Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Handball : Vénissieux avec détermination

SOT78443.JPGChampionnat de France de handball - Nationale 2 - Poule 3 - 21e journée

 

Gymnase Jacques Anquetil

Environ 300 personnes
 

Vénissieux Handball /  US St Egrève HB 29 à 24 (15 à 13)
Arbitrage : MM Soria et Fitoussi

 

Pour Vénissieux
Gardiens : Vialla (cap- 22 a), Lefranc
Marqueurs : Pral (1/1), Eberlin(3/7 ), Le (3/5), Felix (5/14 dont 1pen/2), Facila (3/6), Bouvier (5/12), Treuil (6/7), Bouchet (3/5), Thomas Valentin, Antoine Valentin – Entraîneur : Eric Forets
Cartons jaunes : Facila (26e), exclusions temporaires : Treuil (12e), Bouvier (20e, 45e), T. Valentin (44e), Felix (45e)

 

Pour St-Egrève :

Gardiens : Orazi (8a), Barrthe (11a)
Marqueurs : Husson J. (5/7), Husson L. (1/6), Baude (cap- 4/7 dont 0/1 pen), Vout (3/3 dont 3 pen/3), Martini (2/6), Frier (2/7), Guillemin (1/6), Ravex (4/6), Jaeger (2/5), Scotto (0/2) – entraîneur : Vincent Rongeot

Carton jaune : Ravex (5e)
SOT78430.jpgExclusions temporaires : Ravex (9e), Guillemin (29e), Rongeot (33e), Martini (33e, 48e), Vout (53e), Baude (25e)

Carton rouge : Tavex (28e)
 La situation  avant la rencontre était claire. St-Egrève avait besoin d’une ultime victoire pour assurer sa présence en N2. Vénissieux ne pouvait pas se permettre de perdre, sous peine de voir ses espoirs de maintien prendre du plomb dans l’aile.

Les Dauphinois se présentent avec Jaeger (ex-Colmar D2) et Frier (ex-Bourgoin N1),, Vénissieux aligne pratiquement l’équipe vainqueur de Longvic. Fait inhabituel, Vénissieux Handball joue au gymnase Jacques Anquetil dans le cadre de la soirée « basket + handball », un événement qui a drainé   du public et donc de l’ambiance.
La première mi-temps donne droit à une bonne partie de manivelles. Les Dauphinois  tiennent la comparaison . Le score est serrée et les deux équipes prennent à leur tour le commandement de la rencontre. . Bouvier, Eberlin et Felix sont les artificiers locaux. L. Husson regne en maître dans la défense saint-egrèvoise. Trente premières minutes cependant dominées par la prestation de Vialla ( 14 arrêts))dans les cages vénissianes.  Le premier tournant du match est la défense stricte sur Bouvier, puis Vénissieux perd son attaquant Eberlin (23e) sur blessure. L’ambiance aidant, Vénissieux va s’assurer une petite marge de deux buts avant la pause sur des réalisations  de Bouvie , Bouchet et Treuil.

SOT78456.JPGLe deuxième tournant de cette rencontre sera les deux exclusions temporaires simultanées des visiteurs ( Vincent Rongeot et Martini). En infériorité numérique, les St-Egrèvois encaissent  un 3 à 0  permettant aux locaux de prendre leurs aises . Une avance que Le (x2)  et Felix vont porter à 7 buts (23/16- 43e). L’individuelle sur Bouvier puis la 6-0 de Vincent Rongeot permettent aux visiteurs de perturber les locaux  et de revenir à portée de fusil à l’entame des cinq dernières minutes (24 à 21). Mais la rage de vaincre, ce soir  était vénissiane .  Comme le disait Anthony Bouchet à la fin de la rencontre : «  Jouer devant du public , c’est autre chose. » .  Les Dauphinoisles aidant au demeurant  suite à l’agression de Ravex  (28e) sur Felix qui filait au but , geste synonyme d’expulsion directe.
Treuil l’un des joueurs les plus en vue lors de cette soirée signe  une victoire qui est une vraie bouée de sauvetage pour des locaux revanchards.
Une bonne affaire se transformant en bonus suite à la défaite de Saint-Genis-Laval dans sa salle. Pour la première fois depuis des semaines, Vénissieux Handball n’est plus relégable.  Décidément après le large succès des basketteuses (voir reportage demain dans nos colonnes) , la soirée printanière était profitable pour tout le monde.

 

SOT78417.JPGRéactions :

Gerald de Haro entraîneur adjoint de Vénissieux : « Cette rencontre est le reflet de notre quatre dernières prestations.  L’équipe actuellement joue avec ses tripes. Nous avons demandé  aux joueurs de jouer avec leurs armes même quand l’adversaire est supposé plus fort.  Ce soir nous avons gagné avec les tripes mais aussi notre jeu.  Notre tactique a posé d’énormes problèmes à l’adversaire. Maintenant notre avenir est entre nos mains.  SI nous restons sur cette dynamique, le maintien peut-être envisagé, mais ce championnat est loin d’être fini 

Eric Forets  entraîneur de Vénissieux : «  Ce soir nous étions concentrés sur nous mêmes. Saint Genis a perdu alors que j’aurais aimé que Sélestat perde. Je suis avant tout supporter du handball lyonnais.  Notre défense a fait la différence ce soir, nous les avons piégé. Julien fait un gros match dans les cages et nous avons gagné un gros paquet de ballons.  Le collectif a montré une grosse détermination car il a pris beaucoup de coups. comme à l’aller. Le match a été assez heurté. Ce soir c’est une soirée bénéfice car nous prenons le goal-average particulier sur St Egrève., c’était important . »

 

Les photos :


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article