Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'AS Minguettes (CFA2) s'offre Chambéry

foot_2012_2013-5967.JPGChampionnat de France de football - CFA2  - Groupe D – 1ère journée
A Vénissieux - Stade Laurent Gérin

 

AS Minguettes-Vénissieux bat SO Chambéry 1 à 0 (0-0)
Arbitrage  : M. More, assisté de MM. Ammari et Borel
Temps  frais et couvert, pelouse en excellent  état
But : Mokhtari (48ème)
Avertissements : Berrezkami (26ème) à AS Minguettes Vénissieux. Montiel (38ème) à SO Chambéry


Pour l’AS Minguettes : Vignally, Manga, Granturco (cap.), Cognard, Daouadji, Aït El Mouden, Berrezkami, Mokhtari (Venet, foot_2012_2013-5970.JPG90e+5), Kouam, Bouskine (Azizi, 63e), Boudebibah (Chamed, 74e) - entraîneur: Karim Mokeddem

 

SO Chambéry : Santos, Oliveri (Dubard, 38e), Wakanume, Camara, Dupe, Pacesny, Guichardon (Meguireche, 74e), Belladon, Benferhat (Chokr, 57e), Nasrallah (cap.), Montiel – entraîneur  : Christian Malod

 

Etrillée, il y a 3 semaines  à Chambéry en phase de préparation,, les Vénissians n’étaient pas donnés favoris de cette première rencontre officielle de la saison.

 

Alignant un système de jeu (du moins en première mi-temps) proche de l’historique 4/2/4 avec Grégory Kouam positionné dans le rôle de l’avant centre et un trio Berrezkami, Bouskine et Boudebibah  offensif appuyé par Moktari et AÎt el Mouden dans l'axe , l’ASM va mettre la mainmise sur la rencontre.

Pas de temps mort. Kouam (3e)  adresse une belle frappe que Santos repousse. Ce n’est que partie remise, le quatuor offensif  local se montre persuasif. Sur une incursion de Kouam, celui trouve Boudebibah (11e) lancé qui bute sur le gardien chambérien. Centre de Manga suivie d’une reprise de Bouskine (15)
foot_2012_2013-6001.JPGL’ASM se veut séduisante et soulève bien des inquiétudes sur le banc savoyard. Jeu en  une touche de balle entre Berrezkami et Kouam, la frappe de Berrezkami (41e) oblige Santos à  sortir la grande parade.

Dans la foulée, le portier savoyard   se troue sur un centre de Berrekami(42e) mais aucun attaquant vénissian n’avait suivi l’action.

Sur la seule attaque de cette mi-temps à sens unique, c’est pourtant Chambéry qui est à deux doigts d’ouvrir le score. Sur une montée énergique de Nasrallah, ce dernier adresse la passe trop parfaite qui surprenait Guichardon pourtant esseulé devant Vignally.

Après la pause, les locaux ne mettront pas trop de temps pour concretiser leur domination. Berrezkami se joue de la défense chambérienne, la première reprise de Kouam est sauvée par Montiel, mais Moktari (46e)  à l’affût ouvre la marque.

foot_2012_2013-5986.JPGCe but, comme c’était le cas la saison dernière va annihiler les velléités offensives asémistes.  La défense vénissiane pourtant new-look, un mélange d’anciens et de modernes avec un étonnant capitaine et un étonnant Cognard lui rendant 20 ans de moins vont se convertir en muraille infranchissable. Aidé en cela par le bondissant Vignally. L’ex-portier de Corbas et de MDA, va jouer les pompiers de service . D’abord sur une reprise de Montiel (76e) à bout portant. Un arrêt digne d’un gardien de handball. Puis  il annihilera  une frappe de Nasrallah. Ce dernier  buteur dans l’âme, devra se contenter de voir une nouvelle frappe de près, être dégagé par le Thierry Omeyer du soir.
L’équipe fanion de l’ASM pouvait  dès lors savourer sa première en assistant à la rencontre des réservistes.


Les réactions :

 

Stéphane Granturco le capitaine de l’ASM  

« Ce résultat est tout sauf une surprise.Lors de la phase de préparation, il y avait eu déjà de bonnes choses. Le repositionnement tactique effectué par notre entraîneur, la performance de notre gardien Vignaly( 3 arrêts décisifs ) et l’envie du groupe de bien ont été les facteurs déterminants de ce succès. Le 5 à 0 encaissé à Chambéry ne refletait pas la valeur de notre collectif, ni le travail effectué depuis. »

 

Samir Mertani tout jeune retraité et supporter assidu de son club de cœur

« Chambéry a mésestimé l’AS Minguettes et l’a payé cash. Les Savoyards avaient en tête le résultat d’il y a une quinzaine et ils se sont vu beaux. Un match de football se joue souvent dans la tête. » 


Sébastien Valin, entraîneur adjoint de l’AS Minguettes

« Il ne faut pas s’enflammer. Je ne vais pas bouder mon plaisir mais aprèsnotre  but qui a récompensé une première mi-temps ou nous aurions du mener 3 à 0, j’ai vu certaines erreurs habituelles. Un manque de concentration, un repli défensif pas demandé.  Ce soir cela passe, mais si on répète ce scénario, on risque de le payer cher en fin de championnat. La défense ne peut pas tout assumer

 

Les photos :

 

Musique : Let it slide - The Ten Gooz

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article