Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'ALVP basket (NF3) a terminé son marché

basket_2011_2012-3269.jpgAlors que le basket ne démarre officiellement que mi-septembre, les clubs nationaux ont fait leurs emplettes. A Vénissieux comme ailleurs la tâche ne fût pas facile, car s’il y a pléthore de bonnes joueuses sur le marché, l’art est difficile de trouver bonne chaussure à son pied. Comme l’AL Vénissieux-Parilly ne roule pas sur l’or, pas question de primes, pas de transferts ,  la quadrature du cercle fut difficile à être trouver par Sylvain Laupie l’entraîneur local.  

Le club vénissian a dû en outre solutionner l’arrêt cette fois-ci définitif de sa meneuse Sophie Cellard. Un pion essentiel du dispositif. Autre arrêt long cette fois-ci  à traiter. La blessure au genou de Pauline Antoine. Elle avait Vénissieux l'an dernier en prêt du FCL. Après une saison un peu compliquée, elle a malgré tout décidé de rester et semblait emballée à l'idée de participer au nouveau projet.
Sa blessure ne fait que retarder l'échéance, car Sylvain Laupie  compte sur elle.
«  Je crois que Pauline est une joueuse de qualité, et une fille exigeante. Nous ferons tout pour que Pauline soit au contact du groupe dès le début, afin de la motiver pour faire a fond sa rééducation, et si elle ne participe pas aux derniers matchs de la saison, on fera tout pour qu'elle soit de nouveau capable de jouer dès la saison suivante. » souligne le coach vénissian

Pour compléter un ensemble qui a été rajeunie la saison dernière, l’ALVP pourra compter sur Marie Berthuel qui rejoint le collectif.  Après sa saison en espoir à Lyon, la jeune meneuse de 19 ans a tapé dans l’œil du coach vénissian.

« C'est une vrai meneuse de jeu, capable de voir et distribuer la balle à bonne escient, capable de tirer, et capable de fixer quand il le faut. En défense, elle donne le sentiment de n'avoir rien a envier à Sophie, et entre l'une et l'autre, le témoin "identité de l'ALVP" peut passer. Très vite en phase avec nos attentes, Marie a été la recrue idéale pour rassurer celles qui avaient dit qu'elles restaient, et convaincre celles qui hésitaient encore un peu. Je suis sur qu'en NF3, elle sera performante et saura s'épanouir au travers ce groupe.»

 

Autre arrivée estivale , Olivia L'Hermet qui quitte Communay.  Olivia est une joueuse d'expérience, elle a beaucoup joué a Bron (niv NF3 et RF1) avant d'aller au BCCT.
« Je l'ai rencontré tardivement dans cette période de recrutement, et la blessure de Pauline, lui a ouvert la porte. Je crois que le projet et les filles de l'équipe lui ont plû. C'est une joueuse capable d'alterner aux postes 3 et 4, et je pense qu'elle sera capable d'apporter au groupe son expérience, et un peu plus de densité physique. » précise Sylvain.

 

DSC02922L’effectif pourra aussi compter enfin sur Agnès Razanaka, qui avait mutée, mais qui n'a pas pu jouer avec Vénissieux la saison dernière pour de sombres histoires fédérales. Le basket peut-être compliqué quand on veut faire simple.
Cette jeune fille a suivi sa formation à Tarbes, puis est venue en espoir à Lyon. Agnès est capable de jouer à la fois poste 1 et poste 2.

« C'est une bonne joueuse de basket, à la fois technique et vive. Elle est aussi humainement  très agréable à vivre. Durant presque un an, elle a évolué avec le groupe et s'est parfaitement intégrée à l'équipe. Elle est un moteur, tant par sa personnalité qu'au travers son jeu. C'est une personne fiable, elle me l'a démontré à l'intersaison, et je suis sûr de pouvoir compter sur elle, tant sur le terrain qu'en dehors. »

Raïcha Bourhani reprend du service.

« En deux ans, Raïcha a concentré toute son énergie à ces études, mais cette année, elle reprend une licence et je suis vraiment content de pouvoir la revoir sur un terrain.

C'est une joueuse que nous connaissons bien puisqu'elle était de celles qui ont participées à la remontée en nationale.

Même si elle a pu faire un match avec nous cette saison, et qu'elle est une des "anciennes" aujourd'hui, je la considère d'avantage comme une recrue et suis persuadé que pour sa première saison pleine en NF3, elle sera vite faire parler la poudre! »

 

SOT77087 copieL’effectif aussi composé de joueuses telles que : Nathalie Taillefert,  Laurie Gobert, Anne Paluzanno, Charline Thiébault, Annabelle Gaudon, et Amandine Delay.

« Je suis content de pouvoir compter sur ces filles, qui s'engagent dans ce nouveau projet. Elles ont toutes leur place et un rôle à jouer dans cet effectif. Toutes n'ont pas passées la même saison. Il est important pour les plus jeunes de confirmer la saison et les progrès qu'elles ont faits, et que les plus expérimentées puissent apporter un peu de sérénité à ce niveau auxquelles elle jouent depuis longtemps. »

A ce groupe de 10  joueuses "officielles" viendront s'ajouter : Annabelle Milaret

« Le fait que je reprenne le groupe seul, mais aussi l'usure et la crainte de la blessure, font que nous avons considéré que c'était sans doute la meilleure solution, pour nous et pour le club.  Anna sera présente à tous les entrainements, et présente au match dès qu'une des dix ne pourra pas jouer. Je sais que je pourrai toujours compter sur ses qualités basket et sa combativité à l'entrainement... C'est un luxe, car elle pourra apporter au groupe à tous les niveaux (y compris au miens) et cela va permettre aux plus jeunes de continuer à progresser à son contact. »
 
Marie Ferrero,(ex-FCL) rejoint également l’effectif. Plutôt que d'arrêter le basket, Marie Ferrero (joueuse extérieure) a finalement préféré rejoindre le groupe  en sachant qu'elle ne pourra pas jouer cette année.
« Jeune, rapide, avec un bagage technique intéressant, Marie mute a Vénissieux, mais les engagements que j'ai pris vis a vis des filles déjà en place ne me permettront pas de la faire jouer, sauf accident (grossesses, blessure...) »

Autre arrivée : L'intérieure Tiffany Colas.
« Jeune, et encore un peu tendre pour la NF3. Elle a la possibilité de participer à tous les entrainements du groupe mais jouera en équipe deux. A elle de faire les efforts pour travailler et progresser et les portes de l'équipe 1 lui seront ouvertes, si problème d'effectif dans le secteur intérieur, et au plus tard l'année prochaine. La balle est dans son camp. »

 

L’ALVP pourra compter également sur les anciennes de cette de cette équipe .
« Elles seront toujours les bienvenues aux entrainements! Je pense à Sophie qui m'en a déjà fait part, Caroline Cottaz , Bénédicte Fombonne   sauront toujours apporter leur expérience et leur pep's. Tout comme Audrey Pupier, mais dans quelques mois, car elle attend un heureux évènement... A Vénissieux, une joueuse enceinte, c'est un peu une tradition! » conclût Sylvain Laupie un entraîneur "reboosté"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article