Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Corte coupe à coeur l'ASM

IMGP1459Championnat de France de football – CFA2 – Poule E – 7e journée

Stade Laurent-Gerin à Vénissieux
Beau temps frais – Pelouse en assez bon état
Une centaine de spectateurs

 

US Corte bat AS Minguettes-Vénissieux 2 à 1 (0 à 0)
Arbitrage : M. Caffe assisté de MM Castelhano et Cassard
Buts : Azizi (74e) pour l’AS, Monfray (81e et 90e +1 sur pen) pour Corte

Cartons jaunes : Granturco (35e), Daouadji (47e) pour Vénissieux

Expulsion : Le Moal (1e) pour Corte – Cassara (90e + 1) pour Vénissieux


Pour l’ASM : Cassara, Lignongo, Graturco (cap), Belibi, Daouadji, Mertani, Bouskine (Azizi 67e), Hamzaoui (Mennana 62e), Hamdany, Romany, Poulignier (Kouam 78e) – entraîneur : Karim Mokeddem
Pour Corte : Scribe, Rigam, Milojevic (Garcia 78e), Monfray, Le Moal, Fofana, Gugli (Guerrini 25e), Casanova (cap), Delhal (Oggiano 65e), Baraglioli, Bartoli – entraîneur : Jean andré Ottaviani


IL ne fallait pas arriver en retard pour cette opposition entre l’AS Minguettes et l’US Corte. En effet on jouait depuis à peine 60 secondes qu’Hamzaoui trouvait en profondeur Hamdany. Ce dernier qui filait au but était retenu de manière illicite par Le Moal. Carton rouge pourle Corse  en tant que dernier défenseur et coup franc tiré par Hamzaoui trouvant  la barre transversale.

IMGP1436.jpgVoilà c’est a peu près tout  pour les émotions durant  75 minutes de jeu. Car réduits à 10, les Corses vont établir un double rideau défensif où vont venir s’enferrer toutes les attaques vénissianes.  Le duo Hamzaoui, Hamdany pour une frappe au dessus de ce dernier, un tir de Bouskine (21e) et une frappe magistrale de Romany (40e) dégagée par l’excellent Scribe, voilà les seules velléités d’une équipe vénissiane ne sachant comment bénéficier de l’avantage offert par M. Caffe.

Le début de la seconde mi-temps sera du même tonneau, domination vénissiane et système défensif bien en place pour les Cortenais. La partie sera seulement rythmée par les changements successifs. Les  frappes de Bartoli (72e) et  Poulignier (73e) étant arrêtées non sans difficultés par Cassara et Scribe.  La rentrée en jeu des deux numéros 14, Azizi (ASM) et Oggiano(Corte) vont changer la donne du match. Sur une action initiée par Hamzaoui, puis relayée par Poulignier, le centre de ce dernier est repris victorieusement par Azizi (74e). Un but d’une excellente facture qui va libérer ce match.

Nantis de cet avantage, les locaux  vont se voir beaux et oublier au centre de la surface de réparation Monfray (81e) servi idéalement à la suite d’un double corner d’Oggiano  et à l’issue d’un cafouillage sans nom au sein d’une défense devenue soudain fébrile. Ensuite les Vénissians jetteront toutes les forces pour reprendre l’avantage. Belibi (89e)  croira avoir fait le plus dur mais sa frappe de la tête ne trouvera pas le cadre ce Scribe . Sur l’ultime IMGP1488tentative du match Baraglioli (90e +1) placé sur orbite par Oggiano viendra buter sur Cassara. Le gardien vénissian commettra l’irréparable coup de pied  vengeur à l’avant cortenais. Carton rouge pour le Vénissian. Puis penalty sifflé au grand courroux des joueurs, suiveurs…  Dans ce charivari ambiant Kouam remplaçant au pied levé son gardien  et avec  son maillot de joueur sera battu par Monfray qui donne une victoire inespérée aux Cortenais.
Quant à Vénissieux , il ne peut s’en vouloir qu’à elle-même de  ne pas  avoir  su profiter de son avantage numérique comme la France lors   d’une certaine demi-finale de coupe du monde de rugby. Un avantage de la sorte offert  pendant 89 minutes, cela ne se refuse pas.

 

Le commentaire de Sébastien Valin, l’entraîneur adjoint de l’AS Minguettes : « Ce carton rouge  pris par Corte d’entrée ne nous a pas rendu la partie facile. J’aurais préféré que l’on marque. L’arrière a bien joué le coup. Il a pris un rouge après 30 secondes de jeu et il a rapporté quatre points à son équipe.  Ensuite nous nous sommes impatienté dans le jeu. On a travaillé sur les côtés pour arriver à ouvrir le score. Ensuite on s’est relâché et laissé des espaces. Corte a su en profiter.  On est fautifs car nous n’avons pas su rester concentrés sur la durée du match.  IL fallait marquer les occasions que nous avons eu. Aujourd’hui on a tout lâché offensivement et défensivement.  Cependant l’arbitre a commis une faute. Kouam aurait dû avoir le maillot de gardien sur l’exécution de la sanction. C’est écrit dans le règlement. Nous avons porté réserve. A la Fédération de trancher. »

 

Les photos :

 

 

Musique Ensono - Audio Secrets

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article