Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Handball N1M : La révolte vénissiane


SOT79560.jpgChampionnat de France Nationale 1 - Poule 2 - 12 journée

Gymnase Tola-Vologe

Venissieux Handball / Montpellier HB (2) 30 à 26 (15 à 16)

Arbitres : MM Attia et Djillali
200 spectateurs environ

Pour Vénissieux :
gardiens : Saadallah (25 min  – 8a), Lefranc (35-14)
marqueurs : Bourhani (8/9), Sacko (7/14 dont 1pen/2), Madelrieu (3/4), N’Doye (3/6), Eberlin (3/8 dont 0pen/2), Feniche (2/3), Benkhala (2/5), Desgeorges (2/7), Pouchol (0/1), Kerbib  - Entraîneur : Gérald de Haro


cartons jaunes : N’Doye, Benkhala , Madelrieu
exclusions temporaires : Bourhani (16e), N’Doye (23e, 39e), Madelrieu (35e)

Pour Montpellier
gardiens : Audry (59-14), Falgon (1-1)
marqueurs : Pongerard  (8/16 dont 1pen/1), Arvin Berod (5 dont 4pen/5), Grebille (4/8), Zens (4/10 dont 1pen/1), Van Cauwerberghe(2/2), Gallego (1/1), Falgon (1/1), Bonnafous (1/3), Quilichini (0/1) – entraîneur : Fréderic Anquetil


cartons jaunes : Zens, Pongerard, Arvin Berod
exclusions temporaires : Pongerard (3e, 31e), Grebille (24e, 45e), Zens (46e), Van Cauwenberghe (54e)

SOT79528Le contexte :   Vénissieux est à la recherche de sa seconde victoire. L’équipe se présente  sans Pral absent suite à l’agression de Christian Stamate ( Villepinte), la semaine dernière . Le capitaine Forest à la grippe A et le gardien Vialla  a une fracture de fatigue au pied. Montpellier veut se rassurer après la défaite à domicile face à Belfort. L’équipe a fait le déplacement avec seulement dix joueurs.  A noter que Pongerard est sélectionné en équipe de France espoirs et  Grebille, Zens et Andry en équipe de France jeunes.

 

Ce samedi, après une minute de silence observée en souvenir de Jeanine Verbrugghe trésorière du CMO-V  Natation , grand-mère d’une des joueuses des moins de 14 ans filles, Vénissieux Handball  injustement battu à Villepinte la semaine dernière cherche  à  conjurer le sort. Dans un gymnase Tola-Vologe refait à neuf , le début de match est vif.  Le chassé-croisé est permanent. Si du côté de Montpellier, Pongerard en dépositaire du jeu fait admirer ses qualités de finisseur,  le collectif héraultais affiche de belles qualités Côté locaux Benkhala, N’Doye et Sacko permettent aux leurs de rester dans le match et d’aborder la seconde période avec un but de retard.
SOT79540L’entame de celle-ci est favorable au VHB. Sacko égalise a 17 partout (33e) puis Vénissieux prend l’avantage grâce aux parades de Lefranc dans les cages. Puis Vénissieux enfonce le clou et fait l’écart sur deux buts de l’intraitable  ailier gauche Bourhani (47e).  Vénissieux maintient l’écart malgré les coups de boutoir des Montpelliérains  A  28 à 26 (57e), ces derniers ont le ballon pour revenir mais Lefranc auteur de 14 parades  une seule mi-temps  effectue l’arrêt du match.  Sur la contrattaque  Bourhani encore lui délivre  les siens et parachève ensuite  le  second succès des Vénissians.

 

SOT79546Réactions :

Gérald de Haro entraîneur de Vénissieux : « C’est la révolte d’un groupe qui a été bien malmené la semaine dernière. C’était mon discours d’avant-match. Le déroulement du match a été cependant laborieux, par moments très compliqué en défense. L’équipe a gagné avec les tripes.  Cette victoire concrétise l’envie retrouvée que l’on a revue à Villepinte la semaine dernière. Ce succès pour le moral est important. L’arbitrage ce soir a été  bon et il faut le signaler.  Mathieu Lefranc a été long à rentrer dans le match mais il nous fait en fin de rencontre des arrêts déterminants qui nous sauve le match.»

Fréderic Anquetil entraîneur de Montpellier :
« Cette défaite n’est pas logique. Nous avons été mangés dans l’intensité. Nous n’avons pas été capable de tenir le rythme du match et on a manqué d’humilité. Chose grave en défense, on n’a pas mis d’agressivité et c’est le minimum de ce qu’on puisse demander à des jeunes qui veulent jouer en D1. En première mi-temps, l’équipe a caché ses suffisances derrière les arrêts de gardien. Ce sont des signaux qui montrent notre manque de confiance actuel. On est les gentils enfants de Montpellier. Pourtant cela fait partie de l’apprentissage du haut-niveau, quand cela ne va pas collectivement il faut gagner les  duels. Il faut penser au maillot que l’on a sur les épaules. Je n’ai vu aucune rébellion, on a laissé filer le match. Cela m’inquiète

DSC00672Trois questions à Adel Bourhani ailier gauche  du VHB :


C’est une victoire qui tombe à point nommé, n’est –ce pas ?

« C’est une victoire difficile à acquérir mais indispensable. Elle fait du bien au groupe qui avait envie de se révolter après l’injustice vécue à Villepinte. »

Ce genre de succès peut-il relancer l’espoir du maintien ?
« Cela fait trois rencontres que le groupe est bien et qu’il a envie de bien faire. Il  n’y a pas raison que l’on ne rattrape pas les équipes qui sont devant  nous. »

Qu’est-ce qui a changé pour avoir envie de se révolter ?
«  Dans le collectif, chacun a trouvé sa place. Nous travaillons correctement aux entraînements. Le travail du coach fait du bien. »


L’adversité  ne se montrera pas aussi complaisante  à chaque fois que Montpellier ce soir ?
«  ILs nous ont  fait courir. C’est une jeune équipe avec beaucoup de jeunes internationaux. Ce n’est pas Montpellier qui a perdu, c’est nous qui avons été à la hauteur de l'enjeu . »

 


Le gymnase :
Dans ce lieu, le VHB y retrouve une ferveur. Il n’y a pas dire, les travaux effectués sont une belle réussite. A noter la belle tribune de 340 places, plus 8 emplacements pour handicapés. Un bel outil pour le développement du sport en salle  dans le quartier et pour les clubs le fréquentant.  Un bémol, il fait froid dans ce gymnase.

Les photos :


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article