraz (26e) sur coup-franc renvoyé d’une claquette aérienne  puis sur une nouveau coup-franc de ce même joueur renvoyé des deux poings (30e). Il sera aussi supplée par Aït rel Mouden après une combinaison Ayari, Perez (34e). Du côté des Vénissians, on se contentera  de peu. Une seule frappe dévissée de Kouam (28e).

IMGP4813.JPGLa seconde période sera plutôt ennuyeuse.  Mis à part un coup franc d’Azizi dévié de la tête par Kouam (52e) sans conséquence pour Jaccard et deux  frappes sorties par Cassara sur un tir rasant de Yahia Bey (73e) et une combinaison Hachi, Zoubir, Cherrad et Mbaiam à la conclusion,  pas grand chose de significatif à se mettre sous la dent. C'est ainsi que l'on va arriver à la 89e minute. Dominant le match, les Grenoblois vont croire avoir fait le plus dur  sur un but de Fernandez. Mais la réaction d’orgueil des locaux sera renversante. Sur l’unique action de but du temps règlementaire. Kouam va décaler Azizi (92e) qui prolongera du bout du pied le ballon hors de portée de Jaccard. L’ASM était revenue de l’enfer. 

La prolongation ne donnera rien si ce n’est une intervention décisive de Laviolette sur  Cherrad qui avait été relancé par une mauvaise appréciation de Kouam (109e)  puis quelques énervements et l’expulsion d’ « Antonio » pour Vénissieux  et de  Cherrad pour Grenoble. Arrive la séance des tirs aux buts. Stressante, angoissante, c’est au bout du 9e tir que Maxime Cassara donnera dans l’allégresse la plus totale une qualification joyeusement fêtée. Les photos

 

 

foot_2012_2013-0058.JPGLe héros du match :

Maxime Cassara, le gardien de but de l’AS Minguettes auteur du penalty qualificatif :

C’était un match particulier car on joue contre une équipe supposée plus forte. On gagne, on fait l’exploit, c’est bien.  Ce match  plaisir je l’ai vécu après une série de résultats négatifs. Nous avons retrouvé les valeurs qui sont les nôtres, la solidarité, l’envie et on n’a pas lâché jusqu’au bout. La série des penalties a été une véritable loterie. En tant que gardien, je n’ai rien arrêté puisque ce sont les Grenoblois qui les ont mis sur les poteaux et à côté.

 

 

Les réactions :

Abdel Berrezkami :

C’était devenu une obsession pour le club. Il fallait qu’on passe à tout prix. Cela faisait pas mal d’année qu’on s’arrêtait au 7e tour. Ce soir, nous n’avons rien lâché.

 

Karim Mokeddem  entraîneur de l’ASM :

C’est la victoire de tout un collectif. Contre une équipe comme Grenoble, on savait qu’on allait souffrir et qu’on n’allait pas avoir le monopole du ballon. Nous avions changé de tactique, nous avions densifié le milieu de terrain pour fermer le jeu intérieur. Pendant 20 minutes, ils nous ont fait mal. Au fur à mesure, on a fait le dos rond et on a été solidaire. La défense a été énorme. Attention cependant, descendons sur terre, nous ne sommes qualifiés que pour un 8e tour. Il faut relativiser. Mais quand je me IMGP4801.JPGtourne et que je vois la tribune remplie, les a-côtés remplis, la butte pleine, l’ambiance, les enfants qui participent, pour toutes ces personnes, l’envie était forte de s’imposer. Emotionnellement, c’est monté très haut. Je suis content pour le club car tout le monde s’est mobilisé. Nous avions reçu un cahier des charges impressionnant pour pouvoir recevoir à domicile. Je vais découvrir en tant qu’entraîneur ce 8e tour dont on m’avait parlé.  J’espère au prochain tour tomb écontre une promotion d’excellence du fin fond de la Méditerranée.  Cette victoire a cependant un prix, nous avons perdu Coste, Moktari, Antonio, qui devrait nous renforcé jusqu’à la trêve. On va se déplacer à Echirolles avec un collectif amoindri.

 

Olivier Saragaglia entraîneur de Grenoble : 

Après notre but, on n’a pas eu le temps de croire car Vénissieux a réagit rapidement. Ce que je reproche à mon groupe, ce que nous sommes dominateurs dans le jeu, qu’on arrive à marquer les premiers et que l’on se fait contrer sur des grosses errances défensives. Vénissieux a eu une seule occasion dans le temps règlementaire. Nous avons manqué d’agressivité dans les duels aériens à l’entrée de la surface. Après ce but, nous avons maîtrisé le jeu sans être dangereux, Vénissieux a joué le coup à fond. Il a cru jusqu’au bout et on peut que les féliciter. C’était un match de coupe que l’on va payer cher car nous avons perdu notre capitaine sur blessure et Cherrad sur expulsion. 

 

Les photos

 

Musique :

Coming out to play by Thomas Allan

Creative commons ©Jamendo


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article