Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Handball N2M : Vénissieux fait douter Ajaccio

IMGP1154.JPGChampionnat de France de Handball Nationale 2 Masculine – Poule 4 – 4e journée

 

Gymnase Tola-Vologe à Vénissieux

 

Gazelec FCO Ajaccio HB bat Vénissieux Handball 28 à 27 (15 à 14)

Arbitrage : M. Merle et Lambersens

Evolution du score : 3/3 (5e), 4/5 (10e), 5/8(15e), 7/9 (20e), 10/12 (25e), 14/15 (30e), 15/17 (35e), 18/20 (40e), 22/21 (45e), 24/25 (50e), 26/27 (55e), 27/28 (60e)

 

Pour Vénissieux :

Gardiens : Vialla (cap-17a), Wodey
Marqueurs : Valendru (3/4), Djemai (1/1), Felix (7 / 13 dont 3/4 pen), Bourhani (10 dont 1/1 pen), Treuil (1/2), Eberlin (5/14), Bouchet (0/1), Valentin (4/7), Le, Pral – entraîneurs : Eric Forets et Gerald De Haro
Exclusions temporaires : Bourhani et Djemai

 

Pour Ajaccio :
Gardiens : Nabo (10), Foucaud (9), Ribeire
Marqueurs : Duchemann (1/6), Cancelieri  (cap), Franceschini (1/6), Kulistak (4/8), Frik (4/6 dont 2pen/2), Basny (1/2)Provonikov (5/7), Rafini (5/5), Zemanek – entraîneur : Jan Basny

Exclusions temporaires : Duchemann, Cancelieri (x2), Franceschini (x2), Rafini, Zemanek
 

IMGP1160.JPGCe samedi après-midi face à Ajaccio, une équipe expérimentée faite sur mesure pour accéder à la Nationale 1, Vénissieux Handball aura été mieux qu’un sparring-partner. Sans certaines maladresses en partie dues à la jeunesse de l’équipe, les Vénissians auraient pu s’imposer. Deux ballons mal négociés  à un moment stratégique du match dans des duels face au gardien ont coûté aux Vénissians les 3 points de la victoire.
Face à une équipe type Division 2, aux moyens financiers autres que ceux de Vénissieux, le début du match paraît déséquilibré. Zemanek l’ex-international tchèque, véritable tour de contrôle de l’équipe corse s’en donne à cœur joie dans la défense vénissiane handicapé par l’absence de son pivot Baptiste Pouchol. Mais Vénissieux va jouer sur la vitesse et les interceptions pour contrarier les desseins de cette formation impressionnante sur le papier et sur le terrain.  Felix (12e) égalise à 5 /5 dans une belle ambiance. Kulistak  distribue bien le jeu. Les brèches ainsi créées  sont exploitées par l’Ukrainien Provornikov, Rafini et toujours Zemanek. Le match est assez serré avec un avantage de un à deux buts en faveurs des visiteurs. Avantage contesté par IMGP1124.jpgle jeune Axel Valendru (ex-moins de 18 ans) auteur de trois buts de pivot en  cinq  minutes. A la pause les Corses basculent devant avec un tout petit but.
Au retour des vestiaires, les locaux vont à nouveau égaliser par Bourhani (41e – 20/20). Puis les Vénissians portés par leur public vont passer devant. Les Ajacciens vont alors utiliser toutes les vieilles ficelles du métier pour casser la dynamique locale. Ils vont y arriver et reprendre à nouveau l’avantage mais un avantage de courte durée car la jeunesse vénissiane sent l’exploit et s’accroche. Au cours de la 54e minute et à 25 partout, Eberlin et Bourhani vont avoir  les ballons de contrattaque pour prendre un net avantage. Mais  ces derniers malheureusement font briller Foucaud le remplaçant de Nabo.  Les  Vénissians abordent ensuite  les trente derniers secondes avec un retard d’un but mais avec le ballon en main. Bourhani est à la mène. Alors qu’il démarque Treuil, l’arbitre siffle une faute imaginaire qui scelle le sort du match. Dommage car ce samedi après-midi le VHB est passé bien près de l’exploit.

 

Questions à Eric Forets entraîneur de Vénissieux :

 

Qu’est-ce qui a fait la décision cette après-midi ?
« L’expérience de nos adversaires. En première mi-temps on prend des buts par Zemanek sur des petites actions où l’équipe corse jette des ballons à un gars qui est plus grand. Cette équipe se connaît depuis longtemps. Elle joue au handball ensemble depuis longtemps. Ajaccio est une belle équipe. Mais je regrette de ne pas avoir gagné car nous avons eu les ballons pour l’emporter. En Corse, sur la dernière action avec le ballon pour eux, l’arbitre ne siffle pas la faute.»

 

IMGP1184.JPGA quel moment situez-vous le tournant du match ?

«  Lors de deux tirs à 6 mètres en duel face au gardien (54e). Pourtant avec Gérald , nous les avions prévenu. Ce genre d’action en Nationale 2 ne pardonne car sur la contrattaque, Ajaccio a marqué deux fois. L’apprentissage est difficile. »

 

Vous n’avez pas à rougir d’une telle défaite. Avez-vous des regrets ?

«  On espérait continuer sur notre série de victoires. On le dit aux joueurs mais je ne sais pas s’ils l’intègrent. C’est une poule difficile. Entre celui qui va descendre et celui qui va être dans les trois premiers, il y aura au maximum 4 points d’écart. Tous les matchs à domicile que l’on perd vont compter au final.»

 

Est-ce que vous êtes satisfait de la prestation de votre équipe ?

«  Je suis satisfait du collectif depuis le 15 août. Dans ce groupe, il y a un bon esprit. Ce que je vois à l’entraînement ce n’est pas du beurre. Ils sont présents, investis et attentifs. C’est décevant de s’entraîner avec cet engagement et de perdre. »

 

La réaction d’Adel Bourhani :

«  Le joueur qui défendait sur moi lors de la dernière action a soutenu que je n’avais pas fait faute.  J’attaque latéral. L’arbitre a tranché. Il a été bon pendant 59’30. C’est rageant de perdre un match de la sorte. »

 

Les photos :

 

Musique : Leslie Hunt  - American dream man

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article