Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Il est ainsi Max

SOT77318 copie

Les habitués de l’endroit connaissent peut-être sa passion. Le chaland mû par un irrésistible envie d’aller siroter une mousse au bac-tabac du cours de Tolstoï vers le Totem à Villeurbanne , un petit moins. Le grand gaillard debout derrière le comptoir du bar que tiennent ses parents s’appelle Maxime Cassara. Ce mercredi 23 janvier, les supporters vénissians qui assisteront  au match des 16e de finale de la Coupe de France entre l'AS Minguettes et le club vendéen de Le Poiré sur Vie attendent encore un exploit de celui qui à trois reprises leur a permis de passer la qualification dans l’épreuve des tirs au but .

Après une saison 2011/2012 plutôt réussie, le physique gardien de but de l’ASM  a dû se confronter à la concurrence de Djamel Djelloul en provenance d’Albertville et surtout de Lucas Vignaly. C’est l’ancien gardien de but de MDA Chasselay qui avait été titularisé par Karim Mokeddem  et Sébastien Valin en début de saison. Une vilaine blessure au cours de l’automne donnera à Maxime Cassara l’opportunité de rebondir. Il est bien connu que le malheur des uns fait le bonheur des autres.

A 22 ans , celui qui a fait ses classes à l’Olympique Lyonnais pendant 7 ans des débutants à moins de 13 ans, et qui était parti chez le voisin stéphanois des 14 ans fédéraux à la CFA a tiré un trait  sur une carrière de professionnel à laquelle il aspirait :
«  On peut se cacher derrière des prétextes fallacieux. Le joueur a toujours une part de responsabilité dans l’échec d’une carrière. » souligne-t-il.

En juillet 2010, après un bref passage à Saint-Priest, voilà qu’il débarque à  l’AS Minguettes,  la suite sera bonne pour lui et le club. L’ASM qui cherchait à stabiliser sa défense constate  de visu qu’avec Maxime dans les cages, la défense est  l’un des points forts de l’équipe.
Karim Mokeddem, son entraîneur est celui qui le  connaît le mieux sur le plan football. Il souligne son talent

« Maxime a un gros potentiel, il ne est jeune. C'est un bon garçon, un compétiteur qui a horreur de perdre. Il football 2011 2012 0058retrouve son niveau de l'avant dernière saison, où nous avions fait 18 victoires, souvent 1-0 et où il était souvent décisif. Cette année, il nous a fait gagner des points et passer des tours en coupe de France, mais c'est aussi son travail, parce que derrière lui la concurrence est rude et elle lui fait tenir son niveau. Avec un peu plus de travail de fonds, je suis sûr qu'il pourrait rebondir un  voir deux  niveaux au-dessus sans problème. Je vois beaucoup de match de CFA, National et il n'a pas grand-chose à envier aux gardiens de ce niveau tout comme Vignally et Djelloul. »
Une concurrence que ne craint pas Maxime : «  Elle est naturelle et permet de se dépasser. » souligne-t-il
Son duel gagné en fin de match ce dernier samedi  face au Sanpriot Bouguerra, action qui  a été suivie du but égalisateur de Bouskine est la parfaite illustration de ce que pense  son coach. Le jeune prodige est bien  aux Minguettes et s’y sent bien : «  Mon père y a joué en tant que vétéran. Mon agent(Tony Reale) est un Minguettois pure souche. Ce club, ce sont des valeurs humaines proches des miennes.  Ailleurs  il y a sans doute des moyens, à l803_de-gauche-a-droite-kais-terras-maxime-cassara-et-cyril-.jpg’AS Minguettes c’est la passion associée à quelques galères. » Maxime ajoute également l’excellence  « C’est le club de la région qui se rapproche le plus  du niveau national en terme de qualité d’entraînement, niveau que j’ai connu à St Etienne. »

L’ultime question tournera autour des penalties, une spécialité qui n’est pas vraiment une pour lui
«  Face à Grenoble, St Jean Beaulieu ou Savigneux , cela a été à  pile ou face. J’essaye de repérer quelques failles chez le tireur d’en face . Mais c’est très empirique Je préfère cependant quand l’équipe adverse commence sa série de tirs de buts, cela leur  met une pression supplémentaire dont j’essaye de tirer profit »

Maxime Cassarra qui sera titulaire ce mercredi face à Le Poiré sur Vie rêve d’un 8e de finale.  Un souhait qui voudrait voir réaliser ne serait-ce que pour ses potes jouant à Savigneux :  Josuha Guilavogui, Guillaume Bourrin et Henry Munoz,   les anciens pensionnaires du centre de d’entraînement de l’ASSE à L’Etrat .
Talentueux sur le terrain et fidèle en amitié. Il est ainsi  Max !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

del rey 24/01/2013 12:11

bravo maxime , tres bon hier !!